blog mouscron

  • La météo de l'IRM du 12 mai 2017

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,météo,prévision,forecast

    Ce matin, le ciel sera très nuageux à couvert avec des périodes de pluie dans la plupart des régions. Ensuite, le temps deviendra temporairement plus sec avec des éclaircies depuis la frontière française. En cours d'après-midi et en soirée, des averses et des orages se développeront. Les maxima seront proches de 17 degrés à la mer et en haute Belgique, et compris entre 19 et 21 degrés ailleurs. Le vent sera modéré le plus souvent de secteur sud à sud-ouest.

    Ce soir, les averses seront répandues et accompagnées d'orage. Dans le courant de la nuit, le temps deviendra généralement sec bien qu'une averse isolée restera possible. Les minima varieront de 9 degrés en haute Belgique à localement 13 degrés dans le centre. Le vent sera faible à modéré de sud à sud-ouest.

    Samedi matin, le ciel sera variable à très nuageux avec localement un risque d'une averse. Ensuite, le temps deviendra très instable avec le développement d'averses et d'orage. Il fera à nouveau assez chaud avec des maxima de 15 ou 16 degrés en haute Ardenne à 19 voire localement 21 degrés dans le centre. Le vent sera modéré de sud-ouest.

    Dimanche, nous aurons d'abord un temps sec avec des éclaircies. En cours de journée, une perturbation traversera le pays d'ouest en est avec de la pluie et des averses, qui pourront localement éclater en orage. Les maxima se situeront entre 15 degrés à la mer ainsi qu'en haute Belgique et 21 degrés en Campine. Le vent sera modéré de sud-ouest.

    Lundi, notre temps sera favorablement influencé par une zone de haute pression. Le temps restera sec dans la plupart des régions et la journée débutera avec un soleil voilé. Ensuite, un front chaud sera à l'origine d'une nébulosité abondante voire même de quelques gouttes de pluie à la mer l'après-midi. Les maxima se situeront entre 15 degrés en haute Belgique et 19 degrés dans le centre.

    Mardi et mercredi, le temps restera généralement sec avec une alternance de périodes ensoleillées et de passages nuageux. Les maxima atteindront mercredi des valeurs comprises entre 20 degrés en haute Belgique et 25 degrés voire plus en Campine.

    Jeudi, une perturbation active devrait traverser le pays d'ouest en est avec des averses parfois orageuses. Il fera moins chaud avec des maxima de 18 degrés dans l'ouest et 22 degrés dans l'est. Le vent s'orientera du secteur sud à l'ouest.

  • La météo de l'IRM du 4 janvier 2017

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,météo,prévision,forecast

    Aujourd'hui, il fera très nuageux avec graduellement de la pluie à partir du nord. En Ardenne, on observera des chutes de neige ou de neige fondante. Ensuite, des éclaircies apparaîtront, mais des averses pourront se produire. En Ardenne, ces averses tomberont sous forme de neige fondante et/ou neige. Les maxima seront voisins de +1 degré en Ardenne, de +6 degrés dans le centre et de +7 degrés dans l'ouest. Le vent sera modéré de secteur ouest, virant au nord-ouest, avec des rafales jusqu'à 60 km/h. Au littoral, il sera assez fort à parfois fort.

    Pendant la nuit, les éclaircies s'élargiront et l'activité des averses diminuera. Toutefois, les dernières averses pourront prendre un caractère hivernale, avec même en Flandre possibilité de neige fondante et neige. Les minima seront voisins de -6 degrés en Hautes Fagnes, de -1 degrés dans le centre et l'ouest et de +3 degrés au littoral. Localement, les chaussées deviendront glissantes. Le vent modéré de nord-ouest virera au nord à nord-est et deviendra généralement faible. Dans l'ouest, il restera modéré.

    Jeudi, il fera assez ensoleillé dans la plupart des régions. Dans la province de Flandre Occidentale, il fera parfois plus nuageux avec, surtout à la côte, des averses. Les maxima seront compris entre -3 degrés en Hautes Fagnes et +7 degrés au littoral. Le vent sera généralement faible, d'abord de secteur nord, ensuite d'est à nord-est.

    Vendredi, le temps restera sec mais il fera encore froid en matinée. Le ciel se partagera entre éclaircies et champs nuageux. Les maxima seront compris entre -3 et +2 degrés.

    Dans la nuit de vendredi à samedi, une perturbation traversera le pays d'ouest en est. En Basse et Moyenne Belgique, les premières précipitations tomberont sous forme de neige (fondante) ou de pluie verglaçante.

    Samedi, de faibles chutes de neige resteront possibles en Ardenne, tandis qu'en plaine il s'agira plutôt de bruine. Les maxima oscilleront entre -1 degré sur les hauteurs et +8 degrés à la côte. Le vent de sud-ouest sera assez soutenu.

    Dimanche et lundi, le temps sera gris et brumeux avec parfois de la bruine. Les maxima varieront entre +2 et +8 degrés. Dimanche, le vent sera modéré de secteur ouest. Dimanche, il s'orientera au secteur sud-ouest et deviendra modéré à assez fort.

    Mardi, après le passage d'une nouvelle zone de pluie, nous retrouverons des averses de pluie en Flandre et de neige en Haute Belgique. Les maxima seront compris entre +2 et +7 degrés, sous un vent désagréable de nord-ouest.

  • Mouscron : Théâtre wallon Mouscronnois - Saison 2016-2017

  • Le conducteur fantôme dit ne se souvenir de rien, il risque jusqu’à 30 ans de prison

    30ans de prison.JPG

    Dimanche, Alain Van Hecke, un Mouscronnois de 31 ans a perdu la vie sur l’autoroute A17, à hauteur de Néchin, dans un terrible accident. À bord d’une Skoda, le Mouscronnois est décédé dans un choc frontal avec un véhicule fantôme : un SUV Mercedes ML. Celui-ci était conduit par un jeune homme originaire de Waregem et né en 1988. Ce dernier s’en est sorti légèrement blessé, mais a tenté de berner police et justice ! Il risque jusqu’à 30 ans de prison.

    Coup de théâtre ce dimanche. Directement après le drame, le jeune homme à bord de la Mercedes avait indiqué avoir été victime de l’autre véhicule arrivé en sens inverse. Mais il s’est avéré que le conducteur fantôme, c’était bien lui ! L’homme qui a fait un demitour sur l’autoroute est originaire de Waregem et est à peine plus jeune que la victime décédée : il est né en 1988.

    Il a été arrêté et auditionné par la police dimanche matin après que plusieurs éléments ont remis son innocence en doute. La position des deux véhicules sur l’accotement herbeux, tout d’abord. Selon le Parquet, la Skoda était dans le bon sens et le ML dans le sens inverse. Ensuite, le Parquet a recueilli les témoignages de deux autres personnes se trouvant dans un troisième véhicule. Elles avaient signalé aux forces de l’ordre la présence d’un véhicule fantôme. Il s’agissait du Mercedes ML qui avait entamé un demi-tour et une marche arrière sur l’autoroute. Les deux témoins l’ont évité de justesse, ont-ils raconté !

    Ces éléments en main, la police s’est rendue chez le conducteur originaire de Waregem ce dimanche en fin de matinée afin de l’intercepter. Il a été privé de liberté et auditionné par la police. S’il avait dit être victime d’un conducteur fantôme dans un premier temps, celui-ci déclare à présent ne se souvenir de rien ! Si, dans la nuit, les forces de l’ordre l’avaient laissé partir après son témoignage mensonger, c’est parce qu’il devait être soigné de sa blessure à l’épaule et qu’il y avait également un problème de langue, l’homme ne s’exprimant qu’en néerlandais.

    ANTÉCÉDENTS D’ALCOOLÉMIE

    Avant de le laisser filer, le jeune Flamand avait été soumis à un éthylotest. Il présentait 0,72 mg d’alcool par litre d’air, ce qui correspond à 1,5 g d’alcool par litre de sang. « C’est comme s’il avait bu 5 bières coup sur coup, mais il ne présentait pas de signes d’ivresse », a précisé M. Bariseau, le substitut du procureur du roi de Tournai. Il s’avère que cet homme aurait des antécédents d’alcoolémie : il aurait déjà été reçu positif à au moins un éthylotest auparavant. Le Parquet nous a également appris qu’il était chauffeur routier. Après son audition, il a été relaxé. Il n’est donc actuellement plus sous mandat d’arrêt et est en liberté car « il ne présente pas de risque de récidive, ni de fuite », précise le Parquet.

    L’homme est inculpé d’entrave méchante à la circulation et d’homicide involontaire. « Il risque gros, jusqu’à 30 ans de réclusion », a ajouté le Parquet.

    UN EXPERT DÉSIGNÉ

    On ignore toujours pourquoi le chauffard était en route, quelle était sa destination et pourquoi il a soudainement choisi d’effectuer ce demi-tour mortel. Ce lundi matin, l’affaire a été mise à l’instruction et un expert a été désigné, lequel devra déterminer les circonstances exactes du drame. Des reconstitutions devaient être réalisées sur le lieu du drame.

    source : article B.V Nord Eclair 2/11/2016

  • INFO POLICE : Écran géant sur la Grand Place le 18 juin - infos pratiques pour les supporters

    À l'occasion de l'euro 2016, ce samedi 18 juin 2016 à 15 h, le match Belgique-Irlande sera retransmis sur un écran géant sur la Grand-Place de Mouscron. Pour assurer le bon déroulement de cette manifestation, les autorités ont arrêté quelques mesures de sécurité.

    Accès à la Grand'Place

    • La Grand Place de Mouscron sera inaccessible aux véhicules à partir de 6h jusqu'à 21h ;
    • Le site sera ouvert dès 11h30 par un point d'entrée unique, à hauteur du Monument aux Morts de la Grand-Place. Accès via rue de Tournai et rue de Courtrai ;
    • Le site de diffusion du match peut accueillir 8 500 personnes. Arrivé à ce nombre, l'accès au site sera totalement fermé.

    Modalités pratiques pour les visiteurs

    Les contrôles policiers pour accéder au site seront renforcés. Des fouilles seront effectuées. Sur base de celles-ci, l'entrée du site pourra être refusée, quelle que soit la raison invoquée par la personne.

    À cette occasion, seront interdits sur le site :

    • Les sacs en tous genres (sac banane, pochette, sac à main, sac à dos, sac à langer, sac plastique …) ;
    • Les poussettes et landaus ;
    • Les boissons en bouteille de verre, en cannette ou servies dans un verre => Seuls les gobelets en plastique et bouteilles en plastique de moins de 50 cl débouchonnées sont autorisés.
    • Les pétards, feux de bengale et autres éléments pyrotechniques ;
    • Les drapeaux attachés à une hampe rigide
    • Tous les objets pouvant constituer une arme : les armes à feu, les armes blanches, les objets pouvant blesser un tiers, les armes factices (jouets) ou armes utilisées lors de loisirs (paintball, airsoft, …), …

    Nous conseillons aux visiteurs d'arriver le plus tôt possible afin d'éviter les longues files d'attente générées par les fouilles. Un point de la situation (encombrement, site complet, etc.) sera communiqué au fur et à mesure via nos canaux officiels de communication :

  • A la une de votre Nord Eclair de ce 18 mars

  • Le 21 janvier 2009 Bernard Delanglez originaire d'Herseaux perdait la vie dans un accident (Décision du tribunal d'appel de police)

    Un camion qui glisse sur l’autoroute, à cause d’une projection de gasoil, et qui se met en travers. Le chauffeur routier qui s’abstient de placer son triangle de danger. Une Audi A4 qui percute le camion : son passager meurt sous le choc. Voilà résumé, le drame de la route qui s’est déroulé le 21 janvier 2009 vers 2h, sur la E19 à Maisières (vers Mons). Bernard Delanglez, 26 ans, a trouvé la mort.

    Présidé par Elisabeth Gabriel, le tribunal d’appel de police estime que Rudiger M, conducteur du camion qui s’est mis en travers de l’autoroute, est le seul responsable du décès de Bernard Delanglez. Il le condamne à 3 mois d’emprisonnement avec sursis de deux ans, à 1.650 euros d’amende au pénal (avec sursis de deux ans pour la moitié), et il est déchu pour trois mois du droit de conduire (dont deux mois avec sursis). Le conducteur de l’Audi A4 dont Bernard Delanglez était passager, n’est pour rien dans le décès de son ami. Tout comme le camionneur qui est arrivé plus tard, qui a éraflé l’Audi latéralement avant de s’encastrer dans le bahut de Rudiger.

    Aux yeux du tribunal, la perte du contrôle du camion de Rudiger (suite à une projection de gasoil sur sa roue arrière droite), est un ‘cas de force majeure’. Mais Rudiger n’a pas placé son triangle de danger pour avertir les autres usagers. C’est un défaut de prévoyance de sa part. Pour Xavier, qui conduisait l’Audi, et qui a braqué vainement à droite pour l’éviter, ce camion en travers constituait un obstacle imprévisible.

    Bernard Delanglez (26 ans) était passager dans l’Audi A4.

    Cet accident ayant eu lieu, Bernard, routier au volant d’un autre utilitaire, a percuté à son tour le camion en travers.

    Aux yeux du tribunal, il n’est pour rien dans la mort de Bernard Delanglez. « Mais il a adopté un comportement inattentif », estime le tribunal : il n’a pas ralenti après avoir été alerté par des témoins qui allumaient vers lui leurs phares et leurs feux de détresse. Et il a percuté un obstacle prévisible. Plus jamais il n’a pris le volant d’un camion après ce drame, dans lequel il a été grièvement blessé. « J’ai rencontré le papa du défunt au tribunal, confie-t-il, ça crée des liens… ».

    La maman de la victime habite Herseaux gare.

    « Bernard fait toujours partie de ma vie. Je fais avec… » La maman de Bernard Delanglez, de Herseaux, est intarissable lorsqu’elle parle de son fils, qui a quitté cette terre à 26 ans. « Lui qui avait tellement de projets, qui était heureux du bonheur des autres… » Policier, le papa de Bernard n’était pas encore retraité en janvier 2009. « Aussi, le matin de son décès, je n’ai pas compris tout de suite lorsqu’ils ont sonné à la porte, vers 7h. » Bernard a un grand frère, une jeune sœur, « mais nous parlons peu de lui ensemble. Moi, parler de lui me fait du bien. Mais quelque chose est éteint. Je redoute les fêtes de Noël, la fête des mères. » Bernard était ingénieur industriel en chimie. Il venait de s’installer à Baudour. « Il avait touché à plusieurs professions avant de décrocher ce job qui le faisait aller d’Alost à Gembloux, à Paris. Sportif, infatigable, le week-end, il adorait faire la fête avec ses amis de Mons. Que nous voyons encore. De même que sa nouvelle copine, dont nous avons fait connaissance à son décès. »

    source : article GM La province