Web Analytics

  • Estaimpuis :Médailles méritées chez les pompiers

    4 pompiers.JPG

    Quatre membres de la caserne d’Estaimbourg ont été récemment décorés : une récompense bien légitime au regard de la disponibilité et l’abnégation que requiert cet engagement. Ont reçu la médaille d’or de l’Ordre de la Couronne : les sapeurs Patrick Richelin et Jean-Luc Delécluse qui lui, a en plus atteint l’âge de la retraite. Ont reçu les palmes d’or de l’Ordre de la Couronne : le sergent Laurent Deman et l’adjudant Laurent Mourman qui dirige le poste estaimpuisien. Toutes nos félicitations. 

  • Scandale Lactalis: l'Afsca rassure, il n'y pas d'inquiétude à avoir en Belgique

    Le PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier, a affirmé dimanche que l’opération de retrait du commerce de lait en poudre pour bébés concernait 83 pays et plus de 12 millions de boîtes, dans un entretien à l’hebdomadaire Journal du dimanche. En Belgique, ce qui devait être fait l’a été et les consommateurs peuvent être tranquilles, confirme l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca). Celle-ci avait déjà diffusé un rappel de produits le 22 décembre dernier.

    « Il faut mesurer l’ampleur de cette opération : plus de 12 millions de boîtes sont concernées », a déclaré Emmanuel Besnier, assurant que les distributeurs n’auront plus à trier. « Ils savent qu’il faut tout retirer des rayons. »

    Sortant de son silence, Emmanuel Besnier, qui ne s’était jusqu’ici pas exprimé au sujet de l’affaire qui ébranle son entreprise, a promis par ailleurs d’indemniser « toutes les familles qui ont subi un préjudice ». Il a assuré avoir eu avant tout à l’esprit les conséquences de cette crise sanitaire pour les consommateurs. « Des bébés de moins de six mois », a-t-il rappelé : « C’est pour nous, pour moi, une très grande inquiétude ».

    Après la rencontre vendredi entre M. Besnier et le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire, le groupe Lactalis a ordonné la reprise de tous les lots de lait infantile produits dans son usine de Craon (Ouest de la France). Le patron du groupe a affirmé avoir lui-même proposé au gouvernement cette mesure qui s’étend à 83 pays.

    Plus d'infos ICI
  • Willy Vaernewyck, figure emblématique de la cité des Hurlus est décédé brutalement d’une crise cardiaque.

    Willy Vaernewyck, figure emblématique de la cité des Hurlus est décédé brutalement d’une crise cardiaque.

    Willy Vaernewyck, ancien gérant du magasin Auto Sport Willy, est mort d’une crise cardiaque. Il avait ouvert en 1964 une station-service baptisée « Chez Willy », puis s’était diversifié dans le tuning en fondant Auto-Sport Willy, un établissement spécialisé dans la vente d’équipements auto. Il y travaillera plus de 40 ans, avant de passer la main à Géry Soares en 2009. Il laisse derrière lui sa femme et ses deux enfants, à qui nous adressons nos sincères condoléances.

     

  • GSM au volant : Attention vous risquez votre permis en France

    Résultat de recherche d'images pour "gsm au volant"

    Comme attendu, le gouvernement français a annoncé, ce mardi, la baisse de 90 à 80 km/h de la limitation de vitesse sur les routes secondaires à double sens de l’Hexagone. Une décision contestée qui fait partie d’un plan de 18 mesures destiné à sauver entre 350 et 400 vies chaque année. Le plan sanctionne plus durement l’usage du téléphone au volant tenu en main. Combiné avec une autre infraction menaçant la sécurité d’autrui, cela conduira immédiatement à la « retenue » du permis par les forces de l’ordre. La mesure sera effective en 2019. Comme le confirme l’Institut Vias (exIBSR), elle pourra frapper les conducteurs belges. « Il faudra laisser votre voiture sur le bord de la route, à moins qu’une autre personne à bord du véhicule ne puisse reprendre le volant », indique Benoît Godart, porte-parole de Vias. Reste à voir les modalités pratiques du retrait de permis. « Est-ce qu’il sera limité à quelques heures, comme pour l’alcool. Ou bien est-ce qu’il sera retiré plus longtemps avec des poursuites du parquet », s’interroge le spécialiste belge de la sé- curité routière.

    BIENTÔT EN BELGIQUE ?

    La mesure française pourraitelle donner des idées à la Belgique ? « Non, nous n’allons pas faire cela », tranche le cabinet de François Bellot, le ministre de la Mobilité. « D’abord, l’amende de 116 euros pour GSM au volant est déjà assez élevée comme cela. Et si elle est combinée à une seconde infraction, cela peut chiffrer. L’amende pour avoir brûlé un feu rouge est de 470 euros. Et puis, il y a beaucoup de contrôles. Pour rappel, près de 300 conducteurs sont verbalisés chaque jour », conclut le cabinet Bellot. À l’Institut Vias, on n’est pas non plus favorable au retrait de permis pour GSM au volant, même si on comprend la démarche des collègues français. « Les recherches sont formelles : c’est surtout la peur d’être pris qui a un impact sur le conducteur plutôt que l’augmentation de l’amende ou le durcissement de la sanction », souligne Benoît Godart. « L’amende et le retrait de points sur le permis sont déjà des sanctions sévères pour les conducteurs français. Je pense que le fait de devoir constater deux infractions en même temps va entraîner beaucoup de difficultés dans la mise en œuvre des contrôles. Est-ce le policier suivra le contrevenant dans l’attente qu’il commette une seconde infraction ? », se demande le porteparole de Vias.

    Source : article  YANNICK HALLET sudpresse

  • Changement radical de la politique de Facebook: désormais la priorité sera donnée à la famille et aux amis

    Facebook a annoncé jeudi une refonte majeure du fil d’actualité sur lequel naviguent ses plus de deux milliards d’utilisateurs. Priorité sera désormais donnée aux contenus partagés par la famille et les amis, au détriment des marques et autres pages.

    Il s’agit de la plus importante refonte stratégique des contenus effectuée ces dernières années par le réseau social, qui entend mettre l’accent sur le bien-être des internautes.

    La façon dont Facebook classera les publications dans les prochaines semaines, en mettant en avant les photos, vidéos et statuts publiés par des proches, doit permettre de favoriser les interactions et les relations personnelles entre les utilisateurs, explique John Hegeman, responsable des fils d’actualité au sein du groupe. «C’est un grand changement», souligne-t-il. «Les gens vont en fait passer moins de temps sur Facebook mais cela nous convient parce que cela rendra le temps qu’ils y passent plus précieux et, au bout du compte, cela sera bon pour notre activité.»

    Plus d’interractions moins de consommation passive

    Facebook estime par exemple qu’une photo de famille a plus de valeur pour un utilisateur que le clip d’une star ou la publicité d’une marque de vêtements. «Nous pensons que l’interaction entre les personnes est plus importante que la consommation passive de contenus», insiste M. Hegeman, ajoutant qu’il s’agit d’«une des plus importantes mises à jour» que Facebook ait réalisée.

    Le co-fondateur et PDG du groupe, Mark Zuckerberg, a défini comme priorité de rassembler les personnes utilisant son réseau dans la vraie vie. «Lorsque nous allons déployer cela, vous verrez moins de contenus publics comme des publications d’entreprises, de marques et de médias», a écrit M. Zuckerberg sur sa propre page jeudi.

    Rapprocher les gens

    «Facebook a été bâti pour rapprocher les gens», abonde M. Hegeman. «Cette mise à jour doit aider à améliorer cela.» Le responsable a notamment cité plusieurs études ayant montré que les interactions avec des proches favorisent le bien-être, bien plus par exemple que le fait de lire des articles de presse.

    D’autant que le réseau social, tout comme Twitter, a été critiqué récemment pour avoir laissé fleurir sur son site de fausses informations, à l’instar des contenus publiés par les Russes durant la campagne présidentielle américaine de 2016. Mark Zuckerberg, lors de ses voeux pour 2018, a d’ailleurs promis de «réparer» ces «erreurs».

    «L’une de nos grandes priorités pour 2018», a-t-il ajouté jeudi, «est de nous assurer que le temps passé sur Facebook soit du temps bien dépensé».

    source sudpresse ICI

  • Objet insolite de ce dimanche 14 janvier

    objet inso2.JPG

    Plusieurs lecteurs du nord Éclair me disent souvent regretter le temps de la rubrique « objet insolite » qu’ils trouvaient dans les pages du journal. Chacun y allait de son petit commentaire et à l’époque les suggestions étaient à envoyer par courrier à la rédaction à Tournai. L’ère de l’informatique aidant je vous propose de reprendre cette rubrique le week-end et vous pouvez donner vos réponses via la rubrique commentaire en bas du post.  Je vous propose donc un nouvel objet ce jour 

    Vous pouvez également m'envoyer des photos de vos objets insolites

  • Objet insolite : IL s'agissait d'un allume gaz

    objet inso.JPG

    Réponse rapide et correcte de Thierry Vannienschoot Estaimpuis

    L'objet du jour pouvait se trouver dans un atelier de ferronnerie, dans la camionnette d'un asphalteur ou de tout professionnel qui travaille avec un chalumeau. 
    Une pierre à briquet est maintenue sur la partie mobile et est en appui sur une pièce cylindrique striée. Lorsqu'on la fait bouger dans un mouvement de va et vient, cela provoque des étincelles qui permettent d'allumer le chalumeau sans risquer de se griller les doigts.

    Rendez-vous ce dimanche pour un autre objet insolite

  • La météo de l'IRM du 13 janvier

    meteo13 janvier.JPG

    Aujourd'hui, la journée débutera par un temps gris avec des nuages bas, de la brume et localement aussi du brouillard. Les nuages bas seront plutôt tenaces, surtout dans l'ouest et le nord du pays, mais les éclaircies devraient réussir à s'élargir en cours de journée laissant place à un temps assez beau sur une grande partie du pays. Les maxima seront compris entre 3 ou 4 degrés sur les hauteurs ardennaises et 6 ou 7 degrés dans les autres régions. Le vent sera faible à modéré d'est à sud-est. Dans le sud du pays, il sera plutôt modéré de sud-est. 

    Ce soir et la nuit suivante, le temps sera sec et le ciel se dégagera. A l'aube, les champs nuageux pourraient être plus nombreux dans les régions situées le long de la frontière française. Les minima seront souvent légèrement négatifs avec des valeurs de 0 à -3 degrés dans l'intérieur des terres et proches de +1 degré à la mer. Le vent restera modéré de sud-est dans le sud du pays. Ailleurs, il deviendra faible d'est à sud-est. 

    Dimanche, la Belgique sera sous l'influence de courants continentaux dirigés par un puissant anticyclone situé sur le nord-ouest de la Russie. Après une matinée assez fraîche, nous bénéficierons d'une belle journée ensoleillée. Les maxima oscilleront entre 2 degrés en Hautes-Fagnes et 6 degrés dans le centre. Le vent sera faible à modéré d'est à sud-est virant au secteur sud-est à sud. 

    Lundi, l'anticyclone russe se décale vers l'est et nous reviendrons à des conditions dépressionnaires. La matinée sera encore marquée par de larges éclaircies et des nuages d'altitude, puis le ciel se couvrira graduellement. Une zone de pluie abordera en milieu de journée le littoral et s'avancera l'après-midi vers l'intérieur. Les maxima varieront entre 3 et 8 degrés. Les pluies s'intensifieront en soirée et la nuit suivante. Quelques flocons deviendront possibles sur les sommets. Le vent de secteur sud sera d'abord modéré puis soufflera assez fort à parfois fort avec de fortes rafales. Le vent diminuera durant la nuit en virant au secteur ouest. 

    Mardi, une zone de précipitations (pluies et localement neige fondante) traînera encore en matinée sur le sud-est de la Belgique. À l'arrière de ce front, nous retrouverons un temps variable avec quelques éclaircies mais également des averses de pluie en plaine et parfois à caractère hivernal sur les hauteurs. Les maxima varieront entre 2 et 7 degrés. Le vent sera modéré à assez fort puis temporairement assez fort à fort de secteur ouest. 

    Mercredi et jeudi, nous garderons des conditions variables, avec des averses entrecoupées de périodes sèches et d'éclaircies. Ces averses tomberont sous forme de pluie en basse et moyenne Belgique, et de neige ou de neige fondante en haute Belgique. Les quantités semblent être assez limitées, et il pourrait même faire le plus souvent sec le long de la frontière française. L'incertitude est toutefois assez importante pour la journée de jeudi. Les maxima oscilleront entre 0 degré en Hautes-Fagnes et +6 degrés à la mer, sous un vent d'ouest à sud-ouest modéré à assez fort dans les terres et fort à la mer. 

    Vendredi, le temps demeurera légèrement variable mais le vent diminuera et s'orientera au secteur ouest à nord-ouest. On attend encore quelques averses de pluie ou de neige (fondante), surtout sur la moitié nord-est du pays. Les maxima stationnaires varieront entre 0 degré en haute Ardenne et +6 degrés à la mer.