Web Analytics

- Page 3

  • la météo de l'IRM du 2 mai

    0 commentaire

    Aujourd'hui, le ciel sera partiellement à très nuageux avec des périodes de pluie ou d'averses, d'abord en matinée sur la moitié ouest, puis sur l'ensemble du pays l'après-midi. Un coup de tonnerre n'est pas totalement exclu, principalement sur le centre et l'est du pays. En fin d'après-midi, le temps pourrait devenir plus sec sur l'extrême ouest avec de plus larges éclaircies. Maxima de 11 à 15 degrés, sous un vent faible à modéré de secteur ouest puis nord-ouest.

    Vendredi, le ciel sera partagé entre quelques éclaircies et de nombreuses périodes nuageuses. Quelques ondées se développeront par endroits, avec un risque plus élevé le long de la frontière française. Il fera relativement frais pour la période de l'année avec des maxima de 8 ou 9 degrés sur les sommets ardennais et 13 ou 14 degrés dans le sud-ouest du pays. Le vent restera faible à modéré de secteur nord à nord-ouest.

    Samedi, à l'arrière d'un front froid qui aura traversé le pays la nuit précédente et la matinée, une poche d'air froid d'origine polaire transitera via nos régions. L'atmosphère deviendra alors très instable avec un ciel contrasté. De larges éclaircies alterneront avec des nuages cumuliformes donnant lieu à des averses pouvant être intenses, orageuses et accompagnées de grésil. Sur les hauteurs de l'Ardenne, elles se feront parfois sous forme de neige fondante, voire temporairement de neige en matinée. Il fera très frais pour la saison, avec des maxima de 3 ou 4 degrés en Hautes-Fagnes à 9 ou 10 degrés dans le centre. De faibles gelées nocturnes sont à prévoir, essentiellement sur l'est du pays. Le vent sera modéré à assez fort, et à la côte parfois fort, de secteur nord à nord-ouest. Quelques rafales de 50 à 60 km/h seront possibles.

    Dimanche, le ciel restera changeant, partagé entre éclaircies et passages nuageux encore à l'origine de quelques averses. Dans le courant de l'après-midi, le temps deviendra probablement plus sec sur l'ouest. Il fera toujours très frais avec des maxima de 6 à 12 degrés, sous un vent généralement modéré de secteur nord-ouest. Il faudra encore tenir compte d'un risque de faibles gelées nocturnes.

    Lundi, le ciel sera partiellement à parfois très nuageux. Les nuages les plus épais donneront lieu à quelques ondées passagères et très localisées. Les maxima seront compris entre 6 et 13 degrés, sous un vent souvent modéré de secteur ouest à nord-ouest.

  • Des Hurlus tristes de voir la buvette du parc disparaître

    0 commentaire

    Résultat de recherche d'images pour "buvette parc Mouscron"
    Sur les réseaux sociaux, et plus exactement sur le groupe Facebook bien connu « T’es un vrai Mouscronnois si... », deux personnes se sont exprimées par rapport à la destruction annoncée de cette fameuse buvette depuis début avril.
     
    Le post lancé le 6 avril demande même à ceux qui apprécient la petite cabane en bois d’aller signer une pétition qui se trouve justement chez Manu.
     
    Le principal intéressé nous a d’ailleurs tendu le paquet de feuilles qu’il tient derrière son comptoir et il affirme qu’entre 500 et 600 personnes ont déjà apporté leur signature !
     
    La surveillance des enfants
     
    Si certains évoquent le caractère parfois un peu rustre du maître des lieux, la plupart des commentaires évoquent un sentiment de tristesse ou de colère ! «Mais enfin, pourquoi l’abattre ? On le connaît tous ce cabanon », se demande Floriane. « Au top ce petit chalet, l’été, pour venir boire un verre entouré de verdure et de canards. J’adore cet endroit et c’est bien triste qu’il soit voué à disparaître. Quant à Manu, il va me manquer ! Dans le paysage du parc, il fait partie du décor », a ajouté Saby.
     
    D’autres déplorent surtout que la nouvelle buvette, actuellement en construction, se trouvera beaucoup trop loin du bac à sable où jouent de nombreux enfants. « Cet endroit permettait aux parents de boire un verre ou d’acheter une glace tout en gardant un œil sur leurs enfants. Comment va-t-on faire pour les surveiller, maintenant, de l’autre côté ? », s’interroge Christelle, rejointe dans ses propos par d’autres mamans.
     
     
    Et puis il y a les nostalgiques, qui considèrent ce petit chalet comme une véritable institution à Mouscron et qui ont presque la larme à l’œil de le voir partir... Venus avec leurs parents il y a plusieurs années, certains s’y rendaient désormais avec leurs enfants... « C’est plus qu’une buvette, c’est un endroit devenu imparable, un cliché devenu historique. Un lieu où les promeneurs peuvent s’arrêter pour s’abreuver tandis que les enfants profitent d’une friandise tout en jouant dans les allées proches. De beaux souvenirs qui vont s’envoler en poussière... », témoigne Robert-Alain.
     
    source : article N.Rz Nord Eclair

  • Herseaux: L’alarme fait fuir les voleurs

    0 commentaire

    Résultat de recherche d'images pour "voleur"

    Vendredi, à 22h10, une porte de l’arrière d’une habitation, située dans la rue des Marais, a été forcée à l’aide d’un objet, de type pied de biche. L’alarme a fait fuir le ou les malfaiteurs.

  • Non non, Euro Shop n’est pas à vendre !

    0 commentaire

    Pas besoin d’avoir beaucoup de budget pour faire un joli coup de pub : il existe des techniques simples mais efficaces pour faire parler de son enseigne ! Chaussée de Courtrai, la RN50, à Ramegnies-Chin, là où depuis plusieurs décennies se trouve le magasin Euro Shop, de grandes bâches. En lettres capitales : « Euro Shop. À vendre ». Le message ne passe pas inaperçu. Pour de nombreux passants, ce message semble sans ambiguïté : Euro Shop est à vendre, Euro Shop est à remettre ! C’est dans ce sens que vont la plupart des témoignages entendus jusqu’à notre rédaction ! Il n’en est rien. Euro Shop n’est pas à vendre, c’est plutôt ce qu’on trouve à l’intérieur du magasin qui est à vendre. Et il en est ainsi depuis longtemps ! Et c’est d’ailleurs ce qui est écrit en (plus) petit sur les banderoles : 160.000 références au meilleur prix… Voilà un joli coup de pub orchestré par l’enseigne flamande et qui aura marqué les esprits…

    source : article A.D sudpresse

  • MOUSCRON: La buvette du parc bientôt rayée de la carte

    0 commentaire

    Elle va être détruite dans les prochains jours... 

    Installée au cœur du parc communal depuis 33 ans, la petite buvette tenue depuis toujours par Manu Losada va prochainement disparaître du paysage. Une belle et grosse cafétéria doit prochainement venir la remplacer au sein du bâtiment actuellement en construction situé un peu plus loin. Si c’est un coup dur pour beaucoup de Mouscronnois, tristes d’apprendre la future destruction de cet endroit si riche en souvenirs, il l’est encore plus pour Manu, qui va voir son « bébé » mourir 33 ans après l’avoir mis au monde...  
    Au sein du parc communal, la petite buvette située entre le bac à sable et le petit pont faisait partie des meubles !
     
    Elle ne payait peut-être pas de mine, mais elle était appréciée de tous. Quand la météo était clémente, il fallait parfois jouer des coudes pour trouver une place parmi les nombreuses tables et les chaises déployées au bord de l’étang, au milieu des canards.
     
    Si les verbes utilisés sont au passé, c’est parce que cette « institution » dans le cœur de beaucoup de Mouscronnois est amenée à disparaître. Dans les prochains jours, en effet, le chalet va être abattu, détruit, tout simplement rayé de la carte !
     
    On va même retirer la dalle de béton se trouvant sur place pour la remplacer par de la verdure...
     
    Manque de communication
     
    Voilà 33 ans que la cabane en bois permet aux promeneurs de se rafraîchir ou de manger un bout, de discuter en famille ou entre amis, de se mettre à l’abri quand il pleut aussi. Et bientôt, il n’y aura plus rien.
    Et pour le maître des lieux, Manu Losada, qui est à l’origine de ce projet, c’est un coup dur. Originaire d’Amérique du Sud et plus exactement d’Argentine, celui qui habite dans la cité des Hurlus depuis près de 40 ans est l’homme qui a imaginé puis lancé ce concept de buvette au cœur du parc (voir encadré par ailleurs).
     
    Et ce n’est pas vraiment la disparition de son « bébé » qui le contrarie, car il s’attendait à ce que cela arrive un jour ou l’autre. « Ça fait près de 20 ans qu’on parle de la réalisation de ce projet mais ça ne s’est jamais vraiment fait pour des raisons X ou Y, avant cette année », nous a-t-il d’ailleurs confié. Non, Manu Losada regrette surtout le manque de communication de la Ville. « J’ai reçu une lettre l’an dernier pour m’annoncer que la buvette devait terminer ses activités pour ce mois d’avril 2019, sans date précise. Depuis, toutes les informations que je reçois me sont transmises par de tierces personnes », s’étonne-t-il.
    Ce sont ainsi des ouvriers venant jeter un œil au chalet afin d’étudier la meilleure façon de pouvoir le démolir, il y a une quinzaine de jours, qui ont appris à Manu que l’échéance était proche et que le locataire de la buvette devait avoir pris ses cliques et ses claques et quitté les lieux pour la fin de ce mois d’avril !
     
    « Un manque de respect »
     
    Clap de fin, donc, pour cet établissement qui a occupé plus de la moitié de la vie de Manu. L’homme âgé de 65 ans ne peut d’ailleurs cacher son émotion quand il parle de cette fin brutale, avec son accent chantant. « En toute modestie, j’estime avoir contribué à l’animation du parc et avoir fait venir du monde à Mouscron, grâce à la buvette. Car il n’y a pas que des Mouscronnois, mais aussi beaucoup de Flamands ou de Français parmi ma clientèle. Les gens sont venus en nombre parce qu’ils se sentaient bien accueillis et en sécurité. Il n’y a jamais eu le moindre souci ici », poursuit-il, amer. « Quand vous passez 33 ans de votre vie à faire d’un établissement quelque chose de respectable, familial et agréable et que vous vous faites foutre dehors de cette façon, sans le moindre merci, ça me reste en travers de la gorge. J’estime que c’est un manque de respect. »
     
    Malgré une pétition qui tourne pour que l’on maintienne la buvette jusqu’à la fin de la saison, Manu s’est fait une raison. Il sait que son établissement ne sera bientôt plus là. « Ça va être dur, très dur ! Si je viens au parc, je vais privilégier un chemin à gauche ou à droite pour ne pas passer devant cet endroit, durant quelques mois, histoire de faire baisser la pression. »
     
    source : article N. Rz Nord Eclair
     
  • Info santé : Un site pour contrer les allergies saisonnières

    0 commentaire

    Des données précises, mais aussi quelques conseils 

    Résultat de recherche d'images pour "allergie"

    Qui dit printemps dit allergies. Et pour les sujets affectés, cette période peut s’avérer plutôt pénible, avec des symptômes différents. Si le suivi du médecin demeure indispensable, un outil assez pratique existe. À la portée de tout le monde, AirAllergy.be permet d’en savoir un peu plus sur les pollens présents dans l’air.  
    En consultant le site, nous lisons par exemple que la saison du bouleau devrait bientôt se terminer, selon les dernières relevés du 25 avril. Par contre, les pollens de graminées commencent à être présents dans l’air, ce qui n’est pas étonnant, vu que la saison dure du 15 mai au 15 juillet en Belgique. Elles seront suivies sans doute par les armoises jusqu’à la fin du mois d’août, tel qu’indiqué par le calendrier pollinique et fongique disponible sur le site. Un outil très pratique afin de détecter quels pourraient être les périodes critiques pour vos allergies.
     
    Le site fournit également des conseils de prévention. Ceux-ci ne remplacent pas les soins médicaux (d’ailleurs, le site recommande de les suivre attentivement) mais donnent des suggestions intéressantes pour vous dépanner au quotidien. Par exemple, il vaut mieux utiliser des mouchoirs en papier et faire sécher le linge à l’intérieur. Mais d’autres conseils sont bien plus agréables : c’est le cas pour les séjours en bord de mer, pointés comme bénéfiques pour les personnes allergiques au bouleau. De quoi trouver la bonne excuse pour vous évader un week-end avant que la saison ne se termine !
    source: article LR sudpresse