Web Analytics

Une passion originale chez nos voisins Tournaisiens : Elle recrée les édifices de la région en carton

Christine transforme de vieux rouleaux de papier toilette en pont ou en église à l’échelle 1/50 e  

Bluffant, le travail de fourmi réalisé par Christine Delbecq ! Cette Tournaisienne s’est découvert une passion pour les maquettes qu’elle réalise en papier et objets recyclés. Sous ses doigts, un filet à échalote devient la trame de l’ancien pont Morel et une boîte de sucre, la toiture de l’église du Sacré-Cœur.

Résultat de recherche d'images pour "édifices de la région en carton"

Depuis quelques mois, en effet, cette Tournaisienne qui travaille dans les cuisines du centre de Cerfontaine, s’est découvert une passion pour les maquettes, qu’elle réalise à partir de tout un tas de boîtes, de papiers et d’objets recyclés. « J’ai commencé par le café du 24 août, qui se trouve tout près de chez moi. C’était un cadeau pour les patrons. Puis, j’ai continué avec l’ancien pont Morel (NDLR : aujourd’hui détruit) et le château d’eau qui se tenait juste à côté et a disparu ».

Résultat de recherche d'images pour "édifices de la région en carton"

Christine peut mettre jusqu’à trois ou quatre mois pour achever un édifice tournaisien à l’échelon 1/50 e … Une fois sa Halle aux Draps terminée, elle s’attaquera au Beffroi, puis à la gare et plus tard, à la Cathédrale. « J’ai aussi réalisé le château de la Belle et la Bête pour un mariage. Il a servi de tirelire… mais je l’ai laissé aux mariés ».

Plus d'info a lire dans l'article de Sarah Courcelles ICI

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 18 h - 09 h (Europe/Paris).

Optionnel