Belle initiative d'une infirmière : Une collecte pour aider les patients en précarité


Mathilde récolte des produits hygièniques pour ses patients

Infirmière à domicile à Mouscron, Mathilde rend visite à de nombreux patients chaque semaine, de toutes les catégories sociales. Récemment, elle a lancé deux appels sur les réseaux sociaux pour venir en aide à certaines personnes dont elle s’occupe.

« Parmi mes patients, j’ai une vieille dame de 87 ans qui vit seule » indique Mathilde. « Cette personne m’a demandé si je n’avais pas des romans chez moi, des œuvres littéraires à lui prêter. J’en avais peu mais je les lui ai offerts. Elle les a très vite finis… » Alors, l’infirmière, jeune maman a eu une autre idée. « Je me suis servi de facebook pour lancer un appel et collecter des bouquins pour cette dame. » En quelques heures, la publication a été partagée plus d’une cinquantaine de fois. Mathilde a reçu de nombreuses propositions. « Les gens se sont très vite mobilisés, si bien qu’en quelques jours, j’ai pu récolter quatre caisses de livres pour ma patiente » relate la jeune infirmière, étonnée d’un tel succès. Un résultat inattendu et qui a ravi la dame en question : « Ma patiente ne s’attendait pas à recevoir autant de romans. Elle a été comblée. Et moi aussi. Rendre de tels services est vraiment chouette. » Mais Mathilde n’a pas souhaité en rester là. « Comme je soigne à domicile, je vois de tout, dont une certaine précarité. Certains de mes patients n’ont pas de quoi se payer des vêtements dignes de ce nom ou des produits hygiéniques. »

PENSEZ À NOËL !

Quelques jours plus tard, elle a donc lancé un deuxième appel, pour venir en aide à ses patients, où elle proposait toujours sur facebook de récolter des vêtements mais aussi des savons, des rasoirs et des gants de toilettes… « Celui-là a moins bien marché. Difficile de savoir pourquoi. J’ai eu quelques fringues mais ce n’est pas suffisant. C’est dommage car c’est une cause encore plus importante que la première. » Pas de quoi décourager Mathilde, qui continue sa quête aux vêtements et produits d’hygiène… mais qui fourmille aussi d’autres projets de plus grande ampleur : « Être infirmière nous confronte à certains cas assez tristes. La période de Noël me touche beaucoup car certains de mes patients passent le 25 décembre seuls chez eux. Si l’occasion se présente, j’inviterai tous ces gens isolés à fêter Noël ensemble dans le futur »

 source : article A. P. Nord Eclair

Pour se débarrasser de vêtements ou faire un don, contactez Mathilde au 0483.62.53.51

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 18 h - 09 h (Europe/Paris).

Optionnel