• la météo de l'IRM du 9 août

    0 commentaire

    Cet après-midi, le ciel restera partagé entre périodes ensoleillées et champs nuageux. En beaucoup d'endroits, le temps restera sec. Toutefois, on prévoit aussi quelques orages de chaleur localisés, qui pourront être à l'origine de pas mal de précipitations en peu de temps. Il fera toujours très chaud avec des maxima de 30 ou 31 degrés à la mer ainsi qu'en Hautes-Fagnes et de 33 à 36 degrés dans le centre et en Campine. Le vent sera faible parfois modéré de secteur est. A la côte, une brise de mer modérée de nord-est viendra rafraîchir l’atmosphère de quelques degrés.

    Ce soir et cette nuit, le ciel sera partiellement nuageux. Localement, quelques averses (orageuses) pourront encore se développer mais le temps restera sec en beaucoup d'endroits. La nuit sera à nouveau particulièrement douce avec des minima de 18 degrés en haute Ardenne à 23 degrés dans les villes lundi à l'aube. Le vent d'est sera faible à modéré.

    Lundi, les éclaircies seront parfois larges entre les champs nuageux. Quelques orages de chaleur pourront à nouveau éclater localement. Il fera toujours très chaud avec des maxima de 30 degrés à la mer à 35 ou 36 degrés dans le centre ainsi qu'en Campine. Le vent sera faible de directions variées ou de secteur est. A la mer, le vent sera modéré d'est revenant au nord-est.

    Durant la nuit de lundi à mardi, le ciel restera partiellement nuageux avec encore quelques averses (orageuses). Dans la plupart des régions, le temps restera toutefois sec. La nuit s'annonce toujours très douce, avec des minima de 18 degrés en Hautes-Fagnes à 23 degrés dans les viles, sous un vent généralement faible de secteur est à sud-est.

    Mardi, il fera encore extrêmement chaud avec des périodes ensoleillées et des champs nuageux. Le développement d'une averse locale à caractère orageux n'est pas exclu dans l'intérieur des terres. Les maxima seront compris entre 30 degrés sur les hauteurs ardennaises et le long du littoral, et par endroits 36 ou 37 degrés ailleurs. Le vent sera faible de direction variable ou de secteur est. Une brise modérée de nord-nord-est à nord-est se lèvera en cours de journée dans la région côtière.

    Mercredi, la chaleur persistera encore sur nos régions avec des maxima de 29 à 35 degrés. Des périodes ensoleillées alterneront avec des épisodes plus nuageux pouvant à nouveau donner lieu à quelques averses ou orages localisés, probablement un peu plus nombreux que la veille. Le vent sera faible, en Haute Belgique parfois modéré, d'est à sud-est. Une brise s'enclenchera au littoral.

  • Mouscron : 2 vols de voiture ce jeudi

    0 commentaire

    La nouvelle technique redoutable des voleurs de voitures: il ne ...

    Ce jeudi, la ville de Mouscron a été victime deux faits de vols de véhicules et des documents de bord. En ce qui concerne le premier, intervenu entre 08h et 12h10 à la rue Boclé, c’est une voiture de type Renault Megane RS4 qui a été dérobée. Dans le cadre de la seconde infraction, c’était une BMW 118D, entre jeudi 20h et vendredi 00:58, à la rue du Petit-Pont. 

  • Idée sortie en famille : Balade en vieux tram au musée du transport urbain bruxellois

    0 commentaire
     
    Situé à Woluwe-Saint-Pierre, le musée du Transport urbain bruxellois vous permet de découvrir l’évolution du tram à Bruxelles. Les plus nostalgiques pourront revoir les trams jaunes de leur enfance tandis que les plus jeunes découvriront les trams d’autrefois.
     
     
    Didactique, ce musée est un endroit idéal pour les visites avec des familles. Le week-end, il est possible de monter à un bord d’un ancien tram pour une balade dans Bruxelles. Différents parcours existent et la durée du parcours dépend de celui-ci. À bord, le contrôleur et le conducteur portent les uniformes de l’époque.
     

    Pour visiter le Musée ou circuler en trams et bus historiques, la réservation est obligatoire. Cliquez ici pour connaître les modalités pratiques.

    Comment accéder au Musée ?

    Adresse du Musée : Avenue de Tervueren 364b, 1150 Bruxelles

    Le musée est situé au croisement de l’avenue de Tervueren, du boulevard de la Woluwe et du boulevard du Souverain, à Woluwe-Saint-Pierre. Le parc de la Woluwe et la promenade verte sont à proximité immédiate. L’entrée du musée se trouve à l’angle de la rue du Leybeek et de l’avenue de Tervueren.

    Accès en transports en commun

    En venant en train, descendre à la gare de Bruxelles-Centrale ou de Bruxelles-Schuman puis emprunter la ligne de métro 1 en direction de Stockel. Descendre à la station Montgomery. Emprunter ensuite les lignes de tram 39 ou 44 et descendre à l’arrêt Musée du Tram.

    En venant en métro :
    • via la ligne 1 : descendre à Montgomery puis emprunter les lignes de tram 39 ou 44 et descendre à l’arrêt Musée du Tram ;
    ou descendre à Roodebeek puis emprunter la ligne de tram 8 direction Louise et descendre à l’arrêt Musée du Tram ;
    • via la ligne 5 : descendre à Hermann-Debroux et emprunter le tram 8 direction Roodebeek et descrendre à l’arrêt Musée du Tram.

    En venant en tram (lignes 39, 44 ou 8) : descendre à l’arrêt Musée du Tram.

    En venant en bus (ligne 36) : descendre à l’arrêt Musée du Tram.

    Accès à pied ou à vélo

    Le musée se trouve à proximité de la promenade verte établie sur l’ancienne ligne de chemin de fer reliant actuellement le quartier de Stockel à Delta. Une station Villo est implantée à moins de 100 mètres du musée (25 points d’attache) et un petit parking vélo est à votre disposition à l’entrée du musée.

    Accès en voiture

    Le musée se trouve à proximité immédiate de l’intersection de l’avenue de Tervueren, du boulevard de la Woluwe et du boulevard du Souverain.

    En venant du Ring, sortir à hauteur des Quatre Bras (sortie n°1) et emprunter l’avenue de Tervueren.

    Le parking est possible dans la rue du Leybeek.

    Le musée (mais pas les véhicules) est accessible aux personnes à mobilité réduite.

    Téléphone

    Informations : +32 2 515 31 08

  • Idée sortie culturelle : Bruxelles et ses nombreux musées

    0 commentaire
    Si Bruxelles est réputée pour son patrimoine touristique, comme toute capitale qui se respecte, elle compte également de nombreux musées où les touristes peuvent passer des heures, voire des jours à visiter.
     
    Peter Paul Rubens et atelier : « Le couronnement de la Vierge ». Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, inv. 162

    Peter Paul Rubens et atelier : « Le couronnement de la Vierge ». Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, inv. 162 — © MRBAB, photo : Grafisch Buro Lefevre, Heule

     

    Musée Oldmasters Museum

    La remarquable collection d’art ancien, témoin d’un riche passé, couvre une période qui s’étend du XVe au XVIIIe siècle.

    La peinture des anciens Pays-Bas méridionaux forme l'essentiel de cette collection, avec des chefs-d’œuvre du XVe siècle, de Rogier van der Weyden, Petrus Christus, Dirk Bouts, Hans Memling, Jérôme Bosch et Gerard David. Pour le XVIe siècle, Pieter Bruegel l’Ancien est magnifiquement évoqué, avec des œuvres majeures telles que La chute des anges rebelles ou Le dénombrement de Bethléem. Enfin, l’école flamande des XVe au XVIIIe siècles est représentée par Peter Paul Rubens, Antoine van Dyck, Jacques Jordaens. L’école française et l’école italienne, par Simon Vouet, Philippe de Champaigne, Le Lorrain, Jusepe de Ribera, Giovani Battista Tiepolo…


    HISTOIRE DE LA COLLECTION

    Elle trouve son origine sous la Révolution française, lorsque de nombreuses œuvres d'art sont saisies par l'occupant, en particulier dans les établissements religieux.

    Le Musée est fondé en 1801 par Bonaparte, mais c’est en 1830, avec l’Indépendance de la Belgique, qu'il prit véritablement son essor. En 1914, avec la donation de Grez, la collection s'est enrichie de plus de 4.000 œuvres sur papier datant du XVIe au XIXe (Hendrick Goltzius, Jacques de Gheyn le Jeune, Rembrandt...).

    source: site du musée ICI

    Plus d'infos ICI

    ADRESSE

    Musée Oldmasters Museum
    Rue de la Régence, 3
    1000 Bruxelles

    +32 (0)2 508 32 11
    info@fine-arts-museum.be

    JOURS D’OUVERTURE

     

    Mardi à vendredi: 10:00 à 17:00
    les caisses ferment à 16:30

    Week-end: 11:00 à 18:00
    les caisses ferment à 17:30

    Jours de fermeture: tous les lundis, 1er janvier, 2e jeudi de janvier, 1er mai, 1er novembre, 11 novembre, 25 décembre

    Les 24 et 31 décembre, les Musées ferment à 14:00

  • MOUSCRON: La Ville déclenche son « Plan Canicule »

    0 commentaire

    Une attention particulière est notamment accordée aux personnes âgées et ou isolées. La Ville rappelle un numéro important, celui du service des Affaires Sociales. Il est aussi question du masque les jours de forte chaleur..

    Face aux températures très élevées qui perdureront durant plusieurs jours encore, Brigitte Aubert a décidé de déclencher le plan canicule. Pour aider chacun et chacune à traverser au mieux cette période de forte chaleur, de précieux conseils sont à rappeler : Bien s’hydrater (eau minérale, jus de fruit, …). Eviter la consommation de boissons alcoolisées ou fortement sucrées. Eviter l’exposition en plein soleil aux heures
    les plus chaudes. Se protéger du soleil (chapeau, crème solaire, …). Eviter de pratiquer des exercices physiques intenses. Garder les fenêtres, tentures et stores fermés pendant la journée. Aérer la nuit. Penser aux animaux en les hydratant, les nourrissant et évitant de les laisser seuls dans une voiture. « Une attention particulière est également accordée aux personnes âgées et/ou isolées », précise le communiqué des autorités communales. « Des membres du service des Affaires Sociales, soutenus par des jeunes du projet « Eté solidaire » et leurs animateurs vont au contact des résidents des quartiers de personnes âgées de Mouscron, Luingne, Herseaux et Dottignies pour échanger, s’inquiéter de l’état de santé et délivrer quelques conseils. Au total, plus de 850 tracts informatifs sont également distribués lors de l’opération. Afin de délivrer le meilleur message possible, les adolescents du projet « Eté solidaire » ont d’ailleurs été sensibilisés, ce vendredi, en amont de leur tournée, par le Service de Planification d’Urgence. »


    UN SEUL NUMÉRO À RETENIR ! LE 056/860.253


    Ce numéro du service des Affaires Sociales est utile pour
    toute question concernant la canicule. Chaque personne qui le souhaite peut aussi s’y inscrire afin d’être suivie. En cas de vague de chaleur, un agent communal prend alors contact pour vérifier si tout va bien. « Les maisons de repos ne sont pas oubliées et font l’objet d’un soutien particulier. Chaque établissement est notamment tenu de désigner un référent-canicule.
    Enfin, une action spécifique est organisée à destination des sans abri, pour leur délivrer des messages de sensibilisation tout en distribuant des bouteilles d’eau et en renseignant sur les lieux d’approvisionnement en eau potable. »

    CHALEUR ET MASQUE

    Une période de chaleur qui ne doit pas faire oublier que le Covid-19 circule encore. Le respect des gestes barrière et la bonne utilisation du masque restent plus que jamais d’actualité. Pour combiner au mieux avec la canicule, il est recommandé de : porter un masque clair plutôt que foncé. Choisir une matière en coton plus légère que le papier (le papier s’humidifie aussi
    plus vite et nécessite un changement plus régulier) et veiller à l’entretien de son masque.

  • Attention aux arnaques On lui demandait de l’argent pour un test Covid !

    0 commentaire

    Olivier Bogaert, commissaire à la FCCU © JMM

    Laurence, une habitante de Carnières, a partagé une arnaque dont a été victime une amie Facebook afin de mettre en garde.
    La victime a reçu trois fois le même type d’appel. Ainsi, on la contactait pour la prévenir qu’elle avait été en contact avec une personne positive. Lorsqu’elle demandait de qui il s’agissait, on ne lui précisait pas.
    Par contre, on lui indiquait qu’elle devait être testée dans les 72 heures. On lui demandait, du coup, son adresse postale afin de lui envoyer un kit. Mais on lui demandait également une carte de paiement pour finaliser et envoyer un kit. Lorsque l’amie en question a répondu qu’elle pensait que c’était gratuit, on lui a indiqué que non car il y avait des frais ponctuels de 50 euros pour le kit et les résultats des tests. Et la personne au bout du fil d’enchaîner en demandant le numéro de carte, la date d’expiration ainsi que le cryptogramme. S’essuyant un refus, celle-ci n’hésite pas à insister, précisant que c’était très important et que des pénalités existaient pour le non-respect.
    Selon Olivier Bogaert, commissaire à la Computer Crime Unit de la Police judiciaire fédérale de Bruxelles, il
    s’agit d’un des types d’arnaques mais celles-ci sont nombreuses… « C’est un contexte idéal pour arnaquer les plus faibles qui paniquent », explique ce dernier. « Les scénarios sont divers pour parvenir à obtenir des informations personnelles pouvant être réutilisées. »
    Et le commissaire de rappeler que le phishing (une technique utilisée par des fraudeurs pour obtenir des renseignements personnels dans le but de perpétrer
    une usurpation) était en hausse de 30 % entre 2018 et 2019 mais le type d’arnaque dont on a parlé augmente, quant à lui, de 80 %. « Le Covid ne va, bien évidemment, pas arranger les choses. Les gens sont tellement paniqués qu’ils pensent qu’ils doivent agir vite. »

     

    source : article J.T sudinfo