Web Analytics

  • Mouscron Brocante du Haut judas (album photos)

    DSC_6175.jpg

    C'est la saison des ducasses, fancy-fair, etc.. Notre collaborateur Marc Braeckelaere (PapyMarc) en profite pour sortir son appareil photo et immortaliser certains évènements. Cette semaine il nous a ramené un reportage sur la brocante du Haut-Judas que vous pouvez visionner via le lien ci-dessous

    DSC_6162.jpg

    Si vous aussi vous organisez un évènement et vous souhaitez le passage de notre collaborateur Marc, laissez-nous un mail en mentionnant la date de l'évènement et le programme

    Les photos de la brocante du haut-Judas ICI

  • La météo de l'IRM du dimanche 10 juin 2018

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,irm,météo,prévision,forecast,2018,juin,10

    Aujourd'hui, après la dissipation de la grisaille matinale locale, le ciel deviendra partiellement nuageux et le temps restera sec. Dans l'est du pays, le risque de précipitations augmentera avec un risque local d'orage. Les maxima seront compris autour de 21 degrés en Hautes Fagnes à localement 25 ou 26 degrés en plaine, là ou l'ensoleillement sera suffisant. A la mer, il fera plus frais avec 17 degrés. Le vent sera modéré de nord-nord-est. 

    Dans la nuit de dimanche à lundi, le ciel sera partiellement nuageux. En plaine, le temps restera sec mais dans le sud, quelques averses seront possibles. Minima de 12 à 15 degrés sous un vent modéré de nord-est. 

    Lundi, une zone pluvio-orageuse remontera de la France vers nos régions. Elle devrait a priori surtout affecter la partie sud du pays mais pourrait gagner le centre en soirée ou la nuit suivante. Elle donnera lieu à des averses ou des orages, avec des précipitations abondantes, essentiellement au sud du sillon Sambre et Meuse où la situation pourrait devenir problématique par endroits. Le nord du pays pourrait par contre être épargné. Les maxima seront compris entre 19 et 24 degrés, sous un vent généralement modéré, et à la côte assez fort, de secteur nord-est. 

    Mardi, le ciel sera souvent nuageux avec encore des pluies ou des averses, surtout sur la moitié sud-est du pays. Il fera sensiblement plus frais que les jours précédents avec des maxima de 14 à 20 degrés. 

    Mercredi, une crête anticyclonique sera à l'origine d'un temps généralement sec avec toutefois encore assez bien de champs nuageux. L'après-midi, les éclaircies pourraient devenir graduellement plus fréquentes. Le temps restera assez frais avec des maxima entre 14 et 20 degrés. 

    De jeudi à samedi, nous serons sous l'influence de courants océaniques parfois faiblement perturbés ou transitoirement instables de secteur ouest à sud-ouest. Des éclaircies alterneront avec des épisodes plus nuageux parfois à l'origine de quelques pluies ou d'averses. Les températures seront proches des normales saisonnières avec des valeurs se situant généralement entre 20 et 25 degrés.

  • Des centaines de milliers d’euros perdus chez Famiflora à Dottignies: l’entreprise déclare la guerre aux voleurs!

    Edition numérique des abonnés

    Gros coup de gueule de la part du boss de Famiflora Bart De Smet. Quotidiennement, l’enseigne familiale doit faire face à de nombreux vols. La perte est estimée à plusieurs centaines de milliers d’euros par an. À ce rythme-là, le patron sait que cela risque d’avoir des répercussions conséquentes pour son personnel et pour le client.

    Il y a les vols où les clients prennent un produit et partent avec sans payer, mais il y a également, et c’est de plus en plus récurrent, des personnes qui changent les étiquettes. «  On a par exemple eu le cas de produits vendus 80 euros qui ont été scannés à 10 euros. Là, ce sont des gens organisés qui ont réussi à faire ce coup  », relate Bart De Smet. «  C’est considéré comme un vol intentionnel qui est puni plus sévèrement qu’un simple vol de marchandise.  »

    Bien entendu, on demande aux caissières d’être vigilantes, mais avec plus de 200.000 produits répertoriés ce n’est pas simple. «  Surtout que la caissière doit également s’assurer que les gens passent le moins de temps possible dans la file et scanner tous les produits qui sont dans le chariot.  »

    Il faut aussi faire face aux vols organisés. Cela peut aller de la caissière qui est de mèche avec des « clients », mais aussi d’un fournisseur avec un transporteur, etc. «  Là on ne cherche pas, la procédure est simple : on attaquera au tribunal. »

    Pour faire face à tous ces types de vol, Famiflora a décidé de faire la traque aux voleurs avec un plan anti-vol qui a demandé pas mal d’investissements. Notamment avec un nouveau système d’étiquetage qui est en quatre parties.

    «  Quand on veut l’enlever du produit, il se casse en plusieurs morceaux. C’est embêtant pour le client qui veut offrir un cadeau, mais on n’a pas le choix. On va également procéder, au pif, avec notre personnel de surveillance à la fouille de sacs à main, ainsi que la vérification du ticket de caisse pour s’assurer que tout a été payé au bon prix. On compte également sur nos clients pour nous aider à contrer ce fléau en nous alertant d’éventuels agissements suspects. On a aussi la chance d’avoir une très bonne collaboration avec les polices de Mouscron et de Val d’Escaut.  »

    Avec ce coup de gueule, Bart Desmet espère conscientiser sa clientèle pour continuer à lui garantir les meilleurs prix.

    Plus d'infos ICI

    source : article de Jordan Kasier Nord Eclair

     

  • Fête du Foot : Nord Éclair et Warcoing reversent 1.000€ à Florian Lechantre

    Ainsi, comme promis, le bénéfice intégral des entrées a été remis à une bonne œuvre, en l’occurrence à Florian Lechantre. Le jeune Estaimbourgeois, atteint de la myopathie de Duchenne, doit suivre un lourd et coûteux traitement médicamenteux. Mais il n’y a pas que les 2 € de chaque entrée qui ont été remis à Florian et à sa famille. Ainsi, de sa propre initiative, le comité de l’OC Warcoing avait décidé de reverser une partie des bénéfices de la buvette.

    Flo, as du foot fauteuil

    Entre les entrées payantes et l’apport de l’OC Warcoing, ce sont, à quelques centimes près, 1.000 € qui ont été remis ce mercredi soir au jeune Estaimbourgeois, qui nous avait accueillis chez lui. «  C’est magnifique. 1.000 €, ça représente quatre mois du traitement à base de cortisone que doit prendre Florian, et qui n’est pas remboursé par la mutuelle,  » explique Vincent, son papa. «  Florian doit aussi prendre d’autres médicaments et recevoir diverses injections qui sont, par contre, remboursées. Ces 1.000 € vont nous permettre de penser à autre chose pendant quatre mois. »

    Florian était, lui aussi, aux anges. «  C’est super de voir que le milieu du foot régional s’est mobilisé pour moi.  »

    Edition numérique des abonnés

    Outre la myopathie, qui a bloqué son développement musculaire, Florian est un jeune homme comme les autres. «  Vu que je ne peux pas jouer au foot, je m’épanouis en pratiquant le foot en fauteuil à Villeneuve-d’Ascq. Nous sommes doubles champions de Ligue 2 et, ce week-end, je vais jouer quelques matches en Ligue 1,  » raconte ce fan de Chelsea et de Fernando Torres.

    La Fête du Foot, Vincent Lechantre et sa famille n’en ont retiré qu’un seul bémol. «  De ne pas avoir pu, pour raisons privées, rester plus longtemps ! Ça m’a fait plaisir de revoir tant de visages connus, mais ça m’a déçu de ne pas pouvoir passer plus de temps avec eux,  » explique le papa. «  Comptez sur nous pour être là pour votre 10e édition !  »

    L’OC Warcoing ravi

    Jonathan Berthe et Laëtitia Déplechin, les dirigeants olympiens qui nous avaient accompagnés pour la remise des bénéfices à Florian, garderont eux un très bon souvenir de l’événement. «  Si c’était à refaire, on foncerait direct ! C’était vraiment génial. Nous avons fermé la buvette vers 4h du matin. Là, j’avoue tout de même que nous sommes contents que la saison soit finie, mais quelle belle clôture que votre Fête du Foot ! »

    Pour ceux qui l’ont raté, pas de souci : rendez-vous dans 12 mois, pour le dixième anniversaire. On a déjà hâte d’y être.

    source : article MICHAËL HOUWAERT sudpresse

  • Dottignies : Festar, sous le soleil et sous chapiteau

    Si la ducasse de printemps, plus connue sous l’appellation de Festar, a déployé ses attractions foraines, elle a surtout valu par les multiples prestations musicales qui ont animé le chapiteau dressé sur la place de la Résistance. Dès le vendredi soir, à l’issue de l’inauguration officielle illustrée par notre photo, les nombreux représentants ont convergé vers le chapiteau pour ouvrir la soirée des cotisants. Le samedi soir, ce sont la Banda du village et le brass band de Luingne qui ont assuré l’ambiance. Le dimanche, l’apéro a été servi sous les notes de Martine Laurent puis de Pascal Lambert. L’Atelier musical et la Fanfare Royale Union Musicale ont ponctué une fête à laquelle ils se devaient évidemment de prendre part. Bernard Wyffels et le comité des Commerçants peuvent être satisfaits et d’ores et déjà s’atteler à la préparation de la Fête de la Main, le rendez-vous de l’année.

    Alain Verlinden

  • Info santé : Les enfants exposés plus de dix heures par semaine aux écrans courent un grand risque pour leur santé

    Edition numérique des abonnés

    Les enfants qui regardent leur ordinateur, tablette ou télévision durant plus de dix heures par semaine courent le risque de développer plus tard des maladies cardiovasculaires et le diabète. C’est une étude de l’Université de Hasselt menée auprès de jeunes luxembourgeois qui fait cette mise en garde.

    Het Belang van Limburg rapporte cette étude.

    L’étude « Limburgse geboortecohort » (« la cohorte de naissance limbourgeoise ») qui cartographie la santé de 1.700 nouveaux-nés limbourgeois de 2012, est aujourd’hui reprise dans un projet européen de recherche sur l’obésité chez les jeunes. Plus les enfants passent de temps devant un écran, moins ils bougent et plus ils grossissent. Par dix heures supplémentaires devant l’écran, l’indice de masse corporelle des enfants augmente d’une unité.

    « A partir de dix heures par semaine devant un écran, on constate un changement dans les cellules des enfants que nous constatons également chez les adultes atteints de diabètes ou d’artériosclérose (dégénérescence des artères). Plus l’exposition s’allonge, plus nets sont les changements dans les biomolécules des enfants », souligne le professeur Tim Nawrot de l’UHasselt.

    Les chercheurs ne veulent pas dire par là que tous les enfants vont effectivement développer ces maladies, mais le risque est clairement plus important. L’étude vient d’être publiée dans la revue scientifique Scientific Reports.

    source : sudpresse ICI

  • Chez nos voisins de Tournai: suivez en direct, dès 10h ce samedi, l’impressionnante pose d’un pont de 60m de long au-dessus de l’Escaut

    Vers 10 heures ce samedi matin, une barge amènera par le fleuve scaldéen ce qui sera le nouveau pont-à-Ponts, situé à la rue des Puits l’Eau (entre la Grand-place et l’église Saint-Brice).

    Ce gigantesque chantier s’inscrit dans le cadre de l’élargissement de l’Escaut, appelé projet Scaldistournai. Achevé, il permettra le passage de péniches de 2.000 tonnes au 4e trimestre de 2020.

    Deux grues gigantesques, installées sur chaque rive, soulèveront le tablier de 60m de long, 15m de large et d’un poids de 430 tonnes.

    Cliquez ici pour suivre notre direct