Web Analytics

Essaims d’abeilles : les apiculteurs vous aident

C’est la période habituelle (fin du printemps, début de l’été) pendant laquelle les abeilles se reproduisent. Pour cela, une partie de la population d’une ruche va la quitter pour aller fonder une nouvelle colonie. Vous l’avez peut-être déjà observé : un nuage d’abeilles se forme pour partir à la recherche d’un endroit propice pour s’établir.
L’essaim peut dans un premier temps se poser dans des arbres, des plantations, avant de choisir définitivement sa nouvelle maison. Et reconnaissons-le : cet amas d’abeilles peut impressionner. Mais si vous ne l’attaquez pas, si vous n’essayez pas de le déranger, il n’y a aucun danger. Comme nous l’a expliqué Michel Dops du cercle apicole de Charleroi, les abeilles ne se montreront agressives que pour défendre leur reine et pour cela, iront jusqu’à se sacrifier, en vous piquant. Pourquoi « sacrifier » ? Parce qu’une fois qu’elles ont planté leur dard, elles meurent.
 
Menacées, Protégées
 
Si un essaim vient se nicher dans votre jardin, sous votre toit ou sous vos volets, la seule solution, c’est d’appeler un apiculteur. Les abeilles sont en effet protégées. Les pompiers n’interviendront donc pas. Et il vous est interdit de les détruire.
Comment trouver un apiculteur ? C’est simple : un site a été créé reprenant les coordonnées de différents spécialistes prêts à intervenir. Tapez SOS essaims ou allez sur le site abeille.gudule.org.
Une fois la situation évaluée, l’apiculteur va mettre sous cloche l’essaim. Il laissera parfois la cloche quelques heures sur place afin d’assurer la capture de toutes les abeilles. Et ensuite emportera l’essaim. Son intervention est gratuite, son salaire étant ce nouvel essaim qui va venir garnir ses ruches.
Si les abeilles sont protégées, c’est qu’elles assurent la pollinisation. Grâce à elles, nous avons donc des fruits, des fleurs, etc.
On estime qu’elles assurent 30 % de notre assiette. Mais les abeilles sont en train de disparaître dangereusement. À cause des pesticides notamment. Il est donc important de les sauvegarder par tous les moyens d’autant qu’on en arrive à parler de menace d’extinction en Europe.
 
Source: Article M. Parez sudpresse

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 18 h - 09 h (Europe/Paris).

Optionnel