Web Analytics

degressivité allocations chômage

  • Encore une attaque sur les chômeurs : Kris Peeters envisage d’accélérer la dégressivité du chômage

    Belga

    Le ministre fédéral de l’Emploi Kris Peeters (CD&V) planche sur l’idée d’accentuer la dégressivité des allocations de chômage. L’initiative du chrétien démocrate flamand doit être placée dans le cadre du Deal pour l’emploi que le Premier ministre Charles Michel (MR) espère pouvoir boucler avant les vacances d’été. Cet accord a pour objectif principal de remédier à la pénurie de main-d’oeuvre sur le marché du travail.

    C’est ce qu’indiquent mercredi L’Echo et De Tijd, Het Laatste Nieuws et De Morgen.

    Celui qui perd son emploi reçoit actuellement pendant la première année 60 à 65% de son dernier salaire, un montant toutefois plafonné. Après quoi, l’allocation diminue. Le montant dépend alors de la situation familiale et du nombre d’années prestées. Au bout de 49 mois, le chômeur retombe sur le minimum auquel a droit un isolé, soit 1.032 euros par mois.

    Kris Peeters examine désormais la possibilité d’accorder un montant plus important durant les premiers mois qui suivent la perte d’emploi. L’allocation diminuerait ensuite plus rapidement pour rejoindre le niveau minimum. L’Onem étudie en ce moment l’impact budgétaire d’un tel choix.

    source : sudpresse ICI