On voit parfois un patient mourir en 30 minutes»: le cri déchirant de ce médecin Mouscronnois

1 commentaire

Wim Bruyneel s’inquiète de voir le situation empirer et de voir une partie de la population minimiser les faits.

Les mots sont durs mais sonnent comme un véritable cri du cœur de la part du personnel du Centre hospitalier de Mouscron. Pour Wim Bruyneel, chef des anesthésistes de l’hôpital, l’heure est grave. Chiffres à l’appui, il évoque la situation dramatique au sein de l’hôpital. L’homme craint pour la vie de nombreuses personnes qui ne pourront être soignées ou sauvées si la population ne prend pas conscience que nous sommes désormais en guerre contre un virus qui frappe de plus en plus fort. Et ce n’est que le début...

Plus d'infos ICI

Commentaires

  • Oui en effet je suis tout a fait d'accord avec vous et rend le gouvernement responsable de la situation pour ne pas avoir pris les mesures adéquates a la situation fermer tout et vite on va encore laisser mourir combien de personnes des contrôles svp des amendes a ceux qui ne respectent pas les mesures on ferme des écoles mais on laisse les piscines ouvertes !!!! Et puis encore on débloque des millions pour les cafés et les restaurants qui sont en partie responsables de la situation mais pour le personnel soignant de promesses toujours des promesses politiciens de nuls on écoute même pas les virologues mais c'est quoi ça pays ingouvernable !!!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 18 h - 09 h (Europe/Paris).

Optionnel