Web Analytics

Mouscron - Leers-Nord : Mary, Photographe mais aussi mais aussi professeur de Reiki, pratiquante de l’Hypnose Ericksonienne, conseillère en fleurs de Bach, coupeuse de feu, pratiquante du tarot de Marseille etc......

Rencontre insolite avec une photographe, mais aussi professeur de Reiki, pratiquante de l’Hypnose Ericksonienne, conseillère en fleurs de Bach, coupeuse de feu, pratiquante du tarot de Marseille, aide à la dyslexie et soins au pendule.

mary photo 2.jpg

Mary est photographe diplômée de l'Inraci (Bruxelles) en 1998. Elle avait d'abord commencé des études d'infirmière (1 an à l'Iteho), mais la vue et le toucher du sang l’ont découragée à continuer dans cette voie. En fait, comme elle nous l’explique elle est à la recherche d’informations sur le sens de la vie depuis sa plus jeune enfance. Elle est installée depuis 2001 comme photographe à Mouscron et Leers-Nord et c’est le Reiki qui l’a amené à ,ce qui la passionne depuis toujours, l’aide à la personne.Elle nourrit l’espoir secret de pouvoir un jour ouvrir son centre de bien-être. Depuis elle accumule les formations dans différents domaines.

Mary, pour beaucoup de personnes, la pratique du Reiki reste un mystère tu peux nous en dire plus ?

reiki.jpg" Reiki est en fait un mot japonais traduit par Hawayo Takata comme Energie Universelle de vie. Elle nous donne la possibilité d´avoir une relation avec cette énergie à travers Usui Shiki Ryoho, un système de guérison fondé par Mikao Usui au début des années 1900. Pour ma part, le Reiki est arrivé dans ma vie un peu comme une bouée de sauvetage à un moment où je tournais en rond à la recherche de moi-même. En 2014, j’étais formatrice chez Engie Electrabel et je travaillais beaucoup dans la région de Charleroi. Tout le monde connaissait le Reiki là-bas. J’ai donc testé et… adopté ! "

Après avoir suivi une formation te voilà donc formatrice Reiki ?

"Je donne ce qu’on appelle des « soins » Reiki, c’est le mot utilisé. Je donne aussi des formations aux quatre niveaux, c'est-à-dire que je forme également des futurs enseignants en Reiki. Il y a déjà des personnes que j’ai formées qui donnent eux-mêmes des formations."

Quel type de personnes te consultent pour le Reiki ?

"Il n’y a pas un « type » précis, je pense. Des personnes viennent parce qu’elles connaissent et ça leur fait du bien. D’autres parce qu’elles en ont entendu parler et sont curieuses ou d’autres encore ont testé tellement de choses qui n’ont pas eu d’effets qu’elles veulent se donner une dernière chance avec le Reiki. Le Reiki fonctionne très bien sur les jeunes enfants. C’est encore mieux que le fameux « bisou magique »… Pour eux, ce sont les « mains qui soignent »… Bien sûr, à n’utiliser que sur les petits bobos. J’insiste et c’est important de le signaler, je n’ai pas la prétention de remplacer un médecin. J’utilise également le Reiki sur les animaux, qui sont très réceptifs à cette pratique."


Dans la même logique tu organises des séances de méditation accompagnée tu peux nous en dire plus ?

L’image contient peut-être : texte

"Je médite régulièrement parce que ça me fait du bien. J’aime m’isoler dans la nature, mais je peux également méditer là où je me trouve si j’en ai besoin. C’est une pratique à la fois très simple et en même temps très compliquée parce qu’il faut arriver à faire un silence de cathédrale à l’intérieur de soi. J’ai eu envie de faire partager mon expérience de la méditation lors de sessions d’accompagnement. J’aide les personnes à se détendre suffisamment pour pouvoir accueillir ce silence. C’est à ce moment-là qu’elles peuvent recevoir des réponses si elles le souhaitent. Je travaille sur des thèmes différents toutes les semaines. La pleine conscience de l’instant présent, comment gérer les pensées parasites, travailler sur les points de tension dans le corps ou encore faire un voyage initiatique sont des thèmes que j’aborde lors de ces sessions."


Tu pratiques également l’Hypnose Ericksonienne, tu peux développer ?

hypnose.jpg"L'hypnose Ericksonienne induit un état de légère modification de la conscience dans lequel le patient peut orienter son attention vers un but spécifique. Cette technique, créée par le psychiatre américain Milton H. Erickson, est réputée pour son action sur l'angoisse et les dépendances.

Donc c’est une alternative pour traiter la dépendance ?

C’est vrai que c’est souvent la base des visites au départ, mais c’est plus complexe que ça en fait. D’où viennent les dépendances ? Qu’est-ce qu’il se passe pour qu’à un moment on a envie de manger encore et encore alors qu’on n’aime déjà pas son image trop enveloppée ? J’aime l’approche holistique que propose l’hypnose. Rien n’est isolé, tout doit être pris dans son ensemble et considéré avant de résoudre, in fine, la dépendance proprement dite.

Quelles sont les dépendances pour lesquelles tu es la plus sollicitée ?

Image associée

Cigarette et poids sont les plus fréquentes mais encore une fois, c’est souvent le prétexte de base. Les séances d’hypnose sont toujours précédées d’une séance où on va chercher les besoins profonds non comblés qui incitent la personne à agir « contre » sa volonté.

Comment se passe le traitement ?

L’hypnose est ce qu’on appelle une thérapie brève, ce qui signifie qu’en 10 séances maximum, le « problème » doit être résolu. Mais bien souvent 4 ou 5 séances suffisent.

Tu peux nous donner un taux approximatif de réussite ?
En général, le taux de réussite est assez proche des 75%. Mais il faut parfois voir sur le long terme. C’est pour ça qu’il est important de travailler sur le fond et non directement sur l’addiction en elle-même.

Encore une corde à ton arc les « Fleurs de Bach » ?

fleu"Dans les années 1920, le docteur Edward Bach, un éminent médecin londonien, reproche à la médecine d’accorder plus d’attention à la maladie qu’au malade. Dans un premier temps il a découvert le lien entre certaines maladies chroniques et la personnalité du malade. À la fin de sa vie, le Docteur Bach avait découvert 38 fleurs capables d’amener un équilibre à certaines émotions. La fleur ne va pas supprimer l’émotion négative, mais bien y ramener l’élément positif indispensable à l’équilibre. Prenons un exemple : « Impatiens » qui comme son nom l’indique, aide à équilibrer les problèmes d’impatience, peut aider à garder son calme dans certaines situations telles qu’un bouchon sur l’autoroute. Mais ce n’est pas pour ça que la personne ralentira son rythme de travail par exemple. On supprime juste l’élément gênant."

Tu es donc conseillère pour les fleurs de Bach ?

"Suite à une formation suivie à distance par Internet précédée de modules en groupes. Je donne des consultations où j’utilise la PNL pour aider la personne à mettre des mots sur ses émotions déséquilibrées. J’aide la personne à trouver un remède adapté pour elle, mais je ne vends pas les Fleurs, je propose aux gens d’aller les chercher en pharmacie ou en magasin Bio."

Quel est l’intérêt de consulter une conseillère en fleurs de Bach ?

"Les personnes qui viennent me voir pour les Fleurs de Bach sont souvent des personnes désespérées pour qui la médecine a conclu que le problème était d’ordre psychologique. C’est parfois difficile à comprendre, mais quand tous les tests ont été faits et que rien n’est détecté, il faut parfois aller chercher dans les mécanismes du cerveau. Oui, certaines peurs peuvent provoquer des blocages dans les muscles par exemple et oui, c’est difficile à concevoir. J’utilise les Fleurs de Bach avec les animaux et les résultats sont également impressionnants. "

Pour quel type de problème es tu le plus consultée ?

"Les problèmes récurrents sont le mal-être général, les petites déprimes, les personnes qui ont eu un choc psychologique sur lequel aucun travail n’a jamais été fait et qui ont du mal à faire le lien avec le mal actuel. Mais j’ai aussi de très bons résultats avec les enfants souffrant d’énurésie ou de peur de l’école et des examens."

Une petite anecdote a nous raconter ?

"Ma fille a deux chiens, un cocker et un carlin. Le cocker est adorable, mais elle est ultra jalouse et un regard de travers suffit à la faire sortir de ses gonds et mordre. Nous l’avons aidée à se gérer avec les Fleurs de Bach. Aujourd’hui, elle veut toujours la place de dominante, mais est beaucoup plus douce dans son approche."

Tu me parles de l’aide à la dyslexie que tu pratiques aussi, Comment ça se passe ?

"Il s’agit d’une séance qui se rapproche de l’hypnose, mais qui est plutôt de la relaxation profonde. Mon fils aîné est dyslexique et c’est grâce à lui que j’ai voulu développer ça. La méthode est celle de Ronald D. Davis (auteur du livre : « le don de dyslexie »). Je ne la fais que sur une seule séance accompagnée de quelques conseils pour la maison. Mais j’insiste pour que les gens l’utilisent en complément de la logopédie. C’est la combinaison des deux qui va apporter les meilleurs résultats. "

Des résultats pour le traitement de la dyslexie ?

"Comme c’est sur une seule séance, j’ai peu de retours. Par contre, je peux vous dire que pour mon fils, ça l’a énormément aidé."

Tu n’as pas d’autres talents cachés ?

" Oui, je coupe également le feu sur place ou à distance via le 0471/58.37.22 . Attention toutefois comme la douleur cesse, il est important que la personne consulte un médecin si les tissus sont touchés. La plaie peut être grave et sans douleur et on ne s’en rend pas toujours compte. Je pratique aussi le tarot de Marseille et les soins au pendule pour des douleurs persistantes comme une entorse par exemple " une page facebook à découvrir Reiki by Mary ICI

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 18 h - 09 h (Europe/Paris).

Optionnel