Fini les abus en la matière : Les véhicules ancêtres wallons seront soumis à un contrôle technique en 2018

Résultat de recherche d'images pour "vehicules ancetres"

Bonne nouvelles pour les vrais amateurs de belles mécaniques et d'ancêtres le gouvernement à décidé de faire le menage dans le secteur

Pour rappel pour les ancêtres depuis le 1/7/2013, ce véhicule ne peut être utilisé aux fins suivantes :

  • Usage commercial : toute utilisation visant un profit financier commercial ou personnel,
  • Usage professionnel : toute utilisation en vue de l’exercice d’une activité professionnelle ou de l’exploitation d’une entreprise,
  • Déplacements domicile-travail et domicile-école,
  • Transports rémunérés et transports gratuits assimilés à des transports rémunérés de personnes,
  • Usage comme machine ou outil ainsi que pour des missions d’intervention.

Le gouvernement wallon a adopté jeudi en première lecture un projet d’arrêté instaurant un contrôle technique périodique pour les véhicules ancêtres, répondant en cela à une directive européenne, dans un souci de sécurité routière.

Le gouvernement wallon a adopté jeudi en première lecture un projet d’arrêté instaurant un contrôle technique périodique pour les véhicules ancêtres, répondant en cela à une directive européenne, dans un souci de sécurité routière.

A l’avenir, pour les véhicules de moins de 30 ans, le contrôle technique devra être présenté annuellement, et tous les deux ans pour ceux de plus de 30 ans.

Les contrôles seront effectués sur les véhicules en fonction de leur date de première mise en circulation. Le véhicule sera comparé aux normes techniques qui étaient d’application lors de la première immatriculation.

Les défaillances constatées sur les véhicules seront classées en trois catégories (mineures, majeures et critiques) et conduiront du simple avertissement à l’interdiction de circulation.

Le texte doit encore repasser au gouvernement et devrait entrer en vigueur dès sa parution au Moniteur belge, dans le courant du premier semestre 2018.

Une période de transition de 24 mois est prévue pour les véhicules dont la date de première mise en circulation est antérieure au 15 juin 1968, et de 18 mois pour les véhicules dont la date de mise en circulation est postérieure.

Commentaires

  • Propriétaire d’ancêtres, j'ai toujours été favorable à l'obligation du passage de ces véhicules au Contrôle technique (contrôle spécifique évidement ).
    Par contre, et c'est un détail, j'aurai préféré tous les trois ans !!! (deux ans ??? certains véhicules n'aurons pas fait 100 kms.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 18 h - 09 h (Europe/Paris).

Optionnel