Web Analytics

MOUSCRON : Quand la science devient… vivante !

0 commentaire

DSC_0002.JPG

C’est dans la section primaire de l’école du Sacré-Coeur à Mouscron que nous avons rencontré Madame Bénédicte, institutrice depuis 25 ans, qui dispense depuis trois ans les cours de science aux 500 élèves de primaire qui fréquentent l’établissement scolaire.
 
Chaque année M me Bénédicte se remet en question pour rendre le cours plus sexy aux yeux de ses élèves, avec des activités originales. Il y a deux ans des oisons étaient nés en classe, l’année dernière ce sont des œufs de poules, mis en couveuse au milieu de la classe, qui ont donné de jolis poussins et cette année l’expérience a été renouvelée pour le plus grand plaisir de ses élèves avec, cette fois-ci, des œufs de caille de Chine.
 
« C’est chaque fois un gros travail de recherche et de documentation. On ne se contente pas de mettre les œufs fécondés dans la couveuse et d’attendre leur naissance. En attendant l’heureux événement, on s’intéresse à la vie de l’animal, son alimentation, son milieu de vie, sa manière de se reproduire. On observe les œufs et leur évolution durant le processus d’incubation. Par exemple les élèves de première année doivent dessiner ce qu’ils imaginent dans l’œuf et certains y voient curieusement une licorne, un dragon, un poussin, un lézard, un œuf pas cuit, etc. Ils ne manquent pas d’imagination. Ensuite, on explique comment se fait la fécondation de l’œuf jusqu’à la naissance des bébés. On voit ; en théorie ; l’évolution du contenu des œufs par rapport aux jours passés en couveuse. Certains élèves plus chanceux ont eu l’occasion de voir éclore les œufs et apercevoir les petits quitter leur coquille. C’est toujours un moment magique. Un petit film a été réalisé qui récapitule et immortalise les différentes étapes du processus », souligne M me Bénédicte.

DSC_0001.JPG

 
Cette année, c’est en visitant le vendredi l’exposition des amis des oiseaux de Mouscron, pendant la journée réservée aux écoles, que Madame Bénédicte a découvert les cailles de Chine exposées par Cathy Schotte et que l’idée des cailles asiatiques lui est venue. C’est Laurent Lahousse, le président de l’association mouscronnoise et organisateur de l’expo qui a joué l’intermédiaire. Des œufs fécondés ont été offerts par l’éleveuse mouscronnoise à l’école. Vendredi dernier, Laurent et Cathy avaient répondu présent à l’invitation des élèves pour venir observer les petites cailles nées en classe.

DSC_0011.JPG

 
Avec une petite larme au coin de l’œil, Cathy Schotte a pu se rendre compte de l’engouement des élèves pour cette expérience originale. La professeure de science quant à elle, est déjà à la recherche d’une nouvelle expérience originale pour l’année prochaine et il ne fait aucun doute qu’elle va encore surprendre ses charmantes petites têtes blondes.

DSC_0014.JPG



Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 18 h - 09 h (Europe/Paris).

Optionnel