Web Analytics

Rodania, c'est fini ! : La voiture Rodania disparaît du paysage des courses belges

L’image contient peut-être : voiture, arbre et plein air

La petite mélodie de l’horloger belge accompagnait la voiture ouvreuse depuis 1954. Elle était aussi familière aux nombreux supporters qui ont l’habitude de passer la frontière tout au long de la saison.

«  Ta-ta-ta-taaaaaaaaa  ! Rodaniaaaaaaaaa  !  » Quatre coups de trompette inspirés de la cinquième symphonie de Beethoven, un slogan familier aux oreilles des nombreux spectateurs massés sur les routes de Belgique pour assister aux courses en Flandre comme en Wallonie. Et la fin d’un monde prononcé en ce début d’année  : la mythique voiture ouvreuse de l’horloger belge va ainsi disparaître du paysage cycliste auquel elle était étroitement associée depuis plus de soixante ans. Changement de stratégie et de marketing, selon son nouveau propriétaire qui mûrit l’idée depuis deux ans. Pour nos voisins, l’annonce provoque une déflagration aussi retentissante que la disparition du mur de Grammont sur le final du Tour des Flandres. C’est dire....

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 18 h - 09 h (Europe/Paris).

Optionnel