Web Analytics

Lors de vos balades à Ostende, vous serez verbalisé jusqu’à 250 euros si vous ramassez des moules

Fini de ramasser moules et coquillages sur les brise-lames.

Il n’est pas rare à Ostende de voir les promeneurs cueillir ci et là des moules et des coquillages accrochés aux brise-lames et aux pontons, écrivait lundi le journal flamand De Standaard. Les autorités de la station côtière seront désormais plus vigilantes face à cette pratique pourtant interdite. Les amendes peuvent d’ailleurs être salées: jusqu’à 250 euros.

Ramasser un coquillage, une moule ou pêcher quelques crevettes ne pose pas de problème. Toutefois, comme pour les poissons, il est nécessaire de disposer d’un permis, délivré par la Région flamande, pour partir à l’assaut des moules, naissains et autres fruits de mer. Cueillir massivement les mollusques marins sur la jetée ou les brise-lames constitue donc un acte illégal.

Des sanctions administratives communales (SAC) peuvent même être infligées aux contrevenants, avec des amendes pouvant atteindre les 250 euros.

L’Institut flamand pour la mer (Vlaams Instituut voor de Zee, VLIZ) déconseille en outre aux «chipeurs» de consommer les produits ramassés près des quais et des jetées. Les moules jouent en effet un rôle de filtre et absorbent des substances nocives en grandes quantités.

Commentaires

  • Dès lors les petits filets de pêche avec un manche en bois pour enfants sont également interdit alors ??

  • Dès lors les petits filets de pêche avec un manche en bois pour enfants sont également interdit alors ??

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 18 h - 09 h (Europe/Paris).

Optionnel