Web Analytics

- Page 3

  • Rafales de vent annoncées sur tout le pays dans les prochaines heures: le numéro d'urgence 1722 activé!

    Résultat de recherche d'images pour "telephone 1722 belgique"

    Le numéro 1722 sera activé à partir de minuit, indique le SPF Intérieur dans un communiqué. Ce numéro peut être composé pour appeler les pompiers en cas d’inondations et/ou de dégâts liés aux intempéries.

    L’IRM prévoit des rafales de vent pouvant atteindre 80 à 100 km/h sur tout le pays ce mercredi en fin de nuit et jeudi matin.

    Après l’intempérie, le numéro 1722 sera automatiquement désactivé.

  • Luingne: reconstitution du meurtre d’Alfred Gadenne à 16h

    d-20170914-3GV9UE 2017-12-22 15:32:43

    C’est dans le cimetière de Luingne, ce mercredi à 16h, que se déroulerait la reconstitution du meurtre du bourgmestre de Mouscron Alfred Gadenne

    Plus d'infos dans votre Nord Eclair de ce jeudi ou dans l'édition digitale ICI

  • Surfons tranquille : Déjà 140.000 mails douteux repérés par le Centre pour la cybersécurité

    Résultat de recherche d'images pour "hameçonnage"

    Proximus a mis en garde ses clients pas plus tard que le week-end dernier. Suite à la panne dont la société a été victime quelques jours auparavant, des escrocs ont tenté d’en profiter en envoyant des mails à son nom pour tenter d’obtenir des données personnelles de ses clients. Leur but, évidemment, est d’arriver à leur soutirer de l’argent.

    Des cas comme ceux-là deviennent fréquents, chez nous comme ailleurs. C’est ce qu’on appelle le « hameçonnage ». Et c’est justement pour aider les Belges à s’en protéger que les autorités ont lancé une vaste campagne d’information, début décembre.

    C’est le Centre pour la cybersécurité qui l’a prise en charge. Elle a permis de toucher plus de 2,8 millions de Belges et 130.000 ont ensuite visité le site spécialement consacré au sujet, a expliqué le Premier ministre Charles Michel (MR) ce mardi en commission de l’Intérieur.

    Tout cela a été fait avec succès. Le Centre a en effet déjà reçu 140.000 mails douteux envoyés par des citoyens, qu’il doit traiter. « De cette façon, au moins trois nouveaux hameçonnages ont été bloqués quotidiennement », explique le Premier ministre qui a la tutelle directe sur cette matière.

    Le succès de l’opération demeure. L’effet de la campagne de décembre s’estompe lentement, mais on en reste à un millier de cas suspects dénoncés chaque jour sur le site « safeonweb ».

    C’est sans doute en partie lié au fait que l’anonymat de la dénonciation y est garanti. « L’origine des messages n’est pas enregistrée », confirme M. Michel. « Les gens doivent pouvoir nous transmettre ces messages en toute confiance ».

    source : article CH. C. Sudpresse

  • Mouscron : Reconstitution du meurtre du Bourgmestre Alfred Gadenne.

    Résultat de recherche d'images pour "alfred gadenne"

    C’est ce mercredi 17 janvier en début d’après-midi que le meurtre d’Alfred Gadenne sera reconstitué au cimetière de Luingne.  Le quartier devrait être diffcile d'accès durant la reconstitution

     

  • Mouscron : Onze endroits où déposer vos sapins

    Résultat de recherche d'images pour "enlevement sapins de noel mouscron"

    La période de Noël a pris fin au début de mois de janvier et certains n’ont toujours pas retiré leur sapin. Si les guirlandes et les boules ont certainement déjà été enlevées, les épicéas restent bien souvent dans la maison ou sont stockés dans le jardin. Les riverains se demandent souvent où les déposer. La ville de Mouscron a répondu à leur appel. La ville a prévu des lieux de dépôt. Depuis le 4 janvier et jusqu’au 22 janvier inclus, les sapins peuvent être rapportés dans des lieux spécifiques.

    «À partir du moment où il s’agit d’un sapin naturel et non d’un artificiel, ça va », déclare-t-on du côté de la ville de Mouscron. « On travaille avec une société mouscronnoise », explique Christophe Deneve de la Cellule Environnement. « Tout le monde peut venir déposer son sapin de Noël ». Des précisions s’imposent toutefois : « Les gens ne peuvent venir y déposer que le sapin. Pas de pot, pas de guirlande, ni de décorations et surtout pas d’autres déchets, sinon ils risquent une amende, ça fait partie du règlement général de police », prévient M. Deneve.

    POURQUOI PAS LE VÔTRE ?

    Voici les onze endroits où vous pouvez déposer vos sapins :

    – Parking de la rue de Courtrai (en bas du parking).

    – Parking anciennement AutoSports Willy, rue de Menin.

    – Parking de la rue de Nieuport (église du Nouveau-monde).

    – Parking de la chaussée du Risquons-Tout.

    – Parking du Tuquet (église).

    – Parking du boulevard du Hainaut.

    – Parking de l’église d’Herseaux-Ballons, rue du Crétinier.

    – Parking de l’église située place d’Herseaux.

    – Parking de l’église de Luingne, à la rue du Village.

    – Parking du cimetière de Dottignies, à la rue Damide.

    – Rue des Horticulteurs.

    Pour rappel, les sapins, comme tous les déchets verts de la ville, sont broyés puis compostés. Pourquoi pas le vôtre ? -

  • La ruée vers l’or noir pour nos voisins français

    DSC_1057

    Depuis le 1er janvier, la fiscalité sur les carburants a été revue à la hausse en France, avec pour conséquence immédiate une envolée des prix à la pompe. Le phénomène fait les choux gras des pompistes frontaliers. On note en effet une forte recrudescence de la demande française dans nos stations-service.

    En France, le premier janvier a ramené dans son sillage son lot de contrariétés, avec entre autres, une sévère hausse du prix du carburant. En moyenne, le prix du gazole – le carburant le plus vendu en France avec 80 % des volumes – a bondi de 10,69 centimes, et 6,3 centimes pour le sans-plomb 95. Une augmentation qui s’explique par une hausse des taxes sur les carburants. Alors forcément le pouvoir d’achat en prend un coup. Pour réduire la facture à la pompe, nombre de Nordistes frontaliers n’hésitent pas à se ruer dans les stations-service belges, où le carburant reste moins cher, malgré une légère hausse en début d’année.

    Plus d'infos  dans votre Nord Eclair du jour ou sur notre édition digitale ICI

  • Le saviez-vous ? Scanner les plaques d'immatriculation a rapporté deux millions d'euros en 2017

    Le fisc a perçu près de deux millions d’euros en 2017 grâce au système permettant de scanner les plaques d’immatriculation, a appris vendredi l’agence Belga auprès du SPF Finances.

    Sur l’ensemble du territoire, 1,763 million d’euros en amendes ont été perçus grâce au dispositif. Ce résultat est inférieur aux montants obtenus en 2016 (2,3 millions) et en 2015 (1,9 million).