Web Analytics

- Page 2

  • Bonne nouvelle : Parkings SNCB gratuits pour les fêtes!

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,novembre,12,basket,hall,sport,parking,sncb,nmbs

    parking gratuit

    Impatient d’être à Noël et surtout… de déballer les cadeaux ? Alors, passons tout de suite au grand déballage du cadeau dont vous pourrez profiter toutes les vacances de Noël. En effet, du samedi 23 décembre au dimanche 7 janvier, le parking est gratuit pour nos voyageurs, dans les 73 B-Parkings de 40 gares. Pas un cent pour le parking afin de consacrer tout votre budget à vos courses de Noël. Joyeuses fêtes !

    Profitez du parking gratuit

    Après votre voyage, muni de votre ticket de parking et de votre titre de transport, rendez-vous à la borne du parking :
    • Introduisez le ticket de parking
    • Scannez votre titre de transport
    • Le tarif € 0 sera appliqué

    Tous les B-Parkings près de chez vous

    Conditions de l’action
    Cette promotion est valable du 22/12/2017 à 19h00 jusqu’au 7/01/2018 à 23h59. Si vous rentrez dans le parking pendant la période promotionnelle et que vous le quittez après la fin de la promo, vous ne pourrez pas bénéficier du stationnement gratuit. Les jours de promo ne seront pas déduits du montant total. 
    Si votre titre de transport est sur e-ID, il ne peut pas être scanné. Rendez-vous au guichet et le guichetier appliquera le tarif € 0. 
    Les abonnements avec stationnement prépayé ne peuvent prétendre à cette promotion.
    Si vous avez des questions ou une réclamation, vous pouvez contacter le service clientèle de la SNCB.

    source: SNCB.be

  • Surfons Tranquille: Encore une arnaque visant Microsoft (Publication police fédérale)

    Surfons Tranquille: Encore une arnaque visant Microsoft

    A chaque modification de l’environnement Windows et, notamment, lorsqu’une nouvelle version voit le jour, on voit aussi revenir une arnaque qui fait beaucoup de victimes dans les pays anglo-saxons. Mais les pays francophones ne sont pas épargnés. L’occasion de vous expliquer le fonctionnement d’une version récente.

    Vous êtes en pleine lecture de votre profil, par exemple et une fenêtre pop-up apparaît. Le message contenu vous précise qu’une infection a été détectée sur votre ordinateur et que vos données personnelles sont en danger. Vous cliquez et vous êtes invités à prendre contact avec le service d’assistance de Microsoft dans les 5 minutes sous peine de voir votre ordinateur complètement bloqué.

    Inquiet, vous donnez suite et votre interlocuteur confirme que le module de sécurité qui équipe votre système d’exploitation a détecté une activité anormale qui pourrait correspondre à celle d’un logiciel malveillant.

    Votre correspondant vous demande de relancer votre navigateur Internet. Une fois celui-ci actif, il vous demande de vous rendre sur un site dont il vous dicte l’adresse. Vous y découvrez une interface très professionnelle agrémentée de multiples logos de Microsoft.

    La page d’accueil fait référence au service d’assistance avec lequel vous êtes en contact.

    Confiant, vous répondez à l’invitation de votre interlocuteur de cliquer sur un lien qui, vous affirme-t-il, lui permettra de lancer un test de sécurité. Et effectivement, vous découvrez que le curseur de votre souris lui obéit désormais. Quelques opérations techniques dont vous êtes spectateur, installé devant votre écran et la conclusion du technicien qui tombe, sans appel: vous l’avez échappé belle, il y avait bien un logiciel malveillant.

    Il vous propose alors de cliquer sur un nouveau lien vous permettant de faire le choix d’un abonnement de sécurité qui, vous dit-il, préservera désormais votre machine de ces mauvaises surprises.

    Autant préciser que si vous payez, la somme versée ne servira qu’à gonfler l’escarcelle des escrocs.

    Pour terminer, sachez qu’il est aussi possible que vous soyez contacté directement par un call center vous informant que votre ordinateur a été infecté.

    Ne donnez donc aucune suite et raccrochez !

    source: Police fédérale ICI

     

     
  • Avis police fédérale : Homme à identifier

    Homme à identifier
    Diffusé à la demande du Parquet fédéral
    Date

    Dans le cadre d’une enquête judiciaire, les enquêteurs cherchent à identifier cet homme.

    Cet individu a commis des escroqueries à grande échelle (Factoring) en utilisant de faux documents d’identités.

    Il est âgé d’environ 60 ans, mesure entre 1m60 et 1m70 et est probablement d’origine méditerranéenne. Il s’exprime en français, en italien et en grec. Il fréquente les régions de Mons et de Charleroi.

    Les enquêteurs sont à la recherche de personnes qui auraient été victime de cet individu ou qui pourrait l’identifier.

    Si vous avez reconnaissez cet homme ou si vous connaissez l’endroit où il se trouve, veuillez prendre contact avec les enquêteurs.

    Homme à identifier