Blog Mouscron

  • Enfin le test PCR n’est enfin plus le seul !

    0 commentaire

    Covid-19 : les tests antigéniques rapides peuvent-ils changer la donne ? |  Pour la Science

    Deux nouvelles têtes sont apparues lors de la conférence de presse du Centre de crise et du SPF Santé publique. Aux côtés de Steven Van Gucht et Yves Van Laethem, il y avait Pedro Facon, le Monsieur Coronavirus du gouvernement fédéral et Herman Goossens, un microbiologiste de l’Université d’Anvers qui est responsable de la stratégie du testing en Belgique. Ils étaient là pour nous apprendre que, désormais, le test PCR ne serait plus le seul élément de la stratégie du testing dans le pays.
    « La technique du PCR reste la composante la plus importante », précise Pedro Facon car « elle garde une fiabilité très élevée ». « On a constaté que les tests antigéniques sont pratiquement aussi fiables chez les patients symptomatiques s’ils sont pratiqués, par des personnes bien formées, dans les 5 premiers jours d’apparition des symptômes ». Une liste de tests antigéniques fiables a été publiée sur le site de l’Agence fédérale des Médicaments et des produits de santé. Facon rappelle que ces tests seront pratiqués uniquement auprès des personnes symptomatiques. « Si le test est négatif malgré les symptômes et une forte suspicion de Covid-19, on fera alors un test PCR ».
    Chez les patients présymptomatiques ou asymptomatiques, ces
    tests antigéniques sont moins fiables. « Ils ne peuvent en aucun cas être utilisés comme preuve concluante de l’absence d’une infection. Les tests PCR nous disent que la personne a été infectée par le virus, mais le test antigénique nous dit que la personne est contagieuse », explique Herman Goossens.


    DES TESTS SALIVAIRES


    Ces tests antigéniques pourraient être utilisés dans des lieux où les personnes sont moins vulnérables, comme les écoles ou les entreprises. « Parce que la circulation du virus y est plus importante, ils pourraient être utilisés en complément d’un test PCR des contacts à haut risque. Cela permettrait par exemple aux écoles en Wallonie ou à Bruxelles de ne plus devoir fermer ». Outre les tests antigéniques rapides, le duo affirme s’intéresser aux tests salivaires. « Ils sont aussi prometteurs pour des tests répétés et sont plus adaptés pour nos enfants ». Les autotests sont toujours interdits mais ils pourraient, à terme, être inclus dans la stratégie de testing « si leur fiabilité est bonne ». 

    Source : article de  PIERRE NIZET sudinfo

  • Covid 19 les chiffres au 26 novembre : Baisse des indicateurs au national, à la province et au local

    0 commentaire

    Situation Belgique 26 Novembre

    Hospitalisations 254 ( -18 par rapport à la veille) Sorties hôpital 343 ( - 86 par rapport à la veille)

    Total personnes hospitalisées 4395( - 175 par rapport à la veille) pour info on a eu un max de  5759 hospitalisation Covid à la première vague

    Personnes en soins intensifs 1034( -37 par rapport à la veille )

    Personnes sous respirateur 671 ( - 37 par rapport à la veille) 

    Décès le 24 novembre 107

    covid19.jpg

    Arrondissement de Tournai-Mouscron

    Tests positifs le 26-11-2020: 44 (+0%)

    Nombre total de tests positifs: 17103

    Numéro de reproduction: 0,960

    Province du Hainaut

    Tests positifs le 26-11-2020: 280 (+0%)

    Nombre total de tests positifs: 90795

    Numéro de reproduction: 0,500

    Belgique

    Tests positifs le 26-11-2020: 2521 (+0%)

    Nombre total de tests positifs: 558137

    Numéro de reproduction: 0,580

    Tournai

    Tests positifs le 26-11-2020: 11 (+0%)

    Nombre total de tests positifs: 4777

    Numéro de reproduction: 0,500

    Mouscron

    Tests positifs le 26-11-2020: 15 (+0%)

    Nombre total de tests positifs: 5228

    Numéro de reproduction: 0,500

    Estaimpuis

    Tests positifs le 26-11-2020: 1 (+0%)

    Nombre total de tests positifs: 817

    Numéro de reproduction: 0,700

     

    Hospitalisation COVID-19 en Province du Hainaut

    Nombre total d'hospitalisations: 759 (-20 par rapport à la veille)

    Total en soins intensifs: 154 (-17 par rapport à la veille)

    Nombre de patients ventilés: 123 (-15 par rapport à la veille)

    Nouvelles hospitalisations: 55 (+ 9 par rapport à la veille)

    Sortie de l'hôpital: 52 (-23 par rapport à la veille)

    Nombre d'hôpitaux: 14

    Patients COVID-19 par hôpital: 54.21

    Nombre total d'hospitalisations il y a une semaine: 1049

    Augmentation hebdomadaire des hospitalisations: -28%

    Tests COVID-19 en Province du Hainaut

    Nombre de tests le 2020-11-25: 2379

    Nombre de tests positifs le 2020-11-25: 314

    Rapport de positivité le 2020-11-25: 13.2%

  • Une superbe idée : Privés de visites, les hospitalisés peuvent recevoir vos photos

    0 commentaire
    Pour éviter la propagation du coronavirus, le CHwapi a, comme les autres hôpitaux, interdit les visites dans tous les services. De ce fait, certaines personnes hospitalisées se retrouvent depuis des semaines sans autre contact que celui du personnel.

    photo hopital.jpg

     
    Un déchirement !
     
    « Surtout pour les personnes âgées qui ne maîtrisent pas les réseaux sociaux et autres smartphones et pour qui la communication à distance devient donc inexistante », constate la coordinatrice du service social. « Déjà lors de la première vague, nous avions été confrontés à la détresse des patients et avions réfléchi à une solution. Nous n’avons pas eu le temps de finaliser le projet mais il était prêt pour la deuxième vague ».
     
    Le projet qu’évoque Cécile Leroy ? La possibilité pour les proches et les amis d’envoyer des photos à la personne hospitalisée via la plateforme Bebooth. Dans l’option « Stay at home », il suffit de choisir le CHwapi et d’indiquer le nom, le prénom et la date de naissance de la personne à qui la photo s’adresse.
     
    Le cliché arrive immédiatement dans l’imprimante du bureau des assistants sociaux et ceux-ci vont ensuite distribuer les photos aux patients hospitalisés.
     
    Tous constatent que la réception d’un vrai cliché de la famille, des petits-enfants, des amis, etc. fait un bien fou au moral. Précisons que le service s’adresse à toutes les personnes hospitalisées, pas uniquement celles en unité Covid.
     
    source : article M.B Nord Eclair
  • Ce vendredi : Le dernier comité de concertation de 2020 ?

    0 commentaire

    Le Comité de concertation de vendredi avancé? Bras de fer autour d'un  nouveau confinement général,

    Ce vendredi, les représentants du gouvernement fédéral et des entités fédérées se retrouveront en comité de concertation. Ils devraient aborder la question du maintien ou non des mesures décidées le 30 octobre. Selon nos confrères de RTL Info, ce comité de concertation devrait être le dernier de l’année, sauf « urgence éventuelle ».

    Par ailleurs, une nouvelle version du « baromètre corona » sera également dans les discussions, a indiqué mardi le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke (sp.a), au cours du débat sur sa note politique. Ce baromètre, qui doit régler l’adoption de mesures en fonction de l’évolution de l’épidémie, se fait attendre depuis des semaines. Le projet sur la table serait simplifié en deux phases, la première concernant la sortie de crise, la seconde pour éviter d’y revenir, en spécifiant que faire en fonction des indicateurs disponibles.
  • covid 19 au 25 novembre : les chiffres au national, à la province et dans la région

    0 commentaire

    covid19.jpg

    Situation Belgique 25 Novembre

    Hospitalisations 272 ( -13 par rapport à la veille) Sorties hôpital 429 ( - 96 par rapport à la veille)

    Total personnes hospitalisées 4570( - 253 par rapport à la veille) pour info on a eu un max de  5759 hospitalisation Covid à la première vague

    Personnes en soins intensifs 1071( -35 par rapport à la veille )

    Personnes sous respirateur 708 ( - 6 par rapport à la veille) 

    Décès le 23 novembre 133

    region 26.JPG

    Province du Hainaut

    Tests positifs le 25-11-2020: 360 (+0%)

    Nombre total de tests positifs: 90515

    Numéro de reproduction: 0,500

    Hospitalisation COVID-19 en Province du Hainaut

    Nombre total d'hospitalisations: 779 (- 104 par rapport à la veille)

    Total en soins intensifs: 171 (- 2 par rapport à la veille)

    Nombre de patients ventilés: 138 ( + 25 par tapport à la veille)

    Nouvelles hospitalisations: 46 (- 2 par rapport ) la veille)

    Sortie de l'hôpital: 75 (+ 13 par rapport à la veille)

    Nombre d'hôpitaux: 14

    Patients COVID-19 par hôpital: 55.64

    Nombre total d'hospitalisations il y a une semaine: 1109

    Augmentation hebdomadaire des hospitalisations: -30%

    Tests COVID-19 en Province du Hainaut

    Nombre de tests le 2020-11-24: 2745

    Nombre de tests positifs le 2020-11-24: 430

    Rapport de positivité le 2020-11-24: 15.7%

    Arrondissement de Tournai-Mouscron

    Tests positifs le 25-11-2020: 61 (+0%)

    Nombre total de tests positifs: 17059

    Numéro de reproduction: 1,060

     

    Belgique

    Tests positifs le 25-11-2020: 3117 (+1%)

    Nombre total de tests positifs: 555616

    Numéro de reproduction: 0,630

    Estaimpuis

    Tests positifs le 25-11-2020: 2 (+0%)

    Nombre total de tests positifs: 816

    Numéro de reproduction: 0,760

    Mouscron

    Tests positifs le 25-11-2020: 15 (+0%)

    Nombre total de tests positifs: 5213

    Numéro de reproduction: 0,500

    Tournai

    Baromètre fédéral

    Tests positifs le 25-11-2020: 18 (+0%)

    Nombre total de tests positifs: 4766

    Numéro de reproduction: 0,500

  • Ailleurs sur le web : Il n’y a jamais eu si peu de mariés depuis la guerre 14-18

    0 commentaire

    _DSC3162.jpg

    Nous pensons que nous pouvons l’affirmer sans nous tromper : le nombre de mariages conclus cette année sera le plus bas jamais enregistré depuis la… Première Guerre mondiale ! Oui, depuis la guerre 14-18 ! Bien sûr, il reste encore deux mois pour que cette année pourrie se termine mais, vu le confinement partiel et les mesures sanitaires rendant impossible de faire la fête, cela ne risque pas de remonter d’ici le 31 décembre. C’est un bourgmestre qui nous a mis la puce à l’oreille lors d’un récent message qu’il avait posté sur sa page Facebook. Pierre Huart, le maïeur de Nivelles, expliquait ainsi qu’il arriverait péniblement cette année à la barre des 70 mariages. « D’habitude, nous en avons 100 », écrivait l’homme qui, après chaque célébration, a pris l’habitude de faire un selfie en compagnie des nouveaux mariés. Et pas n’importe où puisqu’il le fait devant la collégiale Sainte-Gertrude.
    Pour avoir un aperçu de l’état des lieux en Belgique, nous nous sommes tournés vers les services du Registre National. Mois par mois, ils comptabilisent et additionnent le nombre de nouveaux mariés et de nouveaux divorcés dans le Royaume. Pour les dix premiers mois de l’année, après avoir épluché les données envoyées par son porte-parole, on constate qu’il y a eu 23 % de nouveaux mariés en moins que pour la même période en 2019. Cela veut donc dire qu’il y a eu un mariage sur cinq en moins cette année que l’année précédente. Ce qui est évidemment énorme.


    MOINS 33 % EN WALLONIE !


    La région qui a connu le plus net recul est la Wallonie avec 33 % de mariages en moins. Pour la région de Bruxelles-Capitale, il y en a eu 23 % de moins qu’en 2019. En Flandre, la baisse est un peu moins importante avec une différence de 21 % de mariages par rapport aux dix premiers mois de 2019. Pour expliquer cette frilosité au niveau du « oui », il ne faut pas être un grand devin. La faute est à imputer à ce satané virus. Nous nous attardons de plus près sur les chiffres wallons. On constate, au niveau des mariés, que seuls trois mois de cette année en ont connu plus que les mois de l’an dernier : janvier (+ 7 %), février (+36 %) et octobre (+12 %). Tous les autres mois sont en déficit de mariés en 2020 : mars (-42 %), avril (-77 %), mai (-63 %), juin (-56 %), juillet (-24 %), août (-33 %) et septembre (-15 %) n’ont pas été, cette année, des mois où le mariage a eu la cote.
    On le devine, cela a un impact économique sur les sociétés qui « vivent » des mariages. On pense notamment aux traiteurs qui sont déjà nombreux à avoir mis la clé sous la porte. Ainsi que celles travaillant dans le secteur de l’événementiel. 


    source : article de PIERRE NIZET sudinfo

  • la météo de l'IRM du 26 novembre

    0 commentaire

    Ce matin, les nuages bas seront d'abord nombreux en basse et moyenne Belgique alors que, dans le sud du pays, le temps sera brumeux avec localement encore un risque d'un banc de brouillard. Ensuite, des éclaircies se développeront sur le flanc nord de l'Ardenne et probablement sur certaines régions du centre, alors que les champs nuageux devraient rester plus nombreux sur le nord du territoire. Quelques ondées seront possibles sur à la côte ainsi que dans les régions situées à proximité de la frontière néerlandaise. Les températures évolueront peu, avec des maxima de 6 à 9 degrés au sud du sillon Sambre et Meuse, et de 9 à 11 degrés ailleurs. Le vent de sud-sud-est à sud-sud-ouest deviendra faible sur la plupart des régions.

    Cette nuit, le temps deviendra nuageux et brumeux sur une grande partie du pays avec parfois quelques précipitations, essentiellement sur l'ouest. Du brouillard devrait à nouveau se former sur le flanc sud de l'Ardenne. Les minima se situeront entre 0 et 3 degrés en Ardenne, et entre 4 et 6 degrés ailleurs, sous un vent généralement faible de direction variable ou de secteur sud à sud-est.

    Vendredi, la journée débutera sous un ciel très nuageux avec localement un risque de brume ou de brouillard. Quelques gouttes seront alors possibles par endroits. Ensuite, des éclaircies se développeront sur le sud du pays tandis que les nuages resteront prédominants dans le nord. Les maxima se situeront entre 6 degrés sur les hauteurs de l'Ardenne et 8 ou 9 degrés ailleurs. Le vent sera généralement faible de secteur est à sud-est.

    La journée de samedi débutera avec de la brume, du brouillard et des nuages bas, surtout dans le nord du pays. Les brumes et brouillards se dissiperont ensuite graduellement mais les nuages bas pourraient être assez tenaces. Le soleil brillera par contre durant une grande partie de la journée au sud du sillon Sambre et Meuse. Les maxima seront compris entre 7 et 9 degrés en plaine, mais atteindront jusqu'à 10 degrés sur les hauteurs ardennaises. Le vent sera généralement faible, et plus tard modéré, de secteur nord-est.

    Ce dimanche débutera à nouveau sous la grisaille mais, dans le courant de la journée, des éclaircies de plus en plus nombreuses devraient se développer à partir de l'est. L'après-midi, le temps ensoleillé concernera pas mal de régions, notamment la partie est du territoire. Les nuages bas pourraient toutefois rester plus tenaces sur l'ouest. Le temps sera sec, avec des maxima de 3 à 6 degrés et un vent modéré de nord-est.

    Après une nuit froide marquée par des gelées généralisées, la journée de lundi sera plutôt ensoleillée même si des champs nuageux pourraient jouer les trouble-fêtes. Le temps restera sec avec des maxima de 2 à 5 degrés et un vent faible de secteur nord-est.