Web Analytics

  • Dottignies : Compteur volé dans une maison en rénovation

    0 commentaire

    Résultat de recherche d'images pour "voleur"
    Jeudi dernier, vers 10h, on a découvert qu’un vol avait été commis dans une maison en rénovation située dans la rue du Ronceval, à Dottignies. Les voleurs se sont introduits sur le chantier avant de dérober un compteur se trouvant au sein de l’habitation.

  • Mouscron : Le voleur est reparti avec la télévision

    0 commentaire

     
    Résultat de recherche d'images pour "voleur television libre"
    Vendredi dernier, entre 10h30 et 11h, un vol par effraction a été commis dans une habitation de la rue de Dixmude, dans le quartier du Nouveau-Monde, à Mouscron. La porte d’entrée a été fracturée et une télévision a été emportée. Constat dressé par la police locale.

  • La météo de l'IRM du mercredi 31 octobre 2018

    0 commentaire

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,irm,météo,prévision,forecast,2018,octobre,31

    Ce mercredi, la journée débutera avec un temps généralement sec et un ciel partagé entre éclaircies et champs nuageux. En Ardenne, il y aura un risque d'un peu de brume ou d'un banc de brouillard. Ensuite, la nébulosité augmentera depuis le sud-est et de faibles précipitations seront possibles principalement dans la partie sud du pays. Les maxima se situeront entre 7 ou 8 degrés en haute Belgique et localement 13 degrés en Campine, sous un vent modéré de secteur sud-est.

    Ce soir, de faibles pluies seront encore possibles dans l'ouest du pays. Puis en cours de nuit, le temps deviendra généralement sec avec une nébulosité variable à souvent abondante. Les minima varieront entre 3 degrés en Hautes-Fagnes et 9 degrés en plaine. Le vent sera généralement modéré de secteur sud-est. 

    Jeudi en matinée, le temps sera généralement sec sous une nébulosité variable. En cours d'après-midi, les nuages se feront plus nombreux depuis le sud du pays et quelques averses seront possibles. Puis, il s'en suivra de la pluie dans la nuit de jeudi à vendredi. Les maxima se situeront entre 9 ou 10 degrés en Ardenne et 13 ou 14 degrés en basse et moyenne Belgique, sous un vent modéré de secteur sud. 

    Vendredi, quelques averses seront encore possibles surtout dans le centre et l'est du pays. Progressivement, le temps deviendra sec partout à partir de la côte avec des champs nuageux et des éclaircies. Les maxima oscilleront autour de 11 degrés sous un vent généralement faible d'ouest à nord-ouest. 

    Ce week-end, le temps sera souvent ensoleillé et sec avec parfois quelques voiles d'altitude. Les maxima avoisineront les 12 ou 13 degrés, sous un vent généralement faible de secteur sud. 

    En début de semaine prochaine, nous devrions gagner quelques degrés avec des maxima jusque 17 degrés. Nous prévoyons généralement des éclaircies mais aussi quelques averses.

  • Soyez prudent :Un démarcheur a signé le contrat à la place d'une dame de 94 ans pour la faire passer d’Electrabel à Luminus

    0 commentaire

    Des démarcheurs parfois peu scrupuleux.

    Des faux prétextes pour obtenir les données facture du client, des contrats signés à la place de celui-ci… Certains démarcheurs de Luminus semblent outrepasser les règles déontologiques.

    « Un homme est venu chez ma mère de 94 ans il y a 15 jours en disant que c’était Luminus. Ma mère a dit que cela ne l’intéressait pas. L’individu a insisté lourdement pour rentrer chez elle, il voulait connaître absolument les acomptes qu’elle paye mensuellement, il voulait voir sa facture d’Electrabel, mais elle a refusé », nous raconte Claudine.

    « Il n’était pas content et est parti, poursuit-elle. Quelques jours plus tard, ma mère a reçu un appel d’Electrabel lui demandant pourquoi elle voulait mettre fin à son contrat. En fait, le gars a dû tout simplement signer lui-même un contrat Luminus à la place de ma mère… »

    Engie-Electrabel a été prévenue de l’entourloupe et s’est chargé de rectifier cet abus à l’égard de sa cliente. Mais la nonagénaire ne semble malheureusement pas être la seule victime de ce démarchage agressif.

    Soyez donc prudent 

    Plus d'infos ICI

  • Pour le baron qui doit remettre à l’heure 300 pendules « De grâce, plus d’heure d’été ! »

    0 commentaire

    Notre collègue NICOLAS ZINQUE a eu le privilège de rencontrer le baron François Duesberg et ses 300 horloges.

    horloges.JPG

    « On va faire un petit tour, je vais vous montrer quelques pièces intéressantes. Mais on ne monte pas à l’étage, on en aurait pour toute la journée ! », s’amuse le baron François Duesberg, en désignant la riche collection de son musée des arts décoratifs. C’est avec un enthousiasme communicatif qu’il  livre des anecdotes et décrit ses horloges issues de la période 1775-1825 : celle-ci par exemple, en forme de lyre et que sa femme affectionne ou celle-là en forme de dromadaire – l’animal le plus rare dans ce domaine. Mais demandez-lui ce qu’il pense du changement d’heure, et c’est une tout autre verve qui s’empare de lui : « Oui de grâce, arrêtons ! Ce changement grotesque enquiquine tout le monde ! Ça avait une raison d’être en 1976 avec la crise du pétrole, mais plus maintenant ! Chaque année je me demande : qu’est-ce que l’Europe attend ? » Le pauvre homme doit en effet remettre à l’heure les horloges de son musée. Mais ses quelque 300 pièces de collection sont-elles réellement à l’heure ? « Non, confesset-il. J’ai toujours fait ce changement dans la mesure du possible, j’alternais entre 50 et 100 pendules. J’en profitais pour les nettoyer et vérifier les mécanismes. »

    UNE SEMAINE POUR 50 PENDULES

    « Étaient », car s’il conserve sa passion, l’octogénaire accuse le poids des ans et déplore toujours un manque de soutien de la ville. Samedi, il a toutefois pris la peine d’arrêter nombre de ses horloges, qu’il tâchera de remettre à l’heure dans les prochains jours. En prenant son temps, il estime en avoir pour une semaine de travail. Le moment venu, le baron enfile ses gants blancs et utilise une clé étoile, accessoire indispensable pour remonter les mécanismes. Pour l’exemple, il remet en bonne place les aiguilles de l’horloge en forme de lyre, datée de 1784 : «Avec cette clé, on peut agir sur les deux carrés de remontage, simplifiet-il. Le premier agit sur le ressort du mouvement mécanique, c’est-à-dire le moteur de la pendule et le deuxième sur le ressort du mécanisme de sonnerie. » Les mécanismes ne sont pas toujours facilement accessibles, comme pour cette pendule en forme « de temple d’amour », où les rouages sont horizontaux et non verticaux.

    POUR LA DERNIÈRE FOIS ?

    Changement d’heure ou pas, François Duesberg ne sera jamais à court de travail, car les mécanismes doivent de toute façon être remontés tous les quinze jours, ou tous les mois, pour les plus gros modèles. En définitive, le vrai problème de cette variation, selon lui, c’est son impact sur la santé : « Les scientifiques ont prouvé que ce n’est pas bon pour notre horloge biologique, notre rythme naturel est déstabilisé. » Ce passage à l’heure d’hiver sera-t-il le dernier, comme le souhaite la commission européenne ? A Mons, il est au moins une personne pour l’espérer.

    NICOLAS ZINQUE Ê

  • D'après Stabel, l’office belge des statistiques : Les riches habitent à Silly et les pauvres à Comines

    0 commentaire

    En Wallonie picarde, le revenu net moyen par habitant est supérieur à la moyenne de la province du Hainaut et même à la moyenne de la Wallonie. Les communes ne sont pas toutefois sur un pied d’égalité : CominesWarneton et Mouscron sont en bas de l’échelle tandis qu’Enghien et Silly trustent le haut.EStaimpuis occupe le milieu du classement.

    revenus.JPG

    Sans surprise, car c’était déjà le cas, il y a dix ans : Silly est la commune où les habitants ont en moyenne les revenus les plus confortables, soit 19.629 euros en moyenne par an. C’est de 10 % supérieur à la moyenne belge. Et la somme dépasse même légèrement le revenu moyen en Flandre (19.102 euros) qui reste la région la plus riche. C’est la seule commune qui réussit cette « performance » par rapport à nos voisins flamands. L’explication est simple : Silly est plutôt une citédortoir où vivent de nombreuses personnes qui travaillent en région bruxelloise ou flamande dans des sociétés ou entreprises importantes où les salaires sont plus confortables. Toutes les communes proches de la Flandre présentent des revenus plus importants : Enghien, Flobecq, Ellezelles, Mont-de-l’Enclus, où il y a une forte représentation de citoyens néerlandophones qui ont davantage de moyens financiers. Des trois grandes villes de Wallonie picarde, Ath est celle qui affiche les revenus les plus élevés. Mouscron figure par contre en bas de l’échelle juste devant Comines-Warneton, « la plus pauvre »

    Le revenu repris dans le tableau est le revenu net imposable par an et par habitant. Ces montants sont calculés à partir des déclarations à l’impôt des personnes physiques

    Plus d'infos dans l' article de Daniel Foucart sur l'édition digitale ICI

  • La météo de l'IRM du mardi 30 octobre 2018

    0 commentaire

    pont-à-celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,irm,météo,prévision,forecast,2018,octobre,30

    Ce mardi, le ciel restera couvert avec des pluies continues et soutenues, conduisant à des cumuls de précipitations importants en beaucoup d'endroits. Sur une partie des provinces situées au sud du sillon Sambre et Meuse, les précipitations prendront temporairement un caractère hivernal avec de la neige fondante, voire de la neige pouvant tenir au sol pendant plusieurs heures. 

    Les maxima seront compris entre 5 et 8 degrés en Ardenne, et entre 8 et 11 degrés ailleurs. Le vent sera d'abord faible à modéré de secteur nord à nord-ouest ou de direction variable. L'après-midi, il reviendra au secteur ouest à sud-ouest et se renforcera pour devenir assez fort à parfois fort dans l'intérieur, et fort à très fort au littoral, avec des rafales de 60 à 80 km/h. 

    Cette nuit, le temps deviendra plus sec avec des éclaircies à partir du sud. Les minima seront compris entre 0 ou 1 degré sur les hauteurs de l'Ardenne et 5 ou 6 degrés à la côte. Le vent diminuera en intensité; il deviendra graduellement modéré et reviendra au secteur sud. 

    Ce mercredi débutera sous un temps sec avec quelques éclaircies et des voiles d'altitude. Dans le courant de la journée, le ciel deviendra plus nuageux avec un risque de quelques faibles pluies à partir de la frontière française. Les maxima seront compris entre 7 degrés en Hautes-Fagnes et 12 degrés dans l'extrême nord du pays. Le vent sera modéré de secteur sud et plus tard de secteur sud-est. 

    Jeudi et vendredi, le ciel sera généralement nuageux et le temps restera généralement sec. avec des maxima autour de 14 degrés jeudi, et 11 degrés vendredi. 

    Samedi, le ciel sera pareillement nuageux avec surtout des nuages élevés. Vers la fin de l'après-midi, davantage de nuages et une augmentation du risque de quelques pluies sur l'ouest du pays. Maxima autour de 13 degrés. 

    Dimanche, notre pays devrait être situé entre deux dépressions avec alors un temps temporairement plus calme et un peu plus sec. A partir de lundi, une nouvelle dépression sur les Iles Britanniques, sera à l'origine d'un temps variable et perturbé. Le timing du passage de ces dépressions reste toutefois encore très incertain. Les maxima seront proches des normales saisonnières.