Web Analytics

Mouscron : Un grand jour pour Julienne et Brigitte

julienne et brigitte.JPG

Le 14 octobre 2018 restera mémorable aussi bien pour Julienne Mahieu que Brigitte Aubert qui lui a rendu visite. La première fêtait son centenaire tandis que la seconde devenait, quelques heures plus tard, la première bourgmestre élue de Mouscron. Peu avant la bonne nouvelle, cette dernière était passée par la Maison Saint-Joseph pour y féliciter cette vénérable concitoyenne. Elle y est accueillie depuis deux ans et demi. Jusqu’à ses 97 ans, elle a eu la chance de pouvoir rester chez elle. Julienne est née à Vichte, d’une famille recomposée, suite au veuvage de son papa et qui comptait non moins de 15 enfants. On ne peut pas dire qu’elle ait suivi cet exemple puisqu’avec son époux Léon Pappels, elle n’a eu qu’un fils, Etienne qui, lui-même, n’a eu qu’une fille, Nancy. Le couple habitait l’angle des rues de Menin et de Bruxelles tandis qu’elle travaillait en face de chez elle : dans les cuisines du Sarma. Dans les années 80, le couple, exproprié pour l’installation d’un parking, a construit une villa rue de Rolleghem. Julienne, même si elle a trinqué à son anniversaire avec des bulles, garde une préférence pour le Martini blanc, en toute modération. Voilà qui lui permet de garder une excellente mémoire et de suivre toujours curieusement l’actualité via le journal et la télévision. Dès qu’elle en a l’occasion, elle profite du soleil. Elle aura été servie pour l’été de ses cent ans ! Elle en a encore profité voici deux semaines en accompagnant d’autres résidents, une journée à la mer. Puisqu’elle découvrira elle-même cet article et le lira, nous lui réitérons nos plus vives félicitations et plein de soleil, au moins dans le cœur car l’automne finira sans doute par arriver. 

Alain Verlinden Nord Eclair

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 18 h - 09 h (Europe/Paris).

Optionnel