Web Analytics

  • Mouscron : Violent incendie à Mouscron: un couple sauvé de la maison en feu par des voisins, le chien de la famille périt dans les flammes

    IMG_8543

    La maison a été totalement détruite dans l’incendie, un berger allemand n’a pas survécu...

    Plus d'info ICI

  • La météo de l'IRM du 18 février 2018

    18,pont-à-celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,irm,météo,prévision,forecast,2018,février,18

    Aujourd'hui, après la dissipation des brumes et du brouillard local, le temps sera calme et généralement ensoleillé. En cours de journée, quelques champs nuageux apparaîtraient depuis le sud, mais le temps restera sec partout. En Ardenne, les maxima seront compris entre 2 et 4 degrés. Ailleurs, les températures pourront atteindre 7 ou 9 degrés. Le vent sera faible à parfois modéré de secteur sud. 

    Ce soir et cette nuit de dimanche à lundi, le ciel sera d'abord peu nuageux à serein. Après minuit, le ciel se chargera depuis le nord-ouest, mais le temps restera encore sec. Les minima seront compris entre -7 et -4 degrés en Ardenne, proches de 0 degrés dans le centre et de +2 degrés dans l'ouest du pays. Le vent sera toujours faible, et dans l'ouest parfois modéré, de secteur sud.

    Lundi, le ciel sera d'abord partiellement à très nuageux avec les éclaircies principalement dans le sud du pays. Le ciel se couvrira ensuite partout et de la pluie arrivera déjà avant midi au littoral. La zone de précipitations progressera lentement vers toutes les régions. Il s'agira de neige fondante puis de neige en Ardenne. Maxima entre 1 ou 2 degrés en Hautes Fagnes et 5 ou 6 degrés en Flandre, sous un vent faible à modéré de secteur sud. 

    Mardi, il fera d'abord très nuageux, mais généralement sec. Une averse locale pourrait se produire, de caractère hivernale en Ardenne. L'après-midi, des éclaircies se développeront à partir de l'est et le ciel finira par se dégager. Les maxima seront compris entre 2 et 6 degrés. Le vent sera modéré de nord-est. Gelées généralisées la nuit de mardi à mercredi. 

    Entre un anticyclone sur le nord du continent et une zone de basse pression sur la Mer Méditerranée, des courants continentaux seront circuleront vers nos régions. Il fera peu nuageux ou ensoleillé avec un vent piquant de nord-est. Il fera froid avec des maxima de 0 à 4 degrés et des minima entre -2 et -10 degrés. 

    Le courant de nord-est nous garantit encore un temps sec et assez ensoleillé, mais froid. Les températures maximales seront légèrement positives en basse Belgique et proche de 0 degré dans le sud du pays. Le gel nocturne sera faible à modéré sur l'ensemble du pays.

  • EStaimpuis-Dottignies : Famiflora s’agrandit

    Lors de son inauguration en mars 2014, beaucoup d’habitants de la région se demandaient si les infrastructures du magasin Famiflora n’étaient pas démesurées et s’inquiétaient des nuisances éventuelles d’une telle infrastructure. Près de 4 ans plus tard, force est de constater que les patrons de Famiflora avaient vu grand, mais manifestement pas assez grand, puisque divers chantiers d’agrandissement se terminent actuellement alors que d’autres débutent et ce n’est pas fini.

    La direction promet d’ailleurs pas mal d’autres surprises dans les prochains mois. Quant aux nuisances, les gros problèmes de circulation ont été résolus et les problèmes de parking également réglés par la mise à disposition 1200 places de parking.
     
    Nous avons visité les travaux en compagnie de Fabien Sobiecki Marketing, manager de l’entreprise, qui a levé un coin du voile sur les différents nouveaux aménagements du magasin.
     
    Les premiers travaux réalisés l’année dernière ont été la couverture de l’ancienne jardinerie ouverte, ceci pour le plus grand confort de la clientèle. En effet, comme le souligne Fabien Sobiecki : « par temps de pluie, ça n’était pas très agréable d’emporter des plantations toutes mouillées dans son caddie et les charger ensuite dans sa voiture. La couverture et la fermeture de cet espace ont permis de rajouter 2500 m 2 de surface couverte pour le plus grand bonheur de nos clients ».
     
    Une deuxième phase d’agrandissement à l’avant du magasin a permis d’augmenter la surface commerciale au niveau décoration de 1200 m 2, ce qui donne actuellement une superficie totale couverte totale de 25000 m 2 . « Ces deux extensions ont permis d’aérer le magasin, d’élargir les allées pour le plus grand confort des visiteurs, mais surtout encore offrir un plus grand choix d’articles à la clientèle », souligne notre interlocuteur.
     
    Au niveau du restaurant, une extension est également en cours de réalisation, ce qui devrait offrir 280 places supplémentaires et faire passer le restaurant à 600 places disponibles. Pour Fabien Sobiecki, « on s’est vite rendu compte que la capacité du restaurant était trop faible lors des périodes de forte affluence comme au printemps ou en fin d’année. Pour éviter des attentes inutiles pour une table, on invitait les clients à effectuer leurs courses en magasin après avoir réservé leur table et on les appelait dans le magasin une fois leur table rendue disponible, mais c’est une solution inconfortable pour le client et nous avons résolu ce problème avec l’extension future de notre restaurant »
    L’entrée du magasin et la porte tourniquet ont vite montré leur limite lors de l’affluence au magasin. Le hall sera agrandi, c’est des portes a ouverture automatique qui vont accueillir la clientèle dans le nouveau sas d’entrée L’installation de 8 nouvelles caisses qui vont passer de 24 à 32 va éviter les attentes trop longues aux caisses et devrait permettre le recrutement de nouvelles caissières.
     
    Pour l’instant Famiflora fournit de l’emploi à environ 150 personnes.
     
    Au niveau sécurité, la circulation automobile sera complètement interdite face au magasin ou un grand square avec une fontaine, des bancs, une friterie, quelques jeux pour les enfants sera aménagé. Pour les personnes à mobilité réduite toutes les places seront regroupées à proximité du nouvel espace piéton.
     

    Station d’épuration, panneaux solaires, etc 

     
    Les onduleurs
     
    Enfin au niveau écologique, notons les différentes initiatives prises par Famiflora comme le traitement des eaux usées via une station épuration à 7 puits. Il y a encore la pose de 4045 panneaux photovoltaïque. Une station de cogénération produit l’eau chaude pour le chauffage des serres et des bâtiments tandis que la vapeur produite fournit un complément d’électricité qui permet à l’entreprise de pratiquement produire 100 % de sa consommation électrique.

     

  • BeTV enfin sur le décodeur Proximus

    Résultat de recherche d'images pour "BeTV"

    C’est une première ! Proximus et BeTV ont, enfin, signé un accord de partenariat. Les contenus premium de BeTV seront dès le mois de mars visibles sur Proximus. Moyennant paiement, les abonnés de Proximus TV pourront ainsi accéder, dès mars avec leur décodeur, à l’offre premium dédiée au cinéma et aux séries. L’offre est composée de six chaînes HD (Be 1, Be Séries, Be Ciné, Ciné+ Premier, Ciné+ Frisson et Ciné+ Classic) y sera proposée au prix de 24,99 € par mois. Jusqu’ici, BeTV n’était à disposition que des clients VOO, Telenet et SFR. Le partenariat permet à BeTV d’améliorer l’accessibilité à ses chaînes et à Proximus d’enrichir ainsi l’offre de contenu sur Proximus TV

  • Mouscron - Leers-Nord : Mary, Photographe mais aussi mais aussi professeur de Reiki, pratiquante de l’Hypnose Ericksonienne, conseillère en fleurs de Bach, coupeuse de feu, pratiquante du tarot de Marseille etc......

    Rencontre insolite avec une photographe, mais aussi professeur de Reiki, pratiquante de l’Hypnose Ericksonienne, conseillère en fleurs de Bach, coupeuse de feu, pratiquante du tarot de Marseille, aide à la dyslexie et soins au pendule.

    mary photo 2.jpg

    Mary est photographe diplômée de l'Inraci (Bruxelles) en 1998. Elle avait d'abord commencé des études d'infirmière (1 an à l'Iteho), mais la vue et le toucher du sang l’ont découragée à continuer dans cette voie. En fait, comme elle nous l’explique elle est à la recherche d’informations sur le sens de la vie depuis sa plus jeune enfance. Elle est installée depuis 2001 comme photographe à Mouscron et Leers-Nord et c’est le Reiki qui l’a amené à ,ce qui la passionne depuis toujours, l’aide à la personne.Elle nourrit l’espoir secret de pouvoir un jour ouvrir son centre de bien-être. Depuis elle accumule les formations dans différents domaines.

    Mary, pour beaucoup de personnes, la pratique du Reiki reste un mystère tu peux nous en dire plus ?

    reiki.jpg" Reiki est en fait un mot japonais traduit par Hawayo Takata comme Energie Universelle de vie. Elle nous donne la possibilité d´avoir une relation avec cette énergie à travers Usui Shiki Ryoho, un système de guérison fondé par Mikao Usui au début des années 1900. Pour ma part, le Reiki est arrivé dans ma vie un peu comme une bouée de sauvetage à un moment où je tournais en rond à la recherche de moi-même. En 2014, j’étais formatrice chez Engie Electrabel et je travaillais beaucoup dans la région de Charleroi. Tout le monde connaissait le Reiki là-bas. J’ai donc testé et… adopté ! "

    Après avoir suivi une formation te voilà donc formatrice Reiki ?

    "Je donne ce qu’on appelle des « soins » Reiki, c’est le mot utilisé. Je donne aussi des formations aux quatre niveaux, c'est-à-dire que je forme également des futurs enseignants en Reiki. Il y a déjà des personnes que j’ai formées qui donnent eux-mêmes des formations."

    Quel type de personnes te consultent pour le Reiki ?

    "Il n’y a pas un « type » précis, je pense. Des personnes viennent parce qu’elles connaissent et ça leur fait du bien. D’autres parce qu’elles en ont entendu parler et sont curieuses ou d’autres encore ont testé tellement de choses qui n’ont pas eu d’effets qu’elles veulent se donner une dernière chance avec le Reiki. Le Reiki fonctionne très bien sur les jeunes enfants. C’est encore mieux que le fameux « bisou magique »… Pour eux, ce sont les « mains qui soignent »… Bien sûr, à n’utiliser que sur les petits bobos. J’insiste et c’est important de le signaler, je n’ai pas la prétention de remplacer un médecin. J’utilise également le Reiki sur les animaux, qui sont très réceptifs à cette pratique."


    Dans la même logique tu organises des séances de méditation accompagnée tu peux nous en dire plus ?

    L’image contient peut-être : texte

    "Je médite régulièrement parce que ça me fait du bien. J’aime m’isoler dans la nature, mais je peux également méditer là où je me trouve si j’en ai besoin. C’est une pratique à la fois très simple et en même temps très compliquée parce qu’il faut arriver à faire un silence de cathédrale à l’intérieur de soi. J’ai eu envie de faire partager mon expérience de la méditation lors de sessions d’accompagnement. J’aide les personnes à se détendre suffisamment pour pouvoir accueillir ce silence. C’est à ce moment-là qu’elles peuvent recevoir des réponses si elles le souhaitent. Je travaille sur des thèmes différents toutes les semaines. La pleine conscience de l’instant présent, comment gérer les pensées parasites, travailler sur les points de tension dans le corps ou encore faire un voyage initiatique sont des thèmes que j’aborde lors de ces sessions."


    Tu pratiques également l’Hypnose Ericksonienne, tu peux développer ?

    hypnose.jpg"L'hypnose Ericksonienne induit un état de légère modification de la conscience dans lequel le patient peut orienter son attention vers un but spécifique. Cette technique, créée par le psychiatre américain Milton H. Erickson, est réputée pour son action sur l'angoisse et les dépendances.

    Donc c’est une alternative pour traiter la dépendance ?

    C’est vrai que c’est souvent la base des visites au départ, mais c’est plus complexe que ça en fait. D’où viennent les dépendances ? Qu’est-ce qu’il se passe pour qu’à un moment on a envie de manger encore et encore alors qu’on n’aime déjà pas son image trop enveloppée ? J’aime l’approche holistique que propose l’hypnose. Rien n’est isolé, tout doit être pris dans son ensemble et considéré avant de résoudre, in fine, la dépendance proprement dite.

    Quelles sont les dépendances pour lesquelles tu es la plus sollicitée ?

    Image associée

    Cigarette et poids sont les plus fréquentes mais encore une fois, c’est souvent le prétexte de base. Les séances d’hypnose sont toujours précédées d’une séance où on va chercher les besoins profonds non comblés qui incitent la personne à agir « contre » sa volonté.

    Comment se passe le traitement ?

    L’hypnose est ce qu’on appelle une thérapie brève, ce qui signifie qu’en 10 séances maximum, le « problème » doit être résolu. Mais bien souvent 4 ou 5 séances suffisent.

    Tu peux nous donner un taux approximatif de réussite ?
    En général, le taux de réussite est assez proche des 75%. Mais il faut parfois voir sur le long terme. C’est pour ça qu’il est important de travailler sur le fond et non directement sur l’addiction en elle-même.

    Encore une corde à ton arc les « Fleurs de Bach » ?

    fleu"Dans les années 1920, le docteur Edward Bach, un éminent médecin londonien, reproche à la médecine d’accorder plus d’attention à la maladie qu’au malade. Dans un premier temps il a découvert le lien entre certaines maladies chroniques et la personnalité du malade. À la fin de sa vie, le Docteur Bach avait découvert 38 fleurs capables d’amener un équilibre à certaines émotions. La fleur ne va pas supprimer l’émotion négative, mais bien y ramener l’élément positif indispensable à l’équilibre. Prenons un exemple : « Impatiens » qui comme son nom l’indique, aide à équilibrer les problèmes d’impatience, peut aider à garder son calme dans certaines situations telles qu’un bouchon sur l’autoroute. Mais ce n’est pas pour ça que la personne ralentira son rythme de travail par exemple. On supprime juste l’élément gênant."

    Tu es donc conseillère pour les fleurs de Bach ?

    "Suite à une formation suivie à distance par Internet précédée de modules en groupes. Je donne des consultations où j’utilise la PNL pour aider la personne à mettre des mots sur ses émotions déséquilibrées. J’aide la personne à trouver un remède adapté pour elle, mais je ne vends pas les Fleurs, je propose aux gens d’aller les chercher en pharmacie ou en magasin Bio."

    Quel est l’intérêt de consulter une conseillère en fleurs de Bach ?

    "Les personnes qui viennent me voir pour les Fleurs de Bach sont souvent des personnes désespérées pour qui la médecine a conclu que le problème était d’ordre psychologique. C’est parfois difficile à comprendre, mais quand tous les tests ont été faits et que rien n’est détecté, il faut parfois aller chercher dans les mécanismes du cerveau. Oui, certaines peurs peuvent provoquer des blocages dans les muscles par exemple et oui, c’est difficile à concevoir. J’utilise les Fleurs de Bach avec les animaux et les résultats sont également impressionnants. "

    Pour quel type de problème es tu le plus consultée ?

    "Les problèmes récurrents sont le mal-être général, les petites déprimes, les personnes qui ont eu un choc psychologique sur lequel aucun travail n’a jamais été fait et qui ont du mal à faire le lien avec le mal actuel. Mais j’ai aussi de très bons résultats avec les enfants souffrant d’énurésie ou de peur de l’école et des examens."

    Une petite anecdote a nous raconter ?

    "Ma fille a deux chiens, un cocker et un carlin. Le cocker est adorable, mais elle est ultra jalouse et un regard de travers suffit à la faire sortir de ses gonds et mordre. Nous l’avons aidée à se gérer avec les Fleurs de Bach. Aujourd’hui, elle veut toujours la place de dominante, mais est beaucoup plus douce dans son approche."

    Tu me parles de l’aide à la dyslexie que tu pratiques aussi, Comment ça se passe ?

    "Il s’agit d’une séance qui se rapproche de l’hypnose, mais qui est plutôt de la relaxation profonde. Mon fils aîné est dyslexique et c’est grâce à lui que j’ai voulu développer ça. La méthode est celle de Ronald D. Davis (auteur du livre : « le don de dyslexie »). Je ne la fais que sur une seule séance accompagnée de quelques conseils pour la maison. Mais j’insiste pour que les gens l’utilisent en complément de la logopédie. C’est la combinaison des deux qui va apporter les meilleurs résultats. "

    Des résultats pour le traitement de la dyslexie ?

    "Comme c’est sur une seule séance, j’ai peu de retours. Par contre, je peux vous dire que pour mon fils, ça l’a énormément aidé."

    Tu n’as pas d’autres talents cachés ?

    " Oui, je coupe également le feu sur place ou à distance via le 0471/58.37.22 . Attention toutefois comme la douleur cesse, il est important que la personne consulte un médecin si les tissus sont touchés. La plaie peut être grave et sans douleur et on ne s’en rend pas toujours compte. Je pratique aussi le tarot de Marseille et les soins au pendule pour des douleurs persistantes comme une entorse par exemple " une page facebook à découvrir Reiki by Mary ICI

  • Objet insolite de ce dimanche 18 février

    Voila l'objet de ce dimanche

    Pour l'objet de la semaine dernière

    Résultat de recherche d'images pour "objets autrefois"

    Planche à laver du Limousin avec son battoir. Elle s'utilisait pour laver le linge à la rivière.

  • Mouscron : Le dernier voyage du sergent honoraire Vandenbogaerde à eu lieu ce 17 février

    Ce mercredi 14 février, nous apprenions le décès de M. Gabriel Vandenbogaerde, à l’âge de 86 ans. Ce Mouscronnois de naissance est né le 25 septembre 1932 était sergent honoraire du corps des SapeursPompiers de Mouscron. M. Gabriel Vandenbogaerde était père de plusieurs enfants, dont Jean-Marc Vandenbogaerde, qui a tristement perdu la vie en 2000. Ce pompier volontaire est décédé des suites de ses blessures, 5 mois après une intervention sur les lieux d’un incendie. Un feu de cheminée qui était survenu le 10 janvier 2000, rue des Frontaliers, dans le centre d’Herseaux. Au total, une vingtaine de pompiers s’était retrouvée sur les lieux de l’incendie, pour éteindre le feu. Quatre pompiers se trouvaient à l’intérieur de la maison. Alors qu’ils avançaient pour stopper les flammes, les quatre secouristes ont reçu un appel de leurs collègues, restés à l’extérieur. Ils ont dû rapidement sortir de la maison, mais JeanMarc Vandenbogaerde n’a pas eu le temps de s’échapper. Il a été enseveli lorsque l’un des murs s’est effondré. Du béton avait été coulé sur un plancher, à l’étage. L’embrasement du bois a déséquilibré la structure des murs et durant une quarantaine de minutes, JeanMarc est resté coincé. Il avait ensuite été emmené à l’hôpital de Lille, sous escorte de la police. Les funérailles de Gabriel Vandenbogaerde, son défunt père, ont été célébrées à l’église Saint Amand de Luingne, ce samedi 17 février, à 11h30. 

    Le blog Mouscron présente à la famille ses sincères condoléances