Web Analytics

Mouscron: le vol dans les camionnettes, un phénomène inquiétant

Accroître le sentiment de sécurité des citoyens et mettre sur pied des campagnes de prévention afin d’endiguer l’un ou l’autre phénomène inquiétant font partie des missions du service des Gardiens de la Paix.

Après avoir constaté dans les statistiques de la criminalité de la police locale que les vols de matériel dans les véhicules avaient explosé entre 2016 et 2017, certains membres du service dirigé par Mme Vanessa Pante se sont dit qu’il serait judicieux d’organiser quelque chose afin de permettre aux indépendants ayant une camionnette de protéger leur véhicule et le matériel qui s’y trouve.

«  Après avoir pris contact avec un conseiller en techno-prévention de la cellule prévention de la police de Mouscron, nous avons décidé de lancer une campagne de sensibilisation à destination des professionnels du bâtiment et des indépendants  », signalent Yves et Dominique, tous deux Gardiens de la Paix depuis près d’un an. «  Dans un premier temps, nous avons envoyé un courrier expliquant la démarche à près de 200 indépendants mouscronnois. Ce courrier vise à attirer l’attention des professionnels sur cette problématique et à les inciter à changer leurs habitudes.  »

Un flyer créé spécialement pour l’occasion qui reprend l’un ou l’autre conseil permettant de protéger efficacement son véhicule était joint au courrier. Car oui, même s’ils ne sont pas toujours faciles à appliquer quand on a l’habitude de faire autrement, il existe toute une série de petites choses à faire (choisir un emplacement de parking isolé et bien éclairé, emporter ses documents de bord, ne pas laisser ses portes et vitres ouvertes, ne pas laisser de machines et des outils de valeur dans la camionnette, etc.) pour limiter les risques. Les indépendants souhaitant protéger leurs biens peuvent aussi installer des serrures antivols fiables et robustes ou dresser un inventaire de leur outillage, noter les numéros de série.

Edition numérique des abonnés

 L’action ne se limitera évidemment pas à l’envoi de ce courrier. «  Par la suite, nous les contacterons par téléphone avant d’aller directement à leur rencontre, durant la première quinzaine du mois d’avril, afin de sensibiliser les conducteurs de camionnettes de chantier mouscronnois ou ceux travaillant sur Mouscron  », ajoutent Yves et Dominique. « Après cette seconde phase, la démarche de prévention fera partie de la routine, les Gardiens de la Paix y feront attention au quotidien.  » Le service des Gardiens de la Paix se tient d’ailleurs aussi à la disposition des professionnels du secteur (via le 056/860.410.) qui souhaiteraient disposer d’informations complémentaires au sujet de cette campagne.

Justine Van Gysel, coordinatrice du service de sécurité intégrale, profite de l’occasion pour signaler que ce genre d’action avec contact direct auprès de la population devrait se multiplier à l’avenir.

source : article N Rz Nord Eclair 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 18 h - 09 h (Europe/Paris).

Optionnel