Une étude l’IBSR prouve que c’est utile : Casque obligatoire à vélo avant 14 ans

DAVANTAGE DE TRAUMATISMES CRÂNIENS CHEZ LES JEUNES CYCLISTES

Résultat de recherche d'images pour "casque velo danger"

La dernière étude de l’IBSR va-t-elle amener le ministre de la Mobilité à décider le port obligatoire du casque pour les jeunes cyclistes de moins de 14 ans ? Elle démontre en tout cas que les traumatismes crâniens sont une cause de blessure importante chez les plus jeunes adeptes du vélo, bien plus que chez les plus âgés. L’IBSR espère être, cette fois, entendu.  
Ce n’est pas la première fois que l’Institut belge pour la sécurité routière (IBSR) se dit en faveur du port du casque obligatoire pour les jeunes cyclistes. Aujourd’hui, il peut s’appuyer sur une étude liée aux hospitalisations des usagers de la route (près de 500.000 !), principalement des cyclistes et des adeptes du deux-roues motorisé, entre 2009 et 2011.
 
50 % de Traumatismes crâniens
 
L’une des conclusions ne passera pas inaperçue : « Les traumatismes crâniens comptent parmi les lésions les plus fréquentes chez les cyclistes (…) Les données indiquent clairement que la proportion de traumatismes crâniens est considérablement plus élevée chez les jeunes usagers ». Elles apparaissent dans 50 % des blessures concernant les cyclistes de moins de 10 ans, dans 40% des blessures des cyclistes âgés de 10 à 19 ans, avant de se stabiliser à une vingtaine de pour cent pour les cyclistes âgés de plus de 30 ans.
 
Cela va-t-il pousser le ministre de la Mobilité à rendre le port du casque obligatoire pour les moins de 14 ans, comme le demande l’IBSR et comme c’est déjà le cas en France ? François Bellot s’était montré moins direct que sa prédécesseure, Jacqueline Galant. Il attendait une étude de l’IBSR. La voilà donc… « C’est vrai que M. Bellot attendait notre étude », explique Benoît Godart, le porte-parole de l’IBSR. « Nous sommes favorables à cette mesure pour les moins de 14 ans. Pourquoi 14 et pas 12… ou 18, vu la fréquence des traumatismes crâniens dans ces tranches d’âge ?… Nous n’avons pas de tabou ! Un chirurgien rencontré au cours de cette étude souhaiterait le port du casque pour tous, mais nous ne voulons pas non plus décourager la pratique du vélo, surtout à cet âge. Nous savons comme il est difficile de détourner un ado de son PC et de le faire sortir de chez lui. »
 
Précisons encore que si les deux-roues motorisés subissent aussi des traumatismes crâniens, « cette proportion est la plus faible sur l’ensemble des catégories d’usagers de la route étudiées », dit l’IBSR. « Il semble évident que le port du casque joue un rôle sur ce plan ».
 
Il y a d’autres constats intéressants à retirer de l’étude. Que 85 % des accidents subis par les cyclistes ne sont pas liés à un accrochage avec un véhicule motorisé, par exemple. « Ils peuvent chuter sans intervention extérieure, parce qu’ils roulent trop vite ou qu’il y a un trou dans la chaussée », reprend M. Godart. « Il nous paraît essentiel de redoubler les efforts consentis en matière d’infrastructures pour séparer les véhicules motorisés des cyclistes et de prendre des mesures « in situ » pour rappeler autant que possible la présence des cyclistes aux conducteurs de ces véhicules. »
 
Vélo électrique : aïe, aïe, aïe
 
Autre sujet qui inquiète l’IBSR : l’avènement des vélos électriques… et surtout les blessures graves qu’ils peuvent causer. « Il y a des risques de blessures plus graves, car ces vélos sont plus rapides et aussi plus lourds », reprend M. Godart. « Je viens d’apprendre qu’une dame a été blessée en chutant de son vélo électrique. Elle avait omis de mettre son casque, mais les blessures sont surtout dues au poids du vélo qui lui est retombé dessus. Il faudra tenir cela à l’œil à l’avenir. La question se pose toutefois de savoir comment ces accidents seront enregistrés par les hôpitaux, à quelles catégories d’usagers seront attribués ces cyclistes d’un nouveau type. »
 
source : article DIDIER SWYSEN sudpresse

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 18 h - 09 h (Europe/Paris).

Optionnel