Web Analytics

Ailleurs sur le web : Convertir les vieilles voitures à l'électrique, ce sera bientôt possible grâce à cette start-up

0 commentaire

Pourquoi mettre nos vieilles Titines à la casse quand on peut les faire entrer dans le XXIe siècle ? C'est le pari des quatre fondateurs français de Ian Motion, qui promettent une économie de 6 à 8 tonnes de CO2 par véhicule.

La start-up Ian Motion a l'ambition de "donner une seconde vie aux véhicules afin d'éviter leur mise à la casse". (Crédit : capture d'écran du site Ian Motion)

Le 1er juillet, la ville de Paris interdisait les véhicules mis en circulation avant 1997. Un drame pour les amateurs de voitures anciennes, qui n'auront désormais plus le droit de les utiliser dans la capitale. Mais une start-up française a peut-être trouvé la parade : installer un moteur électrique dans nos vieilles Titines.

Créée en juin dernier par quatre ingénieurs de l'industrie automobile, Ian Motion – c'est son nom – a l'ambition de "donner une seconde vie aux véhicules afin d'éviter leur mise à la casse", explique Laurent Blond, l'un de ses cofondateurs. Pour lui, jeter une voiture fonctionnelle afin d'acheter un véhicule électrique n'a "aucun sens d'un point de vue écologique" car la fabrication de ce dernier émettra entre 6 et 8 tonnes de CO2, sans compter le gaspillage de matériaux. 

Kits tout-en-un

Les ingénieurs de Ian Motion ne sont pas les seuls à avoir eu cette idée. Plusieurs mécaniciens amateurs ont déjà réussi à convertir leurs véhicules et racontent leurs expériences sur Internet. Dans le même temps, des premières boutiques proposant des kits tout-en-un ont font leur apparition en Europe.

Interessé par l'article complet, c'est ICI

Les commentaires sont fermés.