Web Analytics

- Page 4

  • La météo de l'IRM du 24 janvier 2018

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,irm,météo,prévision,forecast,2018,janvier,24

    Aujourd'hui, le ciel sera souvent très nuageux avec quelques bruines sur le relief de l'Ardenne. Ailleurs, le temps sera plus sec et quelques éclaircies pourraient même se dessiner dans certaines régions, notamment en Campine. En fin de journée, une zone de pluie atteindra le littoral. Il fera très doux pour la saison avec des maxima de 8 degrés en Hautes-Fagnes à 14 degrés en plaine. Le vent de sud-ouest deviendra assez fort, et même parfois fort dans l'ouest du pays où des rafales de 80 km/h seront possibles. Ailleurs, les pointes devraient plutôt se situer autour de 70 km/h. 

    Ce soir et cette nuit, des pluies, parfois soutenues, toucheront se décaleront vers le centre puis l'est du pays. En fin de nuit, le temps deviendra alors plus sec sur l'ouest. Les minima seront compris entre 5 et 8 degrés. Le vent sera d'abord assez fort de secteur sud-ouest avec des rafales de 60 à 70 km/h. Il diminuera en force en seconde partie de nuit pour devenir modéré et virera au secteur ouest à sud-ouest. 

    Demain matin, la nébulosité sera abondante sur l'ensemble du pays avec un temps généralement sec sur le nord-ouest et des précipitations faibles à modérées ailleurs. En cours d'après-midi, le temps deviendra plus sec avec de timides éclaircies. Toutefois, la zone de pluie pourrait s'attarder sur l'extrême sud-est du pays jusqu'en soirée. Les maxima seront compris entre 5 degrés en Hautes-Fagnes et 9 degrés sur le centre et l'ouest, sous un vent modéré de sud-ouest. 

    Vendredi, la nébulosité sera variable à parfois abondante. Bien que le temps soit souvent sec, une légère instabilité pourra conduire à l'une ou l'autre averse dans l'ouest du pays. Les maxima seront compris entre 4 degrés en Hautes-Fagnes à 8 degrés en plaine. Le vent de sud-ouest d'abord modéré, s'orientera par la suite au secteur ouest et faiblira. A la côte, il virera même au nord-ouest. 

    Samedi, la nébulosité restera abondante une bonne partie de la journée mais le temps sera généralement sec. En cours d'après-midi, quelques timides éclaircies pourraient néanmoins se développer. Les maxima dans le centre du pays seront de l'ordre de 7 degrés, sous un vent faible d'ouest devenant par la suite modéré et s'orientant au sud-ouest. 

    Dimanche, une perturbation de faible activité traversera le pays d'ouest en est. Lors de son passage, elle conduira essentiellement à une nébulosité abondante, éventuellement accompagnées de quelques gouttes. Les maxima seront proches de 8 degrés dans le centre, sous un vent modéré de sud-ouest. 

    En début de semaine prochaine, le ciel serait encore chargé mais le risque de précipitations augmentera. Les maxima varieront entre 6 et 8 degrés dans le centre du pays.

  • Mouscron: l'alcool au volant a été contrôlé vendredi

    
Souffler dans le ballon.

     

    Ce vendredi après-midi, de 14 à 22 heures, 5 policiers étaient mobilisés lors de contrôles routiers à Dottignies, Herseaux-Gare et dans le quartier du Mont-à-Leux. Objectif : visibilité et contrôles des usagers, plus particulièrement orientés sur la conduite sous influence. Au total, sur les 40 conducteurs contrôlés, nos policiers n'ont verbalisé qu'un automobiliste qui roulait en état d'ébriété. Son permis lui a été retiré pour une durée de 6 heures. Au cours de l'opération, 10 infractions ont été verbalisées, dont un défaut d'assurance.

  • Info emploi : Forem wallonie Picarde

    Résultat de recherche d'images pour "info emploi"

    Offres accessibles à toussans discrimination

    ÉLECTRICIEN Réf. 2163913

    Harelbeke – Installation électrique, câblage, pose des tableaux de distribution sur différents chantiers en Flandre-Occidentale – Exp. 2 ans – Ens prof. 3ème degré électricité-automation ou assimilé par exp. – CDI tps plein.

    CONSEILLER CLIENTÈLE Réf. 2165361

    Verlinghem (Nord de la France) - Conseiller, expliquer, aider et fidéliser les clients - Répondre efficacement et rapidement à la demande des clients et apporter un service personnalisé. Traitement administratif des dossiers - Bonne maîtrise du nl oral et écrit - Moyen de locomotion – CDI 35h/sem sur 5 jours.

    OPÉRATEUR SURVEILLANCE A DISTANCE Réf. 2165386

    Verlinghem (Nord France) - Prendre en charge le déclenchement d’alarmes des abonnés - Moyen de locomotion - Bonne connaissance du nl. - Aisance de l’outil informatique – CDI 35h/sem sur 5 jours.

    CONSEILLER HOTLINE TECHNIQUE Réf. 2165393

    Verlinghem (Nord de la France) - Répondre par téléphone aux abonnés et les guider vers la résolution de problèmes - Formation complète prévue - Études à orientation informatique ou maintenance ou électronique ou électrotechnique et/ou êtes habitué à travailler dans un environnement hautement informatisé – Moyen de locomotion – Fr/nl. – CDI 35h/sem. variable.

    MACON QUALIFIE Réf. 2240260

    Arrondissement Tournai – Effectuer de la pose de briques de façade, du coffrage, du ferraillage et de l’égouttage – Exp. 5 ans – Moyen de locomotion – CDD en vue CDI si convient – Tps plein.

    MONTEUR EN CONSTRUCTION Réf. 2224779

    Arrondissement Ypres - Exp. 2 ans - Permis b - Pas d’exigence du nl - Ne pas avoir le vertige - Intérimaire tps plein.

    MANŒUVRE EN BÂTIMENT Réf. 2180950

    Zwevegem - Placer des clôtures en bois et en métal - Permis b - Connaissance moyenne du nl - CDI tps plein.

    CONDUCTEUR DE PELLETEUSE Réf. 2176430

    Kortrijk - Creuser des tranchées pour les travaux d’égouttage - Poser des bordures - Niveler des surfaces à asphalter - Permis b - Pas d’exigence du nl. – Intérimaire tps plein.

    CONDUCTEUR MINI GRUE Réf. 21763610

    Waregem – Conduire différents types d’engins destinés au terrassement – Pas d’exigence du nl. – Intérimaire tps plein

    CHEF ÉQUIPE PRODUCTION Réf. 2249760

    Mouscron – organisation du travail des collaborateurs – coordination, contrôle et participation aux activités – graduât agronomie ou équivalent par exp – CDI – tps plein 2 pauses

    MÉCANICIEN DE MAINTENANCE Réf. 2249492

    Dottignies – maintenance industrielle mécanique et électrique – changements des moteurs – suivi installations – contacts fournisseurs – formation ou expérience – CDD à temps plein

    CHEF ÉQUIPE RÉCEPTION Réf. 2249726

    Mouscron – coordonner, contrôler et participer aux activités quotidiennes – distribution des tâches – chargement, déchargement tri, lavage et envoi des pommes de terre – exp – brevet cariste – CDI à temps plein 2 pauses

    CONSEILLER APRÈS-VENTE Réf. 2248266

    Tournai – gestion appels, prise RDV, gestion planning – établissement devis – suivi réparations – préparation des dossiers – gestion des voitures de prêt… – maîtrise informatique – CDI à temps plein

    CHAUFFEUR C + ADR Réf. 2247165

    Gembloux/Mouscron/Wavre - transport de messagerie à destination de particuliers ainsi que de la livraison et le retrait de palettes en entrepris – permis C + ADR – CAP – habiter à une distance raisonnable de Mouscron – CDD à temps plein

    Si vous souhaitez des renseignements sur ces offres, veuillez télé- phoner au Forem du lundi au vendredi, en mentionnant le no de l’offre. 2 TÉL. : 0800/93947 (APPEL GRATUIT)

  • La météo de l'IRM du 23 janvier 2018

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,irm,météo,prévision,forecast,2018,janvier,23

    Aujourd'hui mardi, le ciel se couvre rapidement dans toutes les régions et une faible zone de pluie et de bruine traversera le pays du littoral vers l'Ardenne en cours de journée. Après son passage, le ciel restera très nuageux avec toujours possibilité de quelques gouttes de pluie ou de bruine. Les nuages bas et les précipitations réduiront parfois la visibilité sur les hauts plateaux de l'Ardenne. Temps très doux pour la saison avec des maxima de 4 degrés sur les hauteurs de l'Ardenne à 12 degrés sur l'ouest du pays. Vent généralement modéré de sud à sud-ouest. 

    La nuit prochaine sera douce et humide avec une importante couverture de nuages bas et par endroits encore quelques fines pluies ou bruines, surtout au sud du sillon Sambre et Meuse. Les nuages bas et les faibles précipitations pourront toujours réduire la visibilité en Ardenne. Minima de 4 à 12 degrés observés en soirée, suivis d'une légère hausse de température sur l'est du pays en cours de nuit. Vent modéré de sud à sud-ouest, sur l'ouest du pays parfois assez fort avec des pointes de 50 km/h. 

    Demain mercredi, nous resterons dans des courants humides et très doux de secteur sud-ouest. Le ciel sera généralement couvert avec par moments quelques bruines. Les maxima se situeront entre 8 et 13, voire localement 14 degrés. Le vent de sud-ouest sera assez fort, et à la mer parfois fort. Des rafales de 50 à 70 km/h seront possibles. En fin de journée, une zone de pluie intense atteindra le littoral et s'enfoncera dans l'intérieur des terres la nuit suivante. 

    Jeudi, la zone de pluie se décalera lentement du centre vers le sud-est. A l'arrière de celle-ci, la masse d'air sera un peu moins douce et on perdra quelques degrés l’après-midi, mais le temps deviendra plus sec avec quelques éclaircies. En Ardenne, les pluies perdureront encore toute l'après-midi. Les maxima de 6 à 9 degrés seront donc atteints en matinée. Le vent sera modéré de sud-ouest. 

    Vendredi, le temps sera sec à quelques averses près et la nébulosité généralement variable. Les maxima seront compris entre 4 degrés en Ardenne et 8 degrés dans le centre du pays. 

    Samedi aussi, le temps sera généralement sec avec un ciel partagé entre éclaircies et champs nuageux. Les maxima, de 3 à 7 degrés, seront proches des valeurs de saison. 

    Dimanche, la nébulosité augmentera depuis le nord et quelques faibles pluies ou bruines ne seront alors pas exclues. C'est dans le sud du pays que les éclaircies devraient être les plus larges. Il fera à nouveau plus doux avec des maxima de 5 à 10 degrés. 

    Lundi, le temps sera gris et doux avec un peu de bruine.

  • Etaimpuis : Alyssia, une femme au sacré coup de “pâte”

    boulanger patissiere alyssia en atelier.jpg

    Travailler pendant que tout le monde dort, dans un milieu où les équipes sont en majorité composées d’hommes, la vie de boulanger-pâtissier n’est pas simple. Ex-majorette, Alyssia, 18 ans, profite de sa dextérité inné pour exercer, avec passion, ce métier qu’elle aime depuis toute petite.  

    Dès son plus jeune âge Alyssia Coorevits, originaire d’Estaimpuis, a toujours aimé cuisiner et réaliser des gâteaux de toutes les couleurs et de toutes les formes.  “Ma maman m’aidait et me laissait préparer sous sa surveillance les repas et les gâteaux, j’adorais ça. Mon papa était mon testeur attitré et mon premier jury. A cette époque je ne savais pas encore que j’allais faire de cette passion mon métier. C’est en deuxième secondaire que j’ai pris la décision de poursuivre mes études à l’Itma à Tournai.  Là-bas, j’ai opté pour la section boulangerie-pâtisserie, une formation qui dure cinq ans. Pour mettre toutes les chances de mon côté, j’aimerais faire une année supplémentaire en section traiteur, histoire d’avoir une corde de plus à mon arc.”

    boulangere patissiere gateau réalisé pour son papa.jpg

    Le métier de boulanger-pâtissier demande aussi quelques sacrifices. On travaille de nuit et aussi les week-ends. Pour Alyssia, l’amour de la profession prime et efface ce type de désagréments. “Quand on aime et qu’on est passionnée, rien n’est difficile. Ici contrairement aux infirmières ou policières, par exemple, peu de patrons engagent du personnel féminin en atelier pour des prestations de nuit. Je me suis rendu compte de la chose lors de ma recherche de stage. J’ai essuyé de nombreux refus et on me faisait gentiment comprendre que la place de la femme est derrière le comptoir à la vente et pas en atelier. J’ai pu me rendre compte de ce que j’avance, car certains de mes collègues masculins qui passaient derrière moi pour le même stage recevaient une réponse positive. Heureusement il y a des exceptions et j’ai trouvé un artisan qui m’a fait confiance. Grâce à lui,  j’ai la chance de pouvoir apprendre mon futur métier et de recevoir de précieux conseils pour m’améliorer. »

    boulangere patissiere 1.jpg

    Actuellement, le métier de boulanger-pâtissier est très médiatisé. L’émission « Le meilleur pâtissier » démontre que des passionnés peuvent faire de véritables prouesses pâtissières. De quoi faire rêver Alyssia qui estime toutefois ne pas encore être prête. « Je veux d’abord faire mes preuves à l’école et chez mon patron. J’estime ne pas avoir le niveau, mais ça viendra. Il faut aussi une grosse résistance à la pression et pour pouvoir tenir, il faut être au top. Mais, c’est clair que si j’en ai l’occasion, je tenterai bien ma chance. »

    Comme beaucoup de boulanger-pâtissier, Alyssia rêve de pouvoir, un jour, ouvrir son propre magasin. « J’aimerais vraiment me lancer seule, ou avec mon frère qui suit actuellement des études de traiteur. Il y a aussi un de mes plus jeunes frères qui envisage de devenir pâtissier plus tard, il a déjà réalisé son propre livre de recette. Ce serait sympa de pouvoir unir nos forces et monter, ensemble. »

    Consciente qu’il lui reste encore du pain sur la planche, Alyssia sait qu’elle va devoir mettre les bouchées doubles pour réussir à s’imposer dans ce milieu à la fois difficile et encore très « macho ». Elle compte donc sur son coup de « pâte » pour démontrer à ceux qui n’ont pas voulu d’elle, pas par manque de talent mais uniquement par ce qu’elle est une femme, qu’ils ont eu tort de ne pas lui avoir accordé sa chance.

  • Etaimpuis : Alyssia, une femme au sacré coup de “pâte”

    boulanger patissiere alyssia en atelier.jpg

    Travailler pendant que tout le monde dort, dans un milieu où les équipes sont en majorité composées d’hommes, la vie de boulanger-pâtissier n’est pas simple. Ex-majorette, Alyssia, 18 ans, profite de sa dextérité inné pour exercer, avec passion, ce métier qu’elle aime depuis toute petite.  

    Dès son plus jeune âge Alyssia Coorevits, originaire d’Estaimpuis, a toujours aimé cuisiner et réaliser des gâteaux de toutes les couleurs et de toutes les formes.  “Ma maman m’aidait et me laissait préparer sous sa surveillance les repas et les gâteaux, j’adorais ça. Mon papa était mon testeur attitré et mon premier jury. A cette époque je ne savais pas encore que j’allais faire de cette passion mon métier. C’est en deuxième secondaire que j’ai pris la décision de poursuivre mes études à l’Itma à Tournai.  Là-bas, j’ai opté pour la section boulangerie-pâtisserie, une formation qui dure cinq ans. Pour mettre toutes les chances de mon côté, j’aimerais faire une année supplémentaire en section traiteur, histoire d’avoir une corde de plus à mon arc.”

    boulangere patissiere gateau réalisé pour son papa.jpg

    Le métier de boulanger-pâtissier demande aussi quelques sacrifices. On travaille de nuit et aussi les week-ends. Pour Alyssia, l’amour de la profession prime et efface ce type de désagréments. “Quand on aime et qu’on est passionnée, rien n’est difficile. Ici contrairement aux infirmières ou policières, par exemple, peu de patrons engagent du personnel féminin en atelier pour des prestations de nuit. Je me suis rendu compte de la chose lors de ma recherche de stage. J’ai essuyé de nombreux refus et on me faisait gentiment comprendre que la place de la femme est derrière le comptoir à la vente et pas en atelier. J’ai pu me rendre compte de ce que j’avance, car certains de mes collègues masculins qui passaient derrière moi pour le même stage recevaient une réponse positive. Heureusement il y a des exceptions et j’ai trouvé un artisan qui m’a fait confiance. Grâce à lui,  j’ai la chance de pouvoir apprendre mon futur métier et de recevoir de précieux conseils pour m’améliorer. »

    boulangere patissiere 1.jpg

    Actuellement, le métier de boulanger-pâtissier est très médiatisé. L’émission « Le meilleur pâtissier » démontre que des passionnés peuvent faire de véritables prouesses pâtissières. De quoi faire rêver Alyssia qui estime toutefois ne pas encore être prête. « Je veux d’abord faire mes preuves à l’école et chez mon patron. J’estime ne pas avoir le niveau, mais ça viendra. Il faut aussi une grosse résistance à la pression et pour pouvoir tenir, il faut être au top. Mais, c’est clair que si j’en ai l’occasion, je tenterai bien ma chance. »

    Comme beaucoup de boulanger-pâtissier, Alyssia rêve de pouvoir, un jour, ouvrir son propre magasin. « J’aimerais vraiment me lancer seule, ou avec mon frère qui suit actuellement des études de traiteur. Il y a aussi un de mes plus jeunes frères qui envisage de devenir pâtissier plus tard, il a déjà réalisé son propre livre de recette. Ce serait sympa de pouvoir unir nos forces et monter, ensemble. »

    Consciente qu’il lui reste encore du pain sur la planche, Alyssia sait qu’elle va devoir mettre les bouchées doubles pour réussir à s’imposer dans ce milieu à la fois difficile et encore très « macho ». Elle compte donc sur son coup de « pâte » pour démontrer à ceux qui n’ont pas voulu d’elle, pas par manque de talent mais uniquement par ce qu’elle est une femme, qu’ils ont eu tort de ne pas lui avoir accordé sa chance.