Web Analytics

C’est le second cas constaté en Wallonie : Brûlée au 2e degré, la crème solaire inefficace

Chrystal, âgée de 13 ans, est partie début juillet à la mer avec sa tante et ses cousins. Elle en est revenue le dos brûlé au deuxième degré par le soleil. La crème solaire aurait fait défaut. Celle-ci avait déjà été dénoncée par une famille de Bastogne. Une famille dont tous les enfants ont été brûlés

Tout le dos de la jeune fille a été brûlé.

L’Oréal, qui distribue les produits de la marque Garnier, répond qu’elle prend l’affaire très au sérieux, mais signale n’avoir enregistré que très peu de plaintes vis-àvis de ce produit : celle de Bastogne et celle-ci. Le produit a par ailleurs été plébiscité par TestAchats qui le considère comme une des meilleurs crèmes pour enfant testées.

La crème en cause.

Quoi qu’il en soit, L’Oréal invite les clients à prendre contact avec le service consommateur, pour opérer des tests sur le produit défaillant. Ils mettent en garde également sur la vérification de la provenance des produits (ne pas acheter de produits d’un pays étranger) et sur le respect des consignes d’utilisation. -

Bastogne: «Mes enfants ont été brûlés par de la crème solaire»

Une Louviéroise de 13 ans brûlée au 2e degré: mauvaise crème!

Une crème solaire Garnier inefficace à nouveau pointée du doigt: Chrystal (13 ans), de La Louvière, a été brûlée au 2e degré

La famille invitée à prendre contact avec L’Oréal

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 18 h - 09 h (Europe/Paris).

Optionnel