Web Analytics

  • Info santé : Médicament en seconde main - une infraction pas si rare !

    Résultat de recherche d'images pour "medicaments"

    On trouve régulièrement sur le net des offres de médicaments en seconde main, encore dernièrement, une offre illégale de médicaments etait mise en ligne sur le site belge 2ememain.be. Un internaute proposait pour 30 euros – soit plus cher qu’en pharmacie – une boîte de puissants somnifères. Contactée par sudpresse, l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) confirme qu’il ne s’agit pas là d’un cas isolé. « Notre unité spéciale d’enquête découvre de temps en temps ce genre d’annonce sur le web. À chaque fois, elle contacte les responsables du site pour faire retirer l’annonce rapidement », explique Ann Eeckhout, porte-parole de l’Agence.

    Ces offres émanent soit de patients qui n’ont plus besoin de leur traitement, soit de fraudeurs qui se font passer pour des malades afin d’écouler des médicaments contrefaits. « C’est pour cette raison qu’il faut être prudent avec ce genre d’offre », souligne Ann Eeckhout. La cellule d’enquête poursuit le vendeur et lui propose une transaction. Un sursis est possible, mais seulement si le procureur marque son accord. Dans le cas présent, un dossier a été effectivement ouvert contre le vendeur.
     
    source : article Y.H Sudpresse
  • LUINGNE: Un sacré bail pour Suzanne et Florent

    70 ans de mariage, noces de platine : c’est un événement rare qu’ont fêté M et Mme De Schrijver-Lefebvre, dimanche midi, en compagnie de Bernard, son épouse Krista et leur famille qui ont tissé, au fil du temps, des liens d’affection sincère et fidèle avec le couple. La bourgmestre Brigitte Aubert et les autorités communales, passées par le Belvédère où s’est tenue la réception, ont marqué le caractère exceptionnel de cet événement en soulignant qu’aucun des convives présents n’était né lors du mariage de nos jubilaires, le 13 août 1948, au Nouveau-Monde. Suzanne est née à Mouscron, le 8 mai 1931.
    Elle a travaillé comme bobineuse chez Motte. Florent, né à Luingne, le 17 septembre 1926, a travaillé chez Tiberghien à l’après-guerre avant de se spécialiser et devenir monteur en chauffage auprès des établissements Holvoet à Courtrai puis Vandorpe à Mouscron.
    C’est là qu’il guidera l’apprentissage de Bernard comme s’il s’agissait de son fils et que se renforceront les solides liens avec toute sa famille. Suzanne et Florent se sont rencontrés dans un café à l’angle des rues de Menin et de Nieuport.
    En grande partie autonomes, ils vivent toujours chez eux, rue de la Liesse.
     
    source : article Alain Verlinden NE

  • Info conso : Les ampoules halogènes, c’est fini

    lampes.JPG

    La décision de la Commission européenne de retirer les ampoules halogènes du marché européen est entrée en vigueur ce 1er septembre 2018. Ces ampoules seront interdites à la vente principalement à cause de leur consommation en énergie trop importante par rapport à l’éclairage qu’elles fournissent. Les ampoules halogènes consomment en effet près de 90 % de l’énergie pour produire de la chaleur. Elles ont également une durée de vie plus faible que les ampoules fluocompactes (ampoules munies à l’intérieur de tubes repliés parfois en spirale) ou LED par exemple. Deux types de lampes halogènes échapperont à l’interdiction : celles avec les culots G9 et R7s, difficiles à remplacer par d’autres modèles. Les ampoules intégrées dans certains produits comme celles des fours ne seront également pas concernées.

    VIDER LES STOCKS

    Enfin malgré l’interdiction, les magasins seront autorisés à vendre les stocks déjà en leur possession et les consommateurs ne seront pas obligés de se débarrasser de leurs ampoules halogènes immédiatement. Pas d’inquiétude donc si vous êtes des adeptes de ces petites ampoules. Et si vous allez faire du shopping du côté de Bruxelles, n’oubliez pas vos sacs. Toujours par respect pour la nature, la Région bruxelloise interdit depuis ce samedi tous les sacs en plastique légers de moins de 50 microns. La prohibition vaut pour tous les commerces proposant des produits en vrac : marchés, épiceries, supermarchés, drogueries, bijouteries, pharmacies… Des exceptions existent toutefois pour les fruits, les légumes et les produits liquides, humides, lesquels peuvent être vendus dans des sacs biosourcés. À noter que les sacs plastiques d’une épaisseur de plus 50 microns restent autorisés.

     

  • La météo de l'IRM du 2 septembre 2018

    irm2septzembre.JPG

    Aujourd'hui, le temps sera sec avec un soleil généreux en matinée. Ensuite, des nuages cumuliformes se développeront et le ciel deviendra nuageux, principalement dans l'est du pays. Les températures maximales seront comprises entre 19 degrés en Hautes-Fagnes et 23 ou 24 degrés dans le centre, sous un vent faible à modéré de secteur est à nord-est. 

    Ce soir, les éclaircies deviendront temporairement plus larges. Cette nuit, la nébulosité augmentera depuis l'est mais le temps restera sec. Les minima se situeront entre 8 et 15 degrés, sous un vent faible et à la mer plutôt modéré de secteur nord-est.

    Demain matin, le temps sera sec avec des périodes ensoleillées principalement dans l'ouest du pays, avant que la nébulosité n'augmente partout depuis l'est. L'après-midi, quelques averses pourront se produire, surtout dans l'est du pays. En soirée et durant la nuit, le risque d'averses s'étendra à toutes les régions et un orage ne sera d'ailleurs pas exclu. Les maxima seront compris entre 18 ou 19 degrés sur les hauteurs de l'Ardenne ainsi qu'à la mer, et 22 ou 23 degrés dans le centre. Le vent sera modéré de nord à nord-est en journée.

    Mardi et mercredi, nous nous trouverons dans une zone d'instabilité en provenance de l'Europe centrale. La nébulosité sera abondante avec de régulières averses et même un risque d'orages. Dans l'ouest du pays, le temps restera néanmoins souvent sec. Les maxima se situeront entre 19 et 23 degrés, sous un vent faible à modéré de secteur nord. Les nuits seront relativement douces mais des brumes ou bancs de brouillard pourront se former. 

    En seconde partie de semaine prochaine, l'instabilité se décalera vers l'est et des courants océaniques plus frais et légèrement instables envahiront nos régions. Le risque d'averses diminuera sensiblement et nous profiterons régulièrement de périodes ensoleillées. Les maxima descendront progressivement sous la barre des 20 degrés et les nuits deviendront également plus fraîches.

  • Mouscron : L’ordonnance qui interdisait d’allumer un feu est levée

    Résultat de recherche d'images pour "barbecue"

    Depuis le 26 juillet dernier, une ordonnance interdisait d’allumer des feux sur l’ensemble du territoire communal, en raison de la sécheresse qui a sévi pendant plusieurs semaines. Les risques d’incendie étant désormais en forte diminution, ladite interdiction a été officiellement levée.