Web Analytics

Blog Mouscron - Page 2

  • Pour le deconfinement :« Il vaut mieux avoir quatre ou cinq masques » d'après Steven Van Gucht

    0 commentaire

    L’image contient peut-être : 1 personne, debout

    Steven Van Gucht qui a donné des précisions quant à l’utilisation des masques en tissu. « Il est difficile de vous donner une date de péremption de ces masques. Cela dépend de la qualité du tissu utilisé. Mais vous pouvez le garder une journée avant de revenir à la maison ». Là, il conseille de le laver pendant une demi-heure à 60 degrés. « Ou de le bouillir dans un bol pendant un certain temps ».
    Il préconise l’emploi de plusieurs masques, quatre ou cinq. « Que vous pouvez alterner tous les jours afin de fairela lessive tous les 4-5 jours, plutôt que quotidiennement ».


    L’image contient peut-être : 2 personnes

  • Ouverture au plus tôt le 8 juin pour les restos et les cafés

    0 commentaire

    Cette invention pourrait arriver dans les restaurants après le ...

    Photo : QG

    Boire un bon verre en terrasse et s’offrir un petit resto car ça nous manquait… Ce ne sera pas encore pour tout de suite.
    Malgré le souhait des nombreux tenanciers pour qui la situation financière est de plus en plus difficile à assumer. Pas de réouverture, même à moitié, entendez, une table sur deux.
    On se souvient qu’à l’annonce de la fermeture partout en Belgique, le vendredi 13 mars à minuit, les restaurants et bars avaient été véritablement pris d’assaut. Des bains de foule partout dont on a dit, qu’ils avaient sans doute contribué à propager le virus. On imagine mal
    « lâcher » tout le monde le même jour sur les terrasses et dans les bars ! On a vu cette semaine déjà, comment les consommateurs avaient voulu profiter de la réouverture des drive dans les fast-foods.

  • 60.000 p.-v. dressés depuis le début du confinement. Quelle est la province la plus verbalisée ?

    0 commentaire

    Contrôle "Frontier" | Police Locale Val de l'Escaut

    Photo : Police.be

    Les chiffres arrêtés au 23 avril démontrent à quel point la présence policière orientée Covid-19 était nécessaire. À cette date, il y avait officiellement 57.396 procès-verbaux dressés pour non-respect à diverses mesures de confinement. «Il y en a sûrement beaucoup plus que ça», nous renseigne un commissaire de police. Toutes les zones n’ont pas encore envoyé leurs chiffres en la matière. On a probablement dépassé les 60.000 procès-verbaux.»

    Le Hainaut en tête

    Ce sont les infractions à la «Santé publique» qui sont le plus souvent enregistrées dans les procès-verbaux (22.357). C’est en province de Hainaut que ces faits ont été constatés le plus fréquemment. Viennent ensuite le non-respect de l’interdiction de déplacement (19.256) ou encore le non-respect de l’interdiction de rassemblement (15.116).

    Loin derrière, d’autres cas ont été également enregistrés dans les données de la BNG: 440 personnes ont été verbalisées pour non-respect règles distanciation sociale. Le non-respect des horaires d’ouverture et de fermeture de commerces a également été sanctionné.

    Plus d'infos ICI

  • la météo de l'IRM du 27 avril

    0 commentaire

    Ce matin, il y aura de la brume par endroits puis le temps deviendra assez ensoleillé. En cours de journée, la nébulosité augmentera avec une alternance d'éclaircies et de passages nuageux. Le temps devrait toutefois rester sec sur la plupart des régions jusqu'en soirée. Les maxima gagneront quelques degrés par rapport à la veille avec des valeurs comprises entre 16 degrés au littoral et 22 degrés dans l'ouest. Le vent sera d'abord faible de secteur sud, puis il s'orientera au sud-ouest en devenant faible à modéré. Au littoral, une brise de mer se mettra en place l'après-midi avec un vent modéré de nord-ouest.

    Ce soir et cette nuit, la nébulosité augmentera depuis la frontière française avec localement le risque d'une averse. Le temps deviendra progressivement très nuageux et en fin de nuit, une perturbation atteindra l'ouest et le sud-ouest du pays avec des pluies plus régulières. Les minima resteront très doux, compris entre 8 et 12 degrés. Sur l'ouest du pays, le vent sera faible à modéré de secteur nord-est. Ailleurs, il sera faible à modéré de sud-est.

    Demain en matinée, la nébulosité sera abondante avec la possibilité de quelques fortes averses. Un coup de tonnerre ne sera pas exclu.
    Durant après-midi, le temps deviendra plus sec avec quelques éclaircies.
    Les maxima seront compris entre 13 degrés au littoral ou en Ardenne et 16 ou 17 degrés sur le centre. Le vent deviendra modéré de sud-ouest.

    Mercredi, la nébulosité sera variable avec la possibilité de quelques averses locales, pouvant toujours être accompagnées d'un coup de tonnerre. En fin de journée, la nébulosité augmentera et sera suivie de pluie la nuit suivante. Maxima autour de 12 degrés en Haute Belgique, 14 degrés au littoral et 16 degrés dans l'intérieur du pays. Le vent sera modéré d'ouest à sud-ouest.

  • Même après le deconfinement notre vie sociale va changer

    0 commentaire

    Déconfinement en Belgique: impossible de fournir un masque à ...
    Sans présager du respect des phases annoncées vendredi soir par le Conseil National de Sécurité, ce déconfinement ne nous permettra pas de relâcher nos efforts. Tout ne redeviendra pas comme avant. « Ce virus va nous accompagner pour de nombreux mois », selon le docteur Philippe Devos, chef des soins intensifs à l’hôpital du Montlégia à Liège.
    Selon le médecin, un retour à la normale n’est pas pour tout de suite. Il faudra garder l’habitude des gestes barrières, de base, mais tellement essentiels, pour lutter contre le virus : garder une distanciation sociale (1m50 au minimum), tousser dans son coude, se laver les mains régulièrement, contacter son médecin en cas de doutes.
    À ces gestes, s’ajoute l’obligation de porter un masque dans l’espace public et dans les bus, par exemple. Il faut également y ajouter, « le confinement des malades et leur dépistage, le traçage de leur parcours dans les 48 heures avant les symptômes, l’arrêt des manifestations de masse, etc. », a-t-il également précisé sur son compte Facebook.
    Des choses qui auraient pu nous paraître tellement irréelles il y a de ça quelques semaines, mais qui ne surprennent plus la majorité des personnes aujourd’hui. « Cela fera partie de notre quotidien pour quelques mois », selon le médecin. « On va pouvoir se déconfiner, mais encore devoir agir autrement dans nos relations sociales ». Plus qu’un constat, une évidence pour l’ensemble des spécialistes.
    source : sudpresse

  • Pour ecolo : « La famille, dès le 4 mai »

    0 commentaire

    Déconfinement: les réunions en famille doivent être autorisées dès ...
    Pour Ecolo, les réunions en famille, dont l’autorisation n’est pas envisagée avant le 18 mai, doivent être permises dès la phase 1 du déconfinement. Il est incompréhensible pour les Verts que le plan de déconfinement prévoie d’autoriser la réouverture des commerces sans permettre les retrouvailles familiales en cercle restreint. « Permettre aux familles qui le souhaitent de se retrouver doit être la priorité.
     
    Relancer l’industrie et les commerces sans autoriser les personnes à retrouver leurs proches, c’est faire passer l’économie avant l’humain, nous ne pouvons le concevoir », soulignent encore les coprésidents d’Ecolo Rajae Maouane et Jean-Marc Nollet.
     
    Les écologistes demandent dès lors au CNS d’envisager que l’autorisation des réunions privées soit prévue lors de la phase 1, dans le respect des consignes d’hygiènes en vigueur.
     
    Le ministre-président flamand Jan Jambon argumente le choix du gouvernement « nous devrons garder un œil sur la courbe pour prendre une nouvelle décision à ce sujet ». « Dans les espaces publics, nous pouvons vérifier si les gens respectent les règles. Ce n’est pas possible chez les gens », ajoute-t-il.
     
    Pour ma part, honnêtement, je doute que dans le cercle familial on ne prenne pas les précautions nécessaires pour éviter l'éventuelle propagation du virus. Distanciation et nettoyage des mains . 

  • Coronavirus: Désolant, à un jour près pas d'ouverture autorisée pour les fleuristes pour la fête des mères

    0 commentaire

    Réouverture des fleuristes à Esneux: la bourgmestre Laura Iker ...

    Le gouvernement l'a décidé vendredi soir. Les fleuristes ne pourront rouvrir leurs portes que le 11 mai, au lendemain de la fête des mères. Il faut savoir que  le mois de mai représente 30% du chiffre d’affaires annuel des fleuristes grâce au 1er Mai et à la fête des Mères. Le fait qu’ils ne peuvent ouvrir que le lendemain de la fête des mères est véritablement la goutte d’eau qui fait déborder le vase pour beaucoup de fleuristes en sachant que les jardineries sont ouvertes depuis plus d'une semaine. N'aurait il pas été plus intelligent de leur permettre d'ouvrir les deux week-ends du début mai au plus mal seulement le week-end de la fête des mères, le cas échéant sur rendez-vous. N'oublions pas qu'en plus des pertes dues aux fermeture beaucoup de commerçants  ont dû également jeter leurs stocks de fleurs fraîches avant le confinement

    Du côté Néerlandophone des propositions voient le jour pour retarder la fête des mères d'une semaine.