- Page 5

  • Fournitures scolaires : Sudpresse enquête dans 5 commerces

    IMG_1283

    Action : le moins cher !

    Si ce sont les prix proposés dans les magasins Action qui font le succès de l’enseigne, celle-ci ne démérite pas sur le matériel de bureau proposé.

    Le secret d’Action ? Des achats en grand volume, pour jouer sur l’économie d’échelle et proposer des prix très bas aux clients. Mais attention : l’assortiment n’est donc pas fixe et change régulièrement. Ce qui explique que, parfois, on ne trouve pas d’articles à prix cassé pour une catégorie précise. Comme les gommes : nous avons dû nous rabattre sur deux gommes Staedtler, à 1,69 €. Soit l’un des articles les plus chers de notre caddie…

    Ici, on fait aussi une petite économie avec le pack équerre-latte à 0,69 € (au lieu de payer 0,62 € pour la latte et 0,17 € pour l’équerre séparément). Economie importante aussi, au niveau du Bic à 4 couleurs. Action est le seul magasin à proposer une alternative low-cost, 4 fois moins chère, au produit de marque.

    Et chez Action, on trouve aussi quelques marques à bon prix. Comme les 12 crayons de couleurs Bic, à 1,55 € alors que le même pack est en moyenne 50 cents plus cher chez les concurrents.

    Trafic : le compromis entre marques et produits blancs

    Trafic se présente comme « l’achat malin » et effectivement, outre Action, c’est l’enseigne qui affiche les prix les plus bas pour notre liste-type, à 6 € tout de même de différence de son concurrent. Chez Trafic, on trouve à la fois des marques, mais aussi des produits low-cost sous le nom « Pure basic », dont les tarifs avoisinent ceux d’Action.

    Chez Trafic, on a dû acheter un pack de 3 « vrais » Bic 4 couleurs à défaut d’alternative moins chère, ce qui a fait grimper la note… Idem pour les gommes, où on a dû acheter Maped. Par contre, Trafic proposait des crayons de couleurs bien moins chers que les produits de marque. Trois fois moins cher !

    Carrefour : quelques articles beaucoup plus chers

    Si Carrefour propose de nombreuses alternatives aux marques sous son nom propre, permettant aux familles d’acheter des produits moins chers, les différences avec Trafic et Action sont plus marquées. Ainsi, le porte-documents, permettant aux enfants de ne ramener à la maison que les feuilles nécessaires et demandé par cette école, coûte plus du double (voire le triple) que chez les deux enseignes low-cost. Les blocs de feuilles sont également bien plus chers, même en prenant la marque Aurora et pas Carrefour (blocs vendus par trois unités).

    Delhaize : des alternatives parfois coûteuses

    Chez Delhaize aussi, on propose des alternatives aux marques sous son nom propre. Mais un peu moins que chez Carrefour, ce qui poussera les familles à devoir s’orienter vers le produit de marque et donc, vers des articles plus coûteux. Exemple : le porte-documents, qui n’existe qu’en Leitz à 7,15 €. Pour les crayons de couleurs aussi, il faut opter pour des Stabilo à 5,09 € la boîte de 12. Soit 10 fois plus que chez Trafic ! Les blocs de feuilles, même s’il s’agit de la marque Delhaize, sont également plus onéreux. Autant de petites ou de grandes différences qui s’additionnent et qui, au final, font de Delhaize l’enseigne la plus chère de notre test.

    source: sudpresse ICI

  • Dottignies: Encore un vol rue la rue de la Cabocherie

    Résultat de recherche d'images pour "voleur sur echelle"

    Ce dimanche, un vol dans une habitation a eu lieu à Dottignies entre 5 h 10 et 5 h 25 du matin. Les individus ont mis une échelle contre l’habitation, ont détruit la moustiquaire et sont passés par la fenêtre du 1er étage. On ignore le montant du préjudice

  • La météo de l'IRM du 1 août 2017

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,météo,prévision,forecast,2017

    Aujourd'hui mardi, averses orageuses parfois soutenues sur le sud-est du pays. Amélioration en soirée. Sur le centre et le nord, temps doux avec des passages nuageux et quelques rayons de soleil. Risque d'averse nettement plus réduit. Températures maximales de 20 à 24 degrés avec un vent généralement faible de directions variables. Risque de coups de vent en cas d'orage. 

    La nuit prochaine, les dernières averses disparaîtront par les frontières de l'est. Le temps deviendra sec et le ciel se dégagera dans toutes les régions. Des nuages bas pourront se former en seconde partie de nuit en Ardenne. Minima de 12 à 15 degrés avec un vent faible de direction variable s'orientant ensuite au sud. 

    Demain matin, une averse sera encore possible dans l'est. Ensuite, le temps deviendra sec partout sous un ciel partagé entre de nombreux champs nuageux, souvent de moyenne et de haute altitude, et quelques éclaircies. En fin de journée, le risque de précipitations augmentera à nouveau. En effet, une zone de pluie atteindra déjà le littoral et quelques averses isolées pourront aussi se manifester à l'avant de la perturbation. Les maxima seront compris entre 21 et 25 degrés sous un vent faible ou modéré de sud à sud-ouest. 

    La nuit de mercredi à jeudi, les pluies et averses s'intensifieront, principalement dans la moitié nord-ouest du pays. Un coup de tonnerre n'est pas exclu. 

    Jeudi, quelques pluies ou averses de la nuit subsisteront mais, au fil des heures, elles diminueront en intensité. On peut espérer de belles éclaircies sur l'ouest l'après-midi alors que le risque de quelques averses persistera dans l'est. Les maxima seront de l'ordre de 23 degrés dans le centre. Le vent sera assez présent avec des rafales de 50 ou 60 km/h. 

    A partir de vendredi et ce jusqu'à lundi, le temps sera légèrement variable. Le ciel sera partiellement nuageux avec la possibilité de quelques faibles averses localisées. Maxima autour de 22 degrés dans la partie centrale du pays. Encore assez venteux vendredi.

  • On nous espionne : Les secrets des vacances des Belges… dévoilés par vos transactions par carte de crédit

    
Les Aoutiens préfèrent les destinations exotiques.

    Où vont les Belges en vacances ? Où dépensent-ils leur argent ? Le géant de la carte de crédit, Mastercard, a analysé les dépenses des Belges.

    Pour réaliser ses analyses sur les habitudes des Belges en vacances, Mastercard a regardé les transactions réalisées par les Belges à l’étranger entre le 1 er  juillet 2016 et le 31 août 2016.

    Premier enseignement selon le géant de la carte de crédit : de plus en plus de voyageurs payent directement par carte. «  En 2016, 90 % du volume total des dépenses était en effet représenté par des transactions en points de vente contre 10 % seulement de retraits au distributeur  », explique-t-on dans les résultats de l’étude. «  Il y a cinq ans, les retraits aux distributeurs représentaient presqu’un cinquième du volume total des transactions effectuées par les Belges à l’étranger (18 %). »

    30 % des transactions… concernent la nourriture

    Au total, selon Mastercard, 29 % des transactions de vacanciers belges sont dédiées à ce secteur, soit près d’une transaction sur trois. Les supermarchés et magasins d’alimentation arrivent en tête (16,2 %), suivis des restaurants (9,5 %) et des fast-foods (3,3 %). Les dépenses liées à la route des vacances apparaissent comme le deuxième type de transactions le plus courant, avec 18,1 % des transactions partagées entre les péages (7,5 %), les achats en station-service (7,3 %) ou encore les distributeurs de carburant (3,3 %). Le shopping représente pour sa part 11,4 % des transactions totales à l’étranger, et arrive en troisième place du classement, principalement grâce à la période des soldes.

    La France, destination préférée des Belges

    D’après les transactions analysées par Mastercard, la France resterait de loin la destination préférée des Belges, représentant presque 30 % de leurs transactions en été. « À côté de la France, les Pays-Bas (représentant presque 16 % des transactions totales en été), l’Espagne (9 %) et l’Italie (6 %) sont les destinations les plus courues des juillettistes », précise Mastercard dans son communiqué. « Si les destinations phares du mois de juillet restent populaires pour les aoûtiens, ils semblent enclins à s’aventurer dans des contrées plus lointaines et moins traditionnelles. Parmi les destinations les plus appréciées des aoûtiens, on retrouve le Maroc (avec deux fois plus de transactions qu’en juillet), la Turquie, la Bulgarie ou encore la Grèce. »

     

    source : article W.C sudpresse

  • sOffre emploi : Dernier jour pour postuler comme Bachelier en technique spéciales pour la ville de Mouscron

    Résultat de recherche d'images pour "offre emploi"

    OFFRE D'EMPLOI BACHELIER EN TECHNIQUES SPÉCIALES (H/F)

    Au sein du bureau des Etudes de la Ville de Mouscron, le candidat viendra renforcer le service des techniques spéciales qui participe au suivi et à la gestion des équipements existants et des projets relatifs aux installations techniques des bâtiments composant le patrimoine immobilier communal. Votre fonction:

     Vous participez à la conception des projets techniques spéciales, vous réalisez les études techniques, vous élaborez les cahiers des charges et les plans d'exécution en collaboration avec les architectes et vous suivez les chantiers.

     Vous prenez en charge la gestion et l'entretien des installations techniques des bâtiments et équipements existants.

     Vous participez à la rédaction des déclarations PEB.

     Vous participez activement aux activités de la cellule énergie de la Ville. Votre profil:

     Vous possédez le diplôme de bachelier ou gradué en construction dans la filière bâtiment et techniques spéciales idéalement en option électromécanique ou équivalent (thermique, HVAC, électricité, énergie,…).

     Vous disposez d'une expérience dans le domaine de la construction, en URE ou techniques spéciales; ou y portez un intérêt particulier.

     Vous êtes motivé, rigoureux, autonome mais appréciant le travail en équipe.

     Vous avez une bonne connaissance en HVAC (chauffage – ventilation – climatisation).

     Vous maîtrisez les logiciels de la suite OFFICE, ainsi qu'AUTOCAD. La maîtrise du logiciel PEB et du logiciel vitruV sont des atouts.

     Posséder le titre de responsable PEB, d'auditeur agréé UREBA, connaître les règles en marchés publics de même que l'expérience en suivi de chantier sont des atouts.

     Langue: français: langue maternelle. La connaissance du néerlandais de base et de l'anglais de base est un atout.

     Permis de conduire B Lieu de travail: Rue de Courtrai, 63 à Mouscron

    Remarque: Toute précision complémentaire peut être obtenue auprès de Monsieur Christian VANHOUTTE, Architecte communal – tél.: 056/860.808.

    Contrat: Régime: Temps plein de jour Contrat: Après 2 années de contrats à durée déterminée, un contrat à durée indéterminée sera octroyé.

    Horaire: 38h/semaine Barème: D7 de la RGB : salaire mensuel brut minimum de 2361 € à l’index actuel avec en sus la valorisation possible d’une ancienneté barémique selon les règles en vigueur

    Procédure: Envoi d'une lettre de motivation, d'un C.V. et d'une copie du diplôme requis au Collège communal de et à 7700 Mouscron pour le 31 juillet 2017

  • Info travaux : Circulation totalement interdite dans la rue du Bas Voisinage près du rond point du Square Cardijn ce mardi 1 août

    Résultat de recherche d'images pour "info travaux"

    En raison de la réalisation d’un enlèvement de pré-fabriqué nécessitant le placement d’une grue dans la rue du Bas Voisinage près du rond point du square Cardijn, qui seront entrepris par la société PORTAKABIN (Avenue de l’Industrie, 16 à 1420 BRAINE-L’ALLEUD), le 01/08/2017 entre 8h00 et 13h00, l’administration communale porte à votre connaissance les modifications de circulation suivantes :

     La circulation sera totalement interdite à hauteur du chantier situé dans la rue du Bas Voisinage près du rond point du Square Cardijn à 7700 MOUSCRON ;

     La rue du Bas Voisinage à 7700 MOUSCRON, tronçon entre le carrefour de la rue du Bas Voisinage/rue du Midi et la zone de chantier, sera interdite à la circulation, excepté circulation locale. Quelques conseils pour la sécurité de tous, utilisateurs et travailleurs :

     Respectez la signalisation mise en place ;

  • Ailleurs sur le web : Une réglementation européenne pour la cuisson de nos frites

    On ne pourra s'empêcher de penser que les députés européens auraient peut-être mieux à faire que de réglementer la cuisson des frites. Mais en réalité, ce sujet est important pour certains pays.

    Les Européens ne pourront plus cuire les frites au-delà de 120 degrés

    Image result for frite belge

    La Belgique a tremblé. Mais finalement, ses partenaires européens ont tranché en sa faveur. 

    Les vingt-huit pays membres de l'Union européenne ont en effet voté le 19 juillet en faveur de la réduction de la production d'une molécule, appelée acrylamide. Cette molécule, que l'on soupçonne d'être cancérogène, se libère lorsque des aliments, à base de pomme de terre notamment, sont chauffés à plus de 120 degrés. 

    Pas question donc pour les producteurs alimentaires, les fast-foods, ou encore les restaurants de cuire les frites au-delà d'une telle température, sous peine de mettre en danger la santé de leurs clients

    Mais cela ne posera pas de problème réel aux Belges, pour qui la frite est un véritable business national. Les Belges craignaient que le texte de loi adopté ne les oblige à modifier leurs méthodes de cuisson. Ben Weyts, le ministre flamand du Tourisme, avait même déclaré en juin dernier que « l'Europe menace notre culture de la frite ».

    Heureusement pour nos chers voisins, la première mouture du texte a finalement été abandonnée, et seule la question cruciale de la température maximum de cuisson a été soumise au vote.

    « La frite belge est sauvée ! L'Europe a entendu la Belgique ! » s'est enthousiasmé Willy Borsus, le ministre belge de l'Agriculture sur Twitter. 

    source : article Laure de Charette - Publié le