prix du train

  • Info navetteurs : Le prix du billet de train grimpera encore en 2020

    0 commentaire

    Le conseil d’administration de la SNCB a validé la nouvelle grille tarifaire, calculée à partir de l’indice santé.  
    Résultat de recherche d'images pour "billet de train"
     
    Ce mercredi matin, il en coûte 9 euros pour rallier en seconde classe Bruxelles depuis Namur. À partir du 1 er février prochain, le prix du billet sera augmenté de 2,83 %, ainsi en a décidé le conseil d’administration de la SNCB réuni ce 25 octobre. La hausse sera identique pour les cartes train : les abonnements scolaires et les abonnements adultes. Ce pourcentage a été calculé à partir de l’indice santé qui s’élève à 1,87 % et auquel une majoration a été apportée, comme l’autorise le contrat de gestion.
     
    Pour les autres types de titres de transport, la hausse moyenne ne peut être que 1,87 %. La SNCB a toutefois la liberté de moduler ces taux au sein de cette catégorie. Ainsi le Go Pass 10 et le Go Pass 1, destinés aux jeunes de moins de 26 ans, restent au même prix, tout comme le Go Pass Unlimited, commercialisé uniquement pendant les vacances scolaires. Le Rail pass n’augmente pas non plus : 83 euros pour dix trajets en seconde pour un adulte.
     
    Par contre, la carte Campus - l’étudiant voyageant deux à trois fois par semaine sur le même trajet - sera plus chère de 2,87 %. Mais les distances couvertes pourront être plus grandes. Actuellement, on ne peut pas dépasser 111 km. À partir du 1 er février prochain, ce sera 150 km.
    Key Card - 24 euros pour dix voyages en 2 e classe sur de petits trajet - coûtera 3 € de plus. L’augmentation sera de 4 € en 1 re classe, pour arriver à un prix total de 35 €. Quant aux 65 ans et plus, ils devront sortir 40 cents de plus pour la 2 e classe et 90 cents pour la première. Mais, bonne nouvelle, il n’y aura plus de restrictions à l’utilisation de ce billet. Ils pourront l’utiliser en semaine avant 9 heures du matin, ainsi que les week-ends d’été entre la mi-juillet et la mi-août, période touristique par excellence.
     
    Toutes catégories de titres de transport confondues, l’augmentation sera de 2,32 %. Contrairement à l’adaptation tarifaire décidée à l’automne 2018, on n’a pas fait varier, cette fois, les prix en fonction des distances parcourues. La SNCB veut avoir un recul de plus d’une année pour tirer les enseignements de cette nouvelle mesure.
     
    source : articleYannick Hallet sudpresse