Web Analytics

La boucherie Soens quitte le Mont-à-Leux

Cinquante ans de bons et loyaux services, ça ne s’oublie pas en un claquement de doigt. La boucherie Soens a ouvert le 21 juin 1968 au Mont-à-Leux. Elle a fermé ses portes ce dimanche pour s’installer à Herseaux, dans un tout nouveau cadre. Si une page se tourne, il reste encore de belles histoires à écrire avant de finir le livre…  
 
La boucherie Soens, c’est une affaire de famille. Des parents de Jacques d’abord, à Luingne dès 1937, puis de l’intéressé, qui a ouvert son établissement en juin 1968, il y a presque cinquante ans. « J’ai commencé les marchés à 14 ans. À l’époque, je devais avoir une boucherie fixe pour m’installer à mon compte », résume Jacques. Depuis, la boucherie a prospéré, immuablement et en dépit des épreuves. « Nous avons connu de belles années par rapport à maintenant » annonce Michelle, sa femme. « La rue du Congo bougeait beaucoup. Le quartier ne manquait pas d’activités. Maintenant, nous sommes presque les seuls. » Un demi-siècle après l’ouverture, la rue du Congo a perdu sa boucherie. La nouvelle a été annoncée aux clients un peu à la fois. Tous se sont montrés compréhensifs.
L’avènement des grandes surfaces a sonné le glas de nombreux commerces de proximité. Seuls irréductibles à résister à « l’envahisseur », les Soens ont fermé, non sans un pincement au cœur leur boucherie de la rue du Congo ce dimanche… pour mieux démarrer une nouvelle aventure à Herseaux !
Depuis sept ans, ce sont les enfants de Jacques et Michelle qui ont repris le flambeau. Isabelle, Alexandre et Nicolas font prospérer la boucherie familiale.
 
source : article A.P Nord Eclair

Les commentaires sont fermés.