Web Analytics

Une bonne initiative : Sept jours sans smartphone pour lutter contre le stress numérique

Apprendre aux adolescents à reprendre le contrôle sur les outils numériques

Comment aider nos ados à combattre le stress numérique?L’utilisation intensive d’un smartphone peut influencer négativement la santé de certains jeunes. L’Union des associations de parents de l’enseignement catholique (l’Ufapec) s’inspire d’une idée québécoise pour préconiser un jeûne technologique, une semaine tous les deux mois, avec débriefing en classe avant et après.

«Les réseaux sociaux ne semblent pas être le diable pour notre cerveau et nos niveaux de stress», écrit l’Ufapec. «Ceux-ci peuvent aussi avoir des effets positifs si l’on contrôle certains facteurs. Si le jeune a un réseau d’amis Facebook avec qui il entretient des interactions positives, il possède un soutien social qui le protège du stress. Par contre, dans le cas de harcèlement ou d’exposition constante au stress des autres, il faut absolument lui apprendre à s’en protéger.»

Apprendre aux ados à apprivoiser leur stress pour ne plus en être victimes et à reprendre le contrôle sur les outils numériques. Un objectif d’autant plus louable que les nouvelles technologies entrent toujours plus en classe.

Plusieurs méthodes permettent de lutter contre un stress envahissant.

Les commentaires sont fermés.