Web Analytics

Tranches de Bluff

0 commentaire

Tous les week-ends de novembre, la troupe de théâtre EPIDAVROS jouera "Tranches de Bluff", une comédie de Jean-Claude Martineau. La troupe se produira au cercle Saint-Jean-Baptiste d'Herseaux Ballons les dates suivantes :

Vendredi 2 novembre à 20 heures : Au profit de Mouscron Alzheimer asbl (0474 992048).
Samedi 3 novembre à 20 heures : Au profit du Volley loisirs Mouscron (0498 595793) et de « La Cordée » (0473 412535).
Dimanche 4 novembre à 16 heures : Au profit des minimes B du foot AC Estaimbourg (0476 544157).

Vendredi 9 novembre à 20 heures
: Au profit de l’Ecole Saint Jean-Baptiste d’Herseaux-Ballons (0471 478158).

Samedi 10 novembre à 20 heures : Au profit de l'Ecole des Trieux de Leers-Nord (056 481010).
Dimanche 11 novembre à 16 heures : Au profit de Septentrion de Luingne (056 348297).

Vendredi 16 novembre à 20 heures
: Au profit de l’asbl Epidavros (0479 439843).

Samedi 17 novembre à 20 heures : Au profit de l'Ecole St-Paul - Risquons-Tout (0475 904504).
Dimanche 18 novembre à 16 heures : Au profit de la Chorale Ribambel d’Herseaux (056 489306).                 

Vendredi 23 novembre à 20 heures
: Au profit de la crèche « Les P’tits Loups » (0474 405945).

Samedi 24 novembre à 20 heures : Au profit du CTT Centre d’ Herseaux (0477 362380). 
Dimanche 25 novembre à 14 heures : Au profit de la Résidence « Le Part-age » d’Estaimpuis (0479 610989).
Dimanche 25 novembre à 17½ heures : Au profit de l’asbl Epidavros (0479 439843).

Synopsis :

Bertine, septuagénaire au tempérament bien trempé, vit seule à la campagne. Possessive et emmerdeuse,elle ne peut supporter ses enfants loin d'elle et s'invente des maladies pour les faire revenir. Cette année, elle a décidé de pourrir leurs vacances... Avec la complicité de sa voisine Colette, qui n'a pas sa langue dans sa poche, elle imagine un grand bluff pour les obliger à passer l'été auprès d'elle. C'est ainsi que ses enfants et beaux-enfants, écourtant précipitamment leurs vacances, la retrouvent allongée sur son lit, râlant, à l'agonie.

377972_1.jpg

Les commentaires sont fermés.