Mouscron : Les Dauphins subissent la Promenade de Flandre

0 commentaire

Il fallait s’y attendre.

La promenade de Flandre n’était encore qu’une rumeur, que déjà, au centre commercial des Dauphins, l’arrivée d’un concurrent à quelques encablures de là était mal accueillie par les commerçants.

Alors, à la veille des fêtes de Noël, force est de constater que les craintes se vérifient.

Ce jeudi midi, malgré l’imminence des festivités, les allés du parking sont clairsemés et dans les rayons des enseignes, la bousculade n’est pas au rendez-vous.

Le coupable a réussi son pari, en ramenant dans son sillage la clientèle des Dauphins.

«  Il y a quand même de l’amélioration ces derniers jours, mais ça reste très calme  », note Valériane Derycke, vendeuse pour le magasin de chaussures JBL.

Si le chiffre d’affaires de l’échoppe reste plutôt stable par rapport à l’année dernière, on ne peut pas en dire autant de la fréquentation : « Ici, on vend des chaussures, donc ce n’est pas forcément un achat de fête. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il y a beaucoup moins de passage par rapport à l’année dernière  », précise-t-elle.

D’ailleurs, certains responsables ont reçu la consigne de ne pas communiquer pour ne pas conforter la concurrence. D’autres, en revanche, n’hésitent pas à pointer du doigt leur adversaire.

Chez Planète Parfums, on accuse une baisse de fréquentation d’au moins de moitié : «  Ça, c’est sûr qu’ils nous font beaucoup de mal », lâche la responsable Adeline Navet.

À quelques mètres, le constat est encore plus saisissant. Chez Maison du Monde la férocité de la concurrence se fait ressentir. Pas étonnant. Le centre commercial de Neuville-en-Ferrain étant dédié à l’aménagement de la maison et à la décoration, l’enseigne des Dauphins ne rivalise pas : «  Il y a aussi un Maison du Monde là-bas, sauf qu’il est neuf et beaucoup plus grand. Forcément les gens vont plus se diriger vers un centre où ils peuvent tout trouver en décoration, dans un magasin où il y a plus de choses », précise Florence Delforge, responsable. Conséquence ? Les chiffres sont en chute libre. «  En termes de fréquentation, on a une baisse de 35 % en semaine, le week-end, c’est plus de la moitié, avec au moins 70 %. D’habitude on n’arrête pas de courir, en ce moment il y a des fois où on ne sait pas quoi faire  », confie un vendeur.

Une autre donnée, non négligeable, vient porter l’estocade. La Promenade de Flandre accueille en effet pléthore de restaurants et de cafétérias, sans oublier la présence de toilettes publiques, ce qui fait défaut au Dauphins. «  On n’a rien pour faire rester les gens, les seules toilettes publiques sont à l’intérieur du Delhaize. Il y a des discussions autour de ça, mais pour l’instant rien est fait !  ».

source : article C. W. Nord Eclair

 

Les commentaires sont fermés.