Web Analytics

- Page 5

  • La météo de l'IRM du 26 décembre 2017

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,irm,météo,prévision,forecast,2017,décembre,26

    Aujourd'hui mardi, les dernières pluies s'évacuent vers l'est et le temps devient variable à partir du littoral avec quelques averses mais également des éclaircies. Un peu de neige ou de neige fondante n'est pas exclu sur les hauts plateaux de l'Ardenne. Températures de saison avec des maxima de 2 à 7 degrés en allant des Hautes Fagnes vers le littoral. Le vent de sud-ouest est modéré à assez fort en début de journée avec des pointes de 60 à 70 km/h. Il reviendra au sud l'après-midi et diminuant légèrement. 

    Après une petite accalmie et soirée et en début de nuit, une nouvelle zone de pluie traversera notre pays du littoral vers l'Ardenne en donnant probablement à nouveau quelques chutes de neige ou de neige fondante sur les hauts plateaux de l'Ardenne. Minima de 0 à 2 degrés en Ardenne et de 3 à 5 degrés dans les autres régions. Le vent de sud se renforce pour devenir assez fort avec des pointes de 60 à 70 km/h. 

    Demain mercredi, le ciel sera partiellement à très nuageux avec des périodes de pluie ou, en haute Ardenne, de neige fondante. Mercredi soir et la nuit de mercredi à jeudi, une perturbation nous atteindra depuis la mer du Nord avec des chutes de neige en Haute Belgique. Maxima entre 2 et 7 degrés. Vent modéré de sud à sud-ouest, tournant vers le nord-ouest en soirée et augmentant à assez fort dans l'intérieur, et devenant même tempétueux à la mer. 

    Jeudi, le temps sera d'abord variable avec des chutes de neige sur les hauteurs et des averses de pluie, grésil ou neige fondante ailleurs. Dans le courant de la journée, un temps plus sec s'installera depuis l'ouest. Il fera plus frais avec des maxima de 0 degré en Haute Belgique à 5 degrés à la mer. Vent modéré et à la côte assez fort de secteur ouest. 

    Vendredi, une perturbation traversera le pays d'ouest en est avec de la neige le matin en Ardenne, et un risque de neige fondante ailleurs. Au fil des heures, les précipitations se transformeront en pluie. Maxima entre 1 degré en Haute Belgique et 7 degrés au littoral. Vent généralement assez fort de sud puis d'ouest. 

    Le week-end prochain, une nouvelle et vaste perturbation devrait déterminer notre temps avec encore beaucoup de vent. Il fera par contre assez doux avec des maxima autour de 10 ou 11 degrés dans le centre du pays. Des pointes de 80 à 90 km/h voire un peu plus sont possibles. 

    Le premier jour de l'année, nous devrons probablement encore composer avec de la pluie avant une possible amélioration en cours de journée. Toujours venteux et des maxima entre 4 et 8 degrés.

  • Ailleurs sur le web : Un soutien-gorge qui sauve des vies

    Personne n’insistera jamais assez sur l’importance du dépistage du cancer du sein. Mais qu’adviendrait-il si celui-ci devenait inutile, le plus simplement du monde remplacé par un geste aussi anodin que porter un soutien-gorge ?

    Cette idée, encore surréaliste voici quelques années, est en passe de devenir une réalité grâce à l’avènement des objets connectés et plus particulièrement des vêtements dits ‘intelligents’. C’est du moins les espoirs insufflés par l’invention d’un jeune lycéen mexicain de 18 ans qui pourrait bien révolutionner le quotidien de millions de femmes à travers le monde.

    Une histoire dramatiquement banale

    L’histoire de Julian Rios Cantu est presque banale. Ce jeune garçon a treize ans lorsque sa maman lui annonce être atteinte d’un cancer du sein. À ce moment, la tumeur a la taille d’un grain de riz. Mais il est déjà trop tard. En six mois, le grain de riz devient balle de golf et les médecins ne voient d’autre issue qu’une intervention chirurgicale. Cinq ans plus tard, le jeune Julian se souvient du traumatisme de la double mastectomie de sa maman, mais surtout de ce sentiment de ne pas être certain de la revoir vivante en rentrant de l’école.

    Un bijou de technologie

    Le jeune garçon se met alors au travail. Féru de nouvelles technologies, il se sert de tout ce que le monde des objets connectés peut lui offrir pour développer un objet que toutes les femmes du monde portent au quotidien : un soutien-gorge connecté. En tout, il truffe le morceau de tissu de 200 capteurs divers et variés afin de détecter les principaux symptômes annonciateurs d’un cancer du sein. Cela va de la température corporelle aux afflux sanguins en passant par la couleur du sein, son poids et la texture de la peau. L’idée est somme toute assez simple : si différents marqueurs physiques se combinent, une alerte est lancée.

    Plus d'infos ICI

  • Info santé : Bon à savoir - Les 5 objets de la vie quotidienne qui contiennent le plus de bactéries: ils sont plus sales que la cuvette d'une toilette!

    Une récente étude menée par la société Initial Washroom Hygiene a démontré que nous utilisons chaque jour des objets infestés de germes. Voici le top 5 des objets les moins hygiéniques.

    1) Les sachets de thé

    En première position, nous retrouvons le sachet de thé. Tenez-vous bien, ils contiennent jusqu’à 17 fois plus de germes qu’une cuvette de toilette, selon les chercheurs d’Initial Washroom Hygiene. Pourquoi ? Car ceux-ci, laissés à l’air libre, attrapent tous les germes présents dans l’air.

    2) Les rebords de tasses usagées

    Vous voyez, cette bonne vieille tasse, que vous remplissez à longueur de journée et que vous ne lavez, évidemment pas. Et bien, celle-ci constitue elle aussi un nid de germes.

    3) Les poignées de réfrigérateur

    Il est vrai, qui lave honnêtement la poignée du réfrigérateur ? Nous devons pourtant tous agripper cette poignée avant de nous servir en aliments que nous ingurgiterons ensuite… Berk !

    4) Les poignées de bouilloires

    Un échantillon de 1000 employés a révélé que 80 % d’entre eux ne pensent pas à laver ses mains avant de préparer le thé/café aux collègues. Voilà de quoi accumuler un bon nombre de bactéries à chaque coin de votre bureau.

    5) Les récipients de sucre

    Il est évident que ce pot dans lequel tout le monde enfonce sa main risque lui aussi d’être infesté de germes. Surtout si tout le monde ne pense pas à laver ses mains régulièrement.

    source : sudpresse ICI

     

     

  • Fin des primes pour le photovoltaïque

    Résultat de recherche d'images pour "photovoltaïque sudpresse"

    En juillet 2018, installer des panneaux solaires ne donnera plus droit à une prime, en Région wallonne. Leur rentabilité ne devrait pas trop en souffrir.

    Vous pensiez installer bientôt des panneaux photovoltaïques pour bénéficier, notamment, des primes garanties par la Région wallonne pour vous aider à rentabiliser votre investissement ? Dépêchez-vous de trancher la question, parce que ces incitants vont bientôt disparaître. Le gouvernement Borsus en a signé l’arrêt de mort ce jeudi. Elles s’éteindront dès le 1er juillet 2018.

    UN TIERS DU COÛT

    « Mais la mesure ne concernera que les futures installations », insiste le cabinet du ministre wallon de l’Énergie, Jean-Luc Crucke (MR). « Donc, celui qui installe des panneaux le 28 juin de l’année prochaine continuera bien à en bénéficier comme aujourd’hui, et cela vaut bien entendu aussi pour toutes les installations du passé, dans la limite de la période de cinq ans promise. » Ceci dit, même en les installant avant la fin du premier semestre de l’année prochaine, ne vous attendez plus à un rendement aussi intéressant. « Ces primes évoluent avec le temps. Elles sont fixées semestriellement par la Cwape afin de garantir, pour une installation type de 3 kWc, un temps de retour sur investissement de 8 ans et un taux de rentabilité de 5%», résume la porte-parole du ministre. Or, le coût de ces installations a baissé, ces dernières années. Très précisément d’un tiers depuis 2014. Et leurs performances se sont accrues. Si bien que l’incitant en question dit « prime qualiwatt »  n’a également cessé de diminuer. De 991 euros en moyenne en 2014, il ne sera par exemple plus que de 367 euros en janvier prochain. Prend-on les utilisateurs ou les installateurs en traître ? « Pas du tout : le décret instaurant ces primes avait non seulement prévu leur caractère évolutif, mais également la possibilité de les réévaluer », rétorque la porte-parole de M. Crucke.

    source : article  CHRISTIAN CARPENTIER sudpresse

  • Faut-il aller acheter chez nos voisins ? La Flandre réduit à 7% le droit d'enregistrement pour les logements!

    
Moins de taxes si vous achetez en Flandre
!

    Le gouvernement flamand a approuvé une baisse du droit d’enregistrement pour l’achat d’un logement, qui passera de 10 % dans la plupart des cas – mais 5 % pour l’acquisition d’une habitation modeste – vers un taux unique de 7 %, mais avec une réduction forfaitaire de 5.600 euros pour les logements modestes.

    « Nous voulons donner à autant de personnes que possible la possibilité d’acheter leur propre maison ou leur propre appartement », a expliqué le père de cette réforme, le ministre flamand des Finances, Bart Tommelein (Open Vld). « Ceux qui achètent un logement familial modeste ou qui réalisent une rénovation importante du point de vue énergétique recevront un petit coup de pouce supplémentaire », a-t-il affirmé à l’issue d’un super-conseil des ministres qui a duré une bonne partie de la nuit de vendredi à samedi.

    Plus d'infos ICI

  • Mouscron : Les Dauphins subissent la Promenade de Flandre

    Il fallait s’y attendre.

    La promenade de Flandre n’était encore qu’une rumeur, que déjà, au centre commercial des Dauphins, l’arrivée d’un concurrent à quelques encablures de là était mal accueillie par les commerçants.

    Alors, à la veille des fêtes de Noël, force est de constater que les craintes se vérifient.

    Ce jeudi midi, malgré l’imminence des festivités, les allés du parking sont clairsemés et dans les rayons des enseignes, la bousculade n’est pas au rendez-vous.

    Le coupable a réussi son pari, en ramenant dans son sillage la clientèle des Dauphins.

    «  Il y a quand même de l’amélioration ces derniers jours, mais ça reste très calme  », note Valériane Derycke, vendeuse pour le magasin de chaussures JBL.

    Si le chiffre d’affaires de l’échoppe reste plutôt stable par rapport à l’année dernière, on ne peut pas en dire autant de la fréquentation : « Ici, on vend des chaussures, donc ce n’est pas forcément un achat de fête. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il y a beaucoup moins de passage par rapport à l’année dernière  », précise-t-elle.

    D’ailleurs, certains responsables ont reçu la consigne de ne pas communiquer pour ne pas conforter la concurrence. D’autres, en revanche, n’hésitent pas à pointer du doigt leur adversaire.

    Chez Planète Parfums, on accuse une baisse de fréquentation d’au moins de moitié : «  Ça, c’est sûr qu’ils nous font beaucoup de mal », lâche la responsable Adeline Navet.

    À quelques mètres, le constat est encore plus saisissant. Chez Maison du Monde la férocité de la concurrence se fait ressentir. Pas étonnant. Le centre commercial de Neuville-en-Ferrain étant dédié à l’aménagement de la maison et à la décoration, l’enseigne des Dauphins ne rivalise pas : «  Il y a aussi un Maison du Monde là-bas, sauf qu’il est neuf et beaucoup plus grand. Forcément les gens vont plus se diriger vers un centre où ils peuvent tout trouver en décoration, dans un magasin où il y a plus de choses », précise Florence Delforge, responsable. Conséquence ? Les chiffres sont en chute libre. «  En termes de fréquentation, on a une baisse de 35 % en semaine, le week-end, c’est plus de la moitié, avec au moins 70 %. D’habitude on n’arrête pas de courir, en ce moment il y a des fois où on ne sait pas quoi faire  », confie un vendeur.

    Une autre donnée, non négligeable, vient porter l’estocade. La Promenade de Flandre accueille en effet pléthore de restaurants et de cafétérias, sans oublier la présence de toilettes publiques, ce qui fait défaut au Dauphins. «  On n’a rien pour faire rester les gens, les seules toilettes publiques sont à l’intérieur du Delhaize. Il y a des discussions autour de ça, mais pour l’instant rien est fait !  ».

    source : article C. W. Nord Eclair