Web Analytics

- Page 2

  • Les Mouscronnois ne paieront plus les travaux dans leur rue!

    Ce fut long, laborieux, mais pour les habitants de la cité des Hurlus, cette décision est une véritable délivrance. Les Mouscronnnois ne trembleront plus quand une pelleteuse va venir attaquer le trottoir ou le bitume. La taxe voirie est désormais de l’histoire ancienne, ce règlement date de plus d’un siècle et imposait aux riverains le paiement des travaux effectués sur la voie publique qui jouxtait leur propriété. Avec parfois de très mauvaises surprises puisque cela se calculait au nombre de mètres que mesurait la façade de l’habitation. Une manière qualifiée d’injuste et discriminatoire car les riverains payaient pour une route empruntée par tout le monde. Même les subsides n’empêchaient pas les propriétaires mouscronnois d’y échapper. Pire encore, certains, moins bien lotis que d’autres, devaient emprunter pour pouvoir payer, en 20 années, la facture.

    Plus d'infos ICI

  • Pouquoi payer ce qui est gratuit : "Libre&Gratuit" un site de téléchargement sans pub qui ne propose que des logiciels réellement gratuits.

    libre et gratuit.JPG

    Depuis 2013, "Libre&Gratuit" est un des seuls sites de téléchargement sérieux, sans pub et sans danger pour votre PC ne proposant que des logiciels réellement gratuits.

    Tout les logiciels présentés ont été personnellement testés et analysés par le web master Olivier Durieux

    Dès sa création, une liste de logiciels dangereux non exhaustive a été établie afin de vous prévenir de toutes menaces sérieuses

    "Libree&gratuit" se veut innovant !

    Vous savez exactement ce que vous cherchez? En haut,sur la bannière est intégrée une barre de recherche. La recherche vous guidera dans le menu.

    Créé et mis en ligne par un Informaticien de métier, "Libre&Gratuit" ne s'arrête pas là! Des conseils informatiques sont disponibles dans le dossier "Articles." et une chaine You Tube a été mise en place pour des tutoriels vidéos.

    "Libre&Gratuit" est un site géré bénévolement et l'hébergement pris en charge par son concepteur qui le réalise et le réalimente de nouveautés durant son temps libre d'où un bouton paypal pour les plus généreux d'entre vous!

     

  • L'humour du jour d'oli

    oli10fevtier.JPG

  • La météo de l'IRM du 10 février 2018

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,irm,météo,prévision,forecast,2018,février,10

    Aujourd'hui, le temps sera d’abord variable avec quelques averses pouvant encore adopter un caractère hivernal sur le centre. Le temps deviendra généralement sec avec de belles éclaircies à partir de l'ouest en matinée et ensuite aussi dans le centre l'après-midi. En Ardenne, la nébulosité restera abondante avec parfois quelques flocons. Maxima de -1 degré sur les hauteurs ardennaises à 6 ou 7 degrés sur l'ouest du pays. Vent généralement modéré d'ouest s'orientant au sud-ouest. 

    Ce soir et cette nuit, une nouvelle zone de précipitations traversera notre pays d'ouest en est. Des pluies et quelques précipitations hivernales se produiront d'abord sur l'ouest du pays. Ensuite, ces précipitations progresseront vers le centre où temporairement de la neige ou de la neige fondante sera possible avant que la pluie ne la remplace. Dans l'est du pays, où les températures resteront négatives ou proches de 0 degré jusqu'en fin de nuit, une accumulation de quelques cm de neige sont prévus. Un peu de pluie verglaçante n'est pas exclue non plus. Le vent de sud à sud-ouest sera modéré à assez fort et parfois fort à la côte avec des rafales de 70 km/h. Minima de -4 degrés en Hautes Fagnes à +3 degrés au littoral. 

    Dimanche matin, le ciel sera très nuageux avec des chutes de neige fondante sur l'est du pays, et des chutes de neige sur le relief ardennais. Dans l'ouest du pays, la journée débutera avec un temps sec et de larges éclaircies; dans le courant de la journée, nous prévoyons davantage de nuages cumuliformes à partir de la côte avec progressivement des averses, pouvant être sous forme de grésil. Un coup de tonnerre ne sera pas exclu. Le vent sera modéré à assez fort de secteur sud-ouest, virant ensuite au secteur ouest et devenant modéré. Des rafales autour de 50 km/h seront possibles sur l'ensemble du territoire, mais atteindront encore jusque 70 km/h sur l'est le matin. 
    Les maxima varieront de +1 degré en Hautes-Fagnes à +6 degrés sur l'ouest. 

    En soirée et durant la nuit, la tendance aux averses diminuera. Les toutes dernières averses seront alors sous forme de neige aussi en plaine. 

    Ce lundi, des périodes ensoleillées alterneront avec des passages nuageux pouvant donner lieu à quelques averses, surtout sur le nord du pays; ces averses pourraient être accompagnées d'un coup de tonnerre. Les maxima se situeront entre -2 degrés en Hautes-Fagnes et +5 degrés à la côte, et autour de +4 degrés dans le centre. Le vent sera modéré de secteur ouest. 

    Mardi, la journée débutera sous un temps ensoleillé dans la plupart des régions. Ensuite, nous prévoyons des nuages élevés de plus en plus denses et plus tard aussi des nuages bas. L'après-midi, une perturbation atteindra l'ouest du pays. Elle sera à l'origine de neige fondante à la côte mais, en progressant dans l'intérieur des terres, les précipitations se transformeront rapidement en neige, conduisant à une accumulation au sol en beaucoup d'endroits durant la nuit. Les maxima seront voisins de 3 degrés dans le centre. Le vent de sud deviendra assez fort avec, en soirée, des rafales autour de 60 ou 70 km/h. 

    Mercredi, le temps sera d'abord sec avec des nuages bas. Nous prévoyons ensuite de la pluie ou de la neige fondante en plaine et de la neige fondante ou de la neige en Ardenne. Les maxima se situeront autour de 6 degrés, sous un vent modéré à localement parfois assez fort, de secteur sud à sud-est. 

    Jeudi et vendredi, le ciel sera partagé entre éclaircies et champs nuageux, avec régulièrement des averses, prenant un caractère hivernal en Ardenne. Les maxima seront proches de 7 degrés dans le centre. Durant ces deux jours, le vent de sud-ouest sera soutenu avec risque de fortes rafales.

  • Des trous toujours des petits trous

    L’image contient peut-être : plein air

    C'est à la mode en cette période de l'année, les bons petits nids-de-poules pour ne pas dire d'autruche qui jonchent  nos routes et qui sont parfois à l'origine d'une facture imprévue chez le garagiste. Certains lecteurs ont décidé de faire un petit album photo des trous de la région. N’hésitez pas à poster aussi vos belles photos des trous sur nos routes.

    Quelle procédure en cas de dégâts occasionnés par un nid de poule?

    Rassembler un maximum d'éléments pour prouver que les dommages occasionnés sont bien dus à un nid de poule. Dans ce cas, faire un maximum de photos de la roue du pneu ou de la jante abîmée mais aussi du trou responsable des dégâts est indispensable. Si possible faire en sorte que la voiture et le trou se trouvent sur le même cliché. Ce n'est pas toujours évident surtout quand cela survient sur l'autoroute. Pour ce cas précis, il existe des dossiers que la police peut compléter sur place. Des policiers qui constateront alors la présence du nid de poule. Les automobilistes ont aussi la possibilité de porter plainte contre les responsables de la voirie en question.

    Pour avoir des chances de vous faire rembourser faites toujours dresser un PV par la police pour joindre à votre dossier de remboursement

     

    L’image contient peut-être : ciel et plein air

    L’image contient peut-être : plein air

    L’image contient peut-être : plein air

    L’image contient peut-être : plein air

    L’image contient peut-être : plein air

    L’image contient peut-être : plein air

    L’image contient peut-être : ciel et plein air

     

     

  • SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN WALLONIE : 6 tués et 328 blessés, c’est le bilan de 10 ans d’accidents liés aux nids-de-poule et aux casse-vitesse

    Avec sa succession de périodes de gel et de dégel, l’hiver est propice à la dégradation de la chaussée. Même s’ils ne sont nullement comparables aux ravages de la vitesse et de l’alcool, les nids-de-poule causent néanmoins des accidents. L’Agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR) a fait le compte.  
    « Les deux-roues – surtout motorisés – et les voitures sont principalement concernés par ce type d’accident », analyse Belinda Demattia de l’AWSR, se basant sur dix années de statistiques (2007-2016) pour la Wallonie. Les banques de données regroupent sous la même catégorie les sinistres provoqués par les nids-de-poule et les casses vitesse pris à trop vive allure. Il n’est donc pas possible de mesurer l’impact précis de chacun de ces cas de figure.
    Toujours est-il que l’Agence a comptabilisé 22 accidents corporels en 2016 (derniers chiffres disponibles). C’est nettement moins qu’en 2007 où il y en avait eu 38. Entre-temps, les plans Routes et Infrastructures sont passés par là, et une bonne partie du réseau principal wallon a été refaite ou est en train de l’être.
    En dix ans, il y a eu au total 6 tués et 328 blessés dans un accident lié à un nid-de-poule ou un ralentisseur de trafic. « La proportion de victimes blessées ou tuées est assez faible par rapport à l’ensemble des accidents corporels », note la porte-parole de l’Agence wallonne pour la sécurité routière. Et ce n’est en rien comparable avec les drames provoqués par la conduite sous l’influence de l’alcool ou de la drogue, la vitesse excessive ou la distraction. La majorité de ces accidents survient sur les routes limitées à 50 km/h.
     
    Que faire ?
     
    L’idéal pour limiter les dégâts est d’éviter le nid-de-poule. « Mais il ne faut pas tenter une manœuvre d’évitement si elle risque de cause un accident. Les conséquences de l’accident risquent d’être beaucoup plus graves que les dommages causés par le trou dans la route », prévient Belinda Demattia. Et d’avancer quelques conseils précieux : « Hors de question d’arrêter votre véhicule sur le bord de la route pour constater les dégâts. Stationnez-le dans un endroit sécurisé. Si vous êtes sur une autoroute, n’essayez surtout pas d’aller récupérer. Le risque de vous faire heurter est énorme ! »
    Le mieux est de prendre une photo des dégâts et si possible de faire constater l’accident par la police. Il reste alors à contacter le gestionnaire de la voirie et de lui présenter la facture.
     
    source : article YANNICK HALLET sudpresse