Web Analytics

- Page 5

  • Mouscron : du neuf à l'IEPS Mouscron - Cours d' ASSISTANT(E) VETERINAIRE en soirée

    0 commentaire
    Résultat de recherche d'images pour "assistant veterinaire"
    Le métier

    Le métier passionnant d'assistant vétérinaire (ASV) consiste à aider le vétérinaire ou l'équipe de vétérinaires dans la clinique.

    Employé polyvalent, l'ASV doit gérer les deux aspects de la fonction:

    d'une part, il accueille les propriétaires, organise l'agenda, conseille les clients en matière d'alimentation ou de vaccins, répond au téléphone, maintient le fichier à jour;

    mais aussi il prépare le matériel pour les consultations ou les opérations, assiste le vétérinaire dans les actes techniques (contention par exemple), et surveille les animaux hospitalisés.

    Cette liste n'est évidemment pas exhaustive, les tâches de l'ASV au contact des animaux peuvent être très variées...

    Durée : 34 mois.

    Date de début : Mardi 2 mai 2017.

    Pour vérifier les conditions d'admissibilité et / ou passer le test, veuillez préalablement vous inscrire en envoyant un email à l'adresse admissions@iepsm.be en précisant nom, prénom, date de naissance, adresse, adresse email, numéro de téléphone et diplôme ou titre obtenu le plus élevé. Les dates des tests d'admission seront précisées sur le site.

    Pour plus d'infos ICI

     

  • La météo de l'IRM du 23 février 2017

    0 commentaire

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,météo,prévision,forecast

    Aujourd'hui, il fera d'abord très nuageux avec quelques faibles pluies. Une zone de pluie plus active traversera ensuite le pays d'ouest en est: cette perturbation s'accompagnera d'un net renforcement du vent. L'après-midi, nous passerons sous un régime plus variable à partir de l'ouest, avec des averses mais également des éclaircies. Les maxima varieront entre 6 degrés en haute Belgique et 10 degrés en plaine. Le vent sera d'abord modéré à assez fort, voire fort à la mer, de secteur sud-ouest avec des rafales d'environ 60 km/h. Le vent deviendra à partir de la mi-journée fort à localement très fort d'ouest à sud-ouest avec des pointes de 70 à 90 km/h. A la côte et sur l'extrême nord du pays, les rafales pourront même atteindre 95 ou 100km/h.

    Ce soir et la nuit prochaine, le temps pourra devenir temporairement plus sec mais plus tard dans la nuit, de la pluie et des averses envahiront à nouveau le pays. Sur les hauteurs de l'Ardenne, il s'agira d'averses de neige (fondante). Les minima seront compris entre -1 et +2 degrés en Ardenne, et entre +3 et +5 degrés en plaine. Le vent, d'abord fort à très fort de secteur ouest avec des rafales de 70 à 90 km/h, deviendra modéré à localement assez fort d'ouest à nord-ouest.

    Vendredi, la nébulosité sera variable et le vent un peu moins présent, mais des averses sont encore prévues, pouvant adopter un caractère hivernal surtout sur le relief ardennais. Ailleurs, il s'agira de giboulées parfois accompagnées d'un coup de tonnerre. Il fera plus frais avec des maxima qui seront compris entre 2 à 7 degrés sous un vent modéré de nord-ouest. Le soir, le ciel se dégagera progressivement et le temps deviendra sec. Pendant la nuit de vendredi à samedi, des gelées pourront se produire et il y aura donc un risque de formation de plaques de glace sur le centre et l'est du pays.

    Samedi, nous profiterons d'une journée de répit avec un temps généralement sec et de belles éclaircies malgré la présence de nuages d'altitude. En matinée, quelques brouillards (givrants) dans le sud-est seront possibles. En fin de journée, la nébulosité augmentera sur l'ouest. Maxima de 4 à 8 degrés sous un vent modéré de sud-ouest.

    Après un dimanche matin généralement sec avec quelques éclaircies dans la moitié sud-est, la nébulosité augmentera et sera suivie par des périodes de faibles pluies sur la moitié nord-ouest. Maxima assez doux et variant de 7 à 11 degrés sous un vent modéré de sud-ouest.

    Les jours suivants, des périodes très nuageuses accompagnées de passages pluvieux modérées affecteront le pays. Le vent se renforcera également. Il fera plus frais à partir de mardi et les précipitations pourront parfois adopter un caractère hivernal Haute Ardenne.

  • Mouscron : Triste anniversaire déjà un an qu'il est parti .......

    0 commentaire

    L’image contient peut-être : 1 personne

    Qu’on l’aime ou qu’on le l’aime pas, il faut reconnaître qu’il a fait beaucoup pour sa ville et pour le foot Mouscronnois. Déjà un an qu’il a décidé de nous quitter.

  • Herseaux : Femmes prêtes à se défendre! (album photo)

    1 commentaire

    Pas facile d’être une femme de nos jours. De l’insulte à l’agression, en passant par les tentatives d’intimidation ou les coups. Il existe toute une palette de situations critiques, auxquelles les femmes sont confrontées. Comment savoir à partir de quel moment une femme doit se défendre ? Quels sont les moyens mis à sa disposition ? C’est la réponse à ces questions qu’Alain Bayard tente de donner des réponses lors de ses formations.

    cecile aubert et un assistant.JPG

    C’est ce samedi qu’Alain Bayart et son équipe se retrouvaient à Herseaux pour le cinquième stage de self-défense organisé pour les femmes, le deuxième déjà pour 2017. Sans doute que les derniers faits divers, tels que le meurtre de Comines et le viol de Lille, poussent la gent féminine à se protéger davantage des agressions dont elles sont régulièrement victimes et assurent le succès de ce genre d’initiative qui a rassemblé 95 candidates âgées entre 14 et 65 ans. Pour celles qui n’ont pas pu participer à la formation par manque de place, une bonne nouvelle puisqu’une prochaine session aura lieu le 8 avril prochain. Alain Bayard, 52 ans, qui est militaire de carrière depuis 1982, n’est pas un novice en la matière. S’il officie à la police fédérale et à la défense nationale comme formateur en maîtrise de la violence, il est un passionné de sports de combat qu’il pratique depuis l’âge de 11 ans. Il est détenteur de la ceinture noire 4 ème darga de krev maga.

    DSC_0296.JPG

    Pour notre hôte du jour, « beaucoup de femmes sont journellement victimes d’agression, qu’elles soient verbales, morales ou physiques et elles n’ont malheureusement, contrairement aux hommes, pas le réflexe de se battre ou se dé- fendre. Dans ce genre d’initiation, on apprend les meilleures armes de la self-défense comme la prévention, la vigilance, la communication, la fuite et en dernier recours la défense en essayant de rester évidemment dans le cadre légal. Les armes privilégiées sont les frappes en paume de main, les coups donnés avec le poing, les coudes, les genoux, les pieds et le tranchant de la main. Quelques petits objets usuels tels que petite lampe de poche, bic, porte-clé, mini bombe de laque qui peuvent être emportés facilement dans le sac à main peuvent servir à se défendre ». Pour ses cours, Alain Bayard est secondé par des assistants et Cécile Aubert, la première femme ceinture noire de Krav maga. Qui mieux qu’elle qui a déjà été agressée deux fois peut parler de l’importance de la self-défense pour les femmes ? 

    Nathalie.JPG

    Nathalie Mouscron

    « Je ne connais pas le Krav maga, je ne suis pas une grande sportive, mais j’ai envie de découvrir cette discipline. En plus dans la vie de tous les jours ça devient presque une nécessité de pouvoir se défendre pour une femme nous vivons dans un monde de plus en plus agressif. La preuve avec le nombre de candidates inscrites pour cette première journée

     

    Jessica.JPG

    Jessica Comines

    « Si j’ai fait le déplacement jusqu’ici, c’est la curiosité qui m’attire, je suis une grande sportive passionnée, j’ai déjà pratiqué il y a quelques années plusieurs sports de combat comme le judo, le karaté, l’Aïkido. Alors si le passage par cette formation peut m’apporter un plus pour pouvoir me défendre lors d’une éventuelle agression pourquoi pas ? Une manière je joindre l’utile à l’agréable en fait. » 

    L'album photo complet ICI

  • En 2016, les Wallons ont payé 2,67 millions aux contrôles taxes

    0 commentaire

    Depuis plusieurs mois, le SPW fait la chasse aux mauvais payeurs. Taxes kilométriques, taxes de circulation et de mise en circulation sont au centre d’un enjeu majeur : la récupération des créances.  

    Résultat de recherche d'images pour "controle taxe circulation"

    Depuis plusieurs mois, les groupes Facebook compilant les informations sur les radars, les accidents ou les contrôles, voient apparaître un phénomène un peu particulier. De plus en plus d’alertes signalant des contrôles liés aux taxes auto sont diffusées. L’esprit des internautes est-il de plus en plus vif ? Ou les dispositifs destinés à récupérer les taxes auto sontils plus nombreux qu’auparavant ? Pour les véhicules immatriculés en Belgique, plusieurs changements sont intervenus en 2016. Des changements qui donnent effectivement l’impression d’une augmentation du nombre de patrouilles sur le terrain.

    2,67 MILLIONS RÉCUPÉRÉS

    Cette impression, justifiée, est due, d’une part, à la mise en place de la taxe kilométrique des poids lourds qui requiert plus de personnel sur les routes. D’autre part, à l’augmentation effective du nombre de brigades. « Par province, circulent entre deux et trois brigades par jour », nous explique-t-on au cabinet du ministre wallon Christophe Lacroix, en charge notamment de la Fiscalité. « L’une de ces brigades circule spécifiquement pour la taxe circulation et la taxe de mise en circulation. Elle est également accompagnée d’un véhicule ordinaire muni d’un lecteur de plaque ANPR. »

    Si vous avez omis, volontairement ou involontairement, de payer votre taxe, sachez que quand vous apercevez les véhicules, il est déjà trop tard… « En amont du dispositif, un véhicule de scanning lit les plaques. Si le contrôle est positif, en aval, une équipe de contrôle invite l’usager du véhicule en question à se parquer afin de poursuivre la procédure de contrôle. »

    LE VÉHICULE N’EST PLUS SAISI

    vous sera alors demandé de régler la note en perception immédiate. Le véhicule n’est plus saisi comme avant, mais c’est tout comme. « Les documents font l’objet d’une rétention pendant 96 h, et si le contribuable contrôlé en infraction n’est pas en mesure de s’acquitter des montants dus, une procédure de recouvrement est ouverte. »

    Vous voilà prévenus…

    Source : article de ALLISON MAZZOCCATO sudpresse