Web Analytics

Pierre Deblocq quitte le cdH : «on ne voulait pas de moi!»

Derrière ce sourire, c’est un homme blessé qui a décidé d’en finir avec la politique.

Véritable coup de tonnerre la semaine passée au sein du cdH. Alors que les attributions ont été distribuées par la bourgmestre Brigitte Aubert, un des fidèles du parti a décidé de claquer la porte. Pierre Deblocq, médecin de 64 ans, n’a pas accepté d’avoir été mis deux fois de côté malgré son score aux communales...

En dehors des guerres internes et d’égos, il y a eu des choix, imposés par la bourgmestre Brigitte Aubert, qui ont été difficiles à avaler pour certains membres du parti humaniste. Alors que les échevins ont été présentés vendredi dernier par la bourgmestre, il y a une démission qui a eu un retentissement sans précédent au sein du cdH.

En effet, Pierre Deblocq qui a toujours été un fidèle serviteur du parti a décidé de claquer la porte. Bien évidemment, on ne nous avait pas donné les raisons de ce départ précipité et on comprend désormais pourquoi.

Dénonçant un manque de dialogue et surtout de concertation de la part de celle qui a composé son équipe pour les six prochaines années.

Il estime avoir été sacrifié deux fois malgré ses 1.161 voix de préférence. «On a préféré donner ma place à une personne qui fait clairement moins de voix que moi», explique le docteur.

Pierre Deblocq, blessé par ces revirements de situation a déjà fait un trait sur la politique et ne veut plus en entendre parler.

Le médecin est également revenu sur les négociations avec les autres partis et estime qu’ «Ecolo aurait dû être le partenaire du cdH dans la majorité.»

Source : Nord Eclair

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 18 h - 09 h (Europe/Paris).

Optionnel