• la météo de l'IRM du 25 octobre

    0 commentaire

    Cet après-midi, le temps restera très nuageux avec des périodes de pluie sur l'est du territoire. Ailleurs, le ciel deviendra plus changeant avec développement d'éclaircies transitoires mais aussi des épisodes plus nuageux pouvant donner lieu à quelques averses locales. La tendance aux averses sera plus marquée dans la région côtière, avec possibilité d'un coup de tonnerre. Les maxima se situeront entre 10 ou 11 degrés sur les hauteurs de l'Ardenne et 14 ou 15 degrés en plaine. Le vent de sud-ouest deviendra généralement modéré, avec des rafales le plus souvent autour de 50 km/h.

    Ce soir, sous un ciel partiellement à parfois très nuageux, des averses toucheront encore certaines régions. Durant la nuit, le temps deviendra plus sec sur une large partie centrale ainsi que le nord du pays, avec des éclaircies parfois larges au nord du sillon Sambre et Meuse, mais formation de nuages bas sur le sud du pays; ceux-ci limiteront parfois la visibilité sur les hauteurs ardennaises et y distilleront encore quelques faibles précipitations. La région côtière sera encore affectée par des périodes d'averses, pouvant toujours être ponctuées d'un coup de tonnerre. Les minima seront compris entre 5 et 9 degrés, sous un vent modéré de sud à sud-ouest.

    Ce lundi, après la dissipation de la grisaille matinale présente dans certaines régions, le ciel sera changeant avec alternance d'éclaircies parfois larges et de périodes plus nuageuses. Des averses toucheront la région côtière et, en fin de journée ou en soirée, elles s'étendront vers l'intérieur des terres. Les maxima se situeront entre 8 et 11 degrés en Ardenne, et autour de 12 ou 13 degrés ailleurs. Le vent sera modéré à assez fort de secteur sud-ouest, avec des rafales de 50 à localement autour de 60 km/h; au littoral, il soufflera assez fort à fort et virera au secteur ouest à sud-ouest en fin d'après-midi.

    Ce lundi en soirée, le ciel sera d'abord encore changeant avec des averses localisées. Durant la nuit, le temps deviendra sec sur la plupart des régions, mais quelques ondées resteront possibles en bord de mer. Des nuages bas se formeront au sud du sillon Sambre et Meuse et y réduiront parfois la visibilité. Ailleurs, le ciel deviendra généralement peu nuageux. Les minima seront compris entre 4 et 8 degrés, sous un vent devenant modéré de sud-ouest dans l'intérieur des terres, mais restant assez fort d'ouest à sud-ouest à la côte.

    Mardi, la journée débutera par un temps gris au sud du sillon Sambre et Meuse avec des nuages bas, de la brume ou du brouillard. Ailleurs, on prévoit des éclaircies. Dans le courant de l'après-midi, le ciel se couvrira de nuages élevés et moyens et de la pluie atteindra l'ouest du pays en soirée. En journée, le vent sera modéré de sud-ouest revenant au secteur sud. Il se renforcera à l'approche de la perturbation pour devenir assez fort. Maxima autour de 12 degrés dans le centre. Pour l'histoire, la zone de précipitations attendue en fin de journée par l'ouest est associée à une dépression au sud-ouest de l'Islande, dans laquelle sont amalgamés les restes de l'ouragan Epsilon.

     

  • covid 19 au 24 octobre : les indicateurs toujours en hausse 361 nouveaux cas dans la région

    0 commentaire
    Les nouvelles sont mauvaises: la moyenne des contaminations au coronavirus  est de 127 par jour, soit
    Situation Belgique 24 octobre
     

    Hospitalisations 590 ( +5 par rapport à la veille)

    Sorties hôpital 361( +57 par rapport à la veille)

    Total personnes hospitalisées  4061 ( + 342 par rapport à la veille)

    Personnes en soins intensifs  708(+ 36 par rapport à la veille)

    Personnes sous respirateur  372 ( +47 par rapport à la veille)

     

    Hospitalisation COVID-19 en Province du Hainaut

    Nombre total d'hospitalisations: 803  (+53)

    Total en soins intensifs: 114   (+18)

    Nombre de patients ventilés: 77   (+15)

    Nouvelles hospitalisations: 82  (+19)

    Sortie de l'hôpital: 44   (+6)

    Patients COVID-19 par hôpital: 57.36

    Tests COVID-19 en Province du Hainaut

    Nombre de tests le 2020-10-23: 7760  (-1350)

    Nombre de tests positifs le 2020-10-23: (-65)

    Rapport de positivité le 2020-10-23: 35.8% (+4%)

     

    Belgique

    Niveau 4

    Tests positifs le 24-10-2020: 17453 (+6%)

    Nombre total de tests positifs: 299698

    Tests positifs par km²: 10

    Numéro de reproduction: 1,640

     

    Estaimpuis

    Niveau 4

     

    Tests positifs le 24-10-2020: 25 (+7%)

    Nombre total de tests positifs: 374

    Tests positifs par km²: 12

    Numéro de reproduction: 1,760

     

     

    Mouscron

    Niveau 4



    Tests positifs le 24-10-2020: 182 (+7%)

    Nombre total de tests positifs: 2671

    Tests positifs par km²: 67

    Numéro de reproduction: 2,120

     

    Tournai

    Niveau 4



    Tests positifs le 24-10-2020: 154 (+8%)

    Nombre total de tests positifs: 2033

    Tests positifs par km²: 10

    Numéro de reproduction: 1,780

  • EStaimpuis : Suite aux annonces fédérales et régionales liées à la situation sanitaire, le Collège communal a décidé de plusieurs mesures au niveau local

    0 commentaire
    Estaimpuis : Réponse du Bourgmestre aux questions de P Van Honacker(cdH)  lors du conseil communal du 30 mai - Blog Estaimpuis
     
    Suite aux annonces fédérales et régionales liées à la situation sanitaire, le Collège communal a décidé de plusieurs mesures au niveau local :
     
    - Les écoles, l'accueil extrascolaire et l'accueil de la petite enfance restent pour le moment ouverts.
     
    - Les complexes sportifs et la piscine seront quant à eux fermés jusqu'au 19 novembre au moins.
     
    - La maison communale reste ouverte mais les services ne seront accessibles que sur rendez-vous. Une exception sera faite pour le service Population mais les rendez-vous seront prioritaires et privilégiés.
     
    - Le Conseil communal de ce lundi est maintenu avec public mais se réunira au sein du complexe sportif de Néchin.
     
    - En ce qui concerne les événements : le concert Made in Belgium de demain est maintenu mais sera limité à 40 personnes. La marche nocturne du 30 octobre est annulée.
     
    - Les expositions sont annulées jusqu'à la fin de l'année. Tout comme les cérémonies des nouveaux habitants et des mamans.
     
    - Les entraînements de Je Cours Pour la Forme sont annulés jusqu'à la fin de l'année.
     
     
     

  • Herseaux : Les enfants récompensés de leur patience

    0 commentaire

    Ils ont dû faire preuve de patience les enfants qui s’étaient préparés à leur première communion. Avec quelques mois de retard, ceux de la paroisse Saint Jean-Baptiste ont vécu ce grand jour dimanche dernier. Isabelle et Catherine, leurs catéchistes ainsi que les musiciens de la chorale paroissiale leur ont offert, ainsi qu’à leurs familles, une cérémonie pleine de fraîcheur et de sensibilité. Voici les noms des 9 communiants : Tyron Blazejewski, Nicolas Bouslimi, Nathan Carpentier, Lola Daprenez, Rafaël De Oliveira, Camden Gillis, Nathan Masure, Simon Nierichio et Paul Vandeputte.
  • HERSEAUX : Deux démarcheurs interpellés

    0 commentaire

     
    Attention arnaque ! Lundi matin, la Zone de Police de Mouscron a été avertie par un habitant de la rue Frontaliers à Herseaux, d’agissements suspects. Après avoir reçu la visite, en fin de matinée, de deux couvreurs (supposés) qui souhaitaient réparer (ou pas) sa toiture, l’Herseautois a directement avisé les services de police. « Grâce aux informations communiquées par ce riverain alerte (description des individus, véhicule utilisé, échelle) au commissariat central, une équipe de patrouille dans le secteur a eu l’attention attirée par des travaux en cours chez une habitante du boulevard Behaeghe, toujours à Herseaux », précise le communiqué de la Zone de Police.
     
    « Après quelques renseignements glanés auprès de la propriétaire de cette deuxième habitation, il s’est avéré que les deux individus s’étaient présentés chez elle et lui avaient proposé leurs services pour réparer la toiture de la maison. Sans attendre l’accord de l’intéressée, ils avaient alors entamé les prétendus travaux sur base d’un devis de 2.500 euros, soit un montant anormal pour la prestation proposée. L’arnaque était proche. » Les deux individus ont été interpellés et ramenés au commissariat central pour diverses vérifications. Ils font l’objet d’une procédure pour travail frauduleux.
     
    On saluera donc l’excellent réflexe du citoyen accosté lundi matin dans la rue des Frontaliers, qui a fait remonter l’information très rapidement aux policiers. Un geste qui a probablement permis à l’habitante du boulevard Beheaghe d’éviter de se faire plumer. Il n’y a pas de saison pour les agissements suspects. Même dans une période de crise sanitaire, les délits ne s’arrêtent pas, il faut donc rester vigilant. Les victimes de ce type d’arnaques sont souvent âgées, soyez donc attentifs pour vos aînés. Si vous pensez avoir affaire à un ambulant douteux, contactez directement la police

  • Le CHM doit faire face à la hausse

    0 commentaire

    Ce vendredi 23 octobre 2020, le comité Hospital & Transport Surge Capacity demande à tous les hôpitaux généraux et universitaires d’enclencher la phase 2A. Cette étape déjà active au CHM au vu du nombre d’admissions implique de plutôt se préparer à la phase 2B.
     
    Mouscron : Philippe Bonnet, nouveau directeur médical du CHM - Édition  digitale de Mouscron
     
    Le comité de crise du CHM anticipe les futures admissions liées à ce virus qui ne cesse de progresser au sein de la population. Les citoyens touchés de plein fouet par cette contamination arrivent massivement au CHMouscron. L’institution a donc décidé d’augmenter sa capacité d’admission Covid-19 et de réserver davantage de lits pour les patients malades du Covid-19.
     
    Comme à chaque changement de phase, l’augmentation du nombre de lits induit une réorganisation de l’ensemble de l’offre de soins. En effet, pour prendre en charge les patients qui contractent le virus et qui présentent des symptômes accompagnés d’une altération de leur état de santé nécessitant une hospitalisation, il faut du personnel qualifié.
    Pour répondre à ce besoin, les activités électives et planifiées sont interrompues. Chaque patient concerné par ce report sera contacté personnellement. Le personnel, affecté aux services de chirurgie, sera dévolu à d’autres missions que celles habituellement accomplies.
    À partir ce lundi 26 octobre 2020, l’activité au niveau de l’hôpital de jour chirurgical est interrompue. « Il est important de préciser que la réduction de l’activité reflète l’augmentation en besoin de personnel soignant pour prendre en charge les nombreux cas confirmés de covid-19 », explique Laurence Deceuninck, porte-parole de l’hôpital.
    « À ce jour, les consultations et les traitements sont maintenus. Nous insistons sur le fait que l’hôpital est un lieu sûr ! Vous pouvez vous y rendre sans crainte. Si vous ne vous sentez pas bien, nous invitons les patients à prendre contact avec leur médecin généraliste.En tant qu’institution hospitalière, nous nous devons d’alerter la population et de l’inviter à respecter au maximum toutes les mesures avancées par le Comité de concertation national. »

  • La durée du pass Visit Wallonia prolongée

    0 commentaire

     
    Bonne nouvelle pour les ménages qui avaient obtenu les 20.000 premiers pass Visit Wallonia. Leur validité qui devait s’achever le 6 novembre a été prolongée jusqu’au 31 décembre, suite à l’évolution de la pandémie et la décision du Comité de concertation de fermer les parcs d’attractions et de limiter certaines autres activités.
    La distribution des 20.000 pass suivants qui était prévue ce 1 er novembre est reportée au 1 er décembre 2020, sous réserve de l’évolution sanitaire. Quant à la troisième et dernière salve qui était planifiée le 1 er décembre, aucune date n’est avancée. L’opération pourrait déborder sur 2021 car l’enveloppe totale de 5 millions d’euros est maintenue dans son intégralité en fonction de la reprise de la distribution. Pour rappel, le but, voulu par la ministre Valérie De Bue est de soutenir le secteur touristique wallon en encourageant la fréquentation des opérateurs.
    Le pass de 80 euros par ménage est à dépenser dans plus de 600 hébergements, attractions, musées ou expositions, ainsi qu’une sélection d’autocaristes proposant des excursions en Wallonie.

  • Des autocars de tourisme en renfort pour les bus du TEC

    0 commentaire

    Ces derniers jours, l’affluence a reculé au TEC. « Mais l’érosion n’a pas touché l’heure de pointe du matin où nous sommes très proches d’un jour normal avec les enfants qui vont à l’école », note Stéphane Thiery, directeur marketing du TEC. Le matin, toutes les ressources disponibles, en termes de véhicules et de personnel, sont mobilisées. Or, le Comité de concertation de ce vendredi a appelé à optimaliser la capacité pour éviter toute surfréquentation.
     
    Pionnier des bus gratuits, Dunkerque suscite l'intérêt de nombreuses villes  - Libération
     
    « Nous allons faire appel au privé pour renforcer le service », indique le porte-parole. En temps normal, le TEC sous-traite déjà 27 % de son offre à des opérateurs privés. Dans le cas présent, il ne sera pas possible de recourir à eux car ils n’ont pas de bus en réserve. Le TEC se tourne donc vers les autocaristes privés. « L’idée est que des autocars de tourisme suivent nos bus », détaille Stéphane Thiery. La solution n’est pas sans encombre.
     
    Les lignes desservies par ces cars devront être identifiables par les usagers. Du fait des feux de circulation, les autocars risquent de perdre le contact avec les bus qui les guident. Ils devront pouvoir se retrouver. Il y a aussi la question de la sonnette pour demander un arrêt. « Nous avons listé une série d’obstacles à régler. L’objectif est que ces cars soient déployés après les vacances de Toussaint. Ce ne sera pas simple, mais nous allons tout faire pour y arriver », assure Stéphane Thiery.
    Changer les heures d’école.
     
     
    Du côté de la SNCB, « nous n’avons plus que 53 % de nos passagers habituels contre 68 % au début de ce mois. L’occupation moyenne en heure de pointe est actuellement de 33,2 % », chiffre Elisa Roux qui conseille l’app MoveSafe. Elle permet de connaître à l’avance l’occupation d’un train. Le cas échéant les 1 res peuvent être déclassées pour respecter les distances.
     
    source : article  
    YANNICK HALLET sudinfo