Web Analytics

MOUSCRON: Un Brico deux fois plus grand au mois d’octobre

 brico.PNG

Installé depuis 15 ans à la rue du Congo, à deux pas de Carrefour, le magasin spécialisé dans le bricolage, va bientôt faire ses cartons. Pas question de faillite, mais plutôt d’une envie de voir la vie en grand. Le magasin va prendre place, dans le courant du mois d’octobre, dans les anciens bâtiments de Véranclassic, rue du Plavitout.

Alors qu’on parle souvent ces derniers temps de l’exode des commerces vers les centres commerciaux pour des raisons d’attractivité, il arrive aussi que des enseignes aient envie de voir les choses en grand. Et quand il n’y a pas de possibilité de pousser les murs, il faut migrer ailleurs. C’est le cas du magasin de bricolage « Brico » à Mouscron. Ce dernier, qui est installé rue du Congo, à un jet de pierre du Carrefour, n’a pas encore officialisé l’information auprès de ses clients, mais il est sur le départ. « Nous allons déménager d’ici le mois d’octobre. On ne sait par contre pas si ce sera début du mois, au milieu ou à la fin. C’est encore assez frais et il faut donc penser à organiser le déménagement», confirme Jacky Dury, le responsable du magasin. Une décision qui a été prise plus haut, il y a un mois à peine.

DE 1700 À 3500 M2

Dans une note adressée au personnel, la direction fait part d’une envie d’espace. Et c’est du côté du zoning industriel, plus précisément à la rue du Plavitout, que le futur Brico va s’installer. « Nous occuperons les anciens bâtiments de Véranclassic. Même si le magasin fait actuellement 1700 mètres carrés, on se sent un peu à l’étroit. C’est sûr que plus d’espace, ça nous faciliterait la vie. Tout est l’un sur l’autre ici et quand on change les rayons en fonction des saisons, il faut quasiment tout bouger le magasin. Cela ne peut être qu’un plus pour nous, mais aussi pour le client», assure-t-on. Et le magasin va carrément doubler puisque les bâtiments que le futur Brico va investir dans le courant du mois d’octobre, font 3.500m2 au total.

LE PERSONNEL VA DOUBLER

Du côté du personnel, là aussi on va doubler l’effectif. « Nous sommes actuellement cinq pour gérer le magasin. Une fois que nous serons de l’autre côté, nous aurons besoin de bras supplémentaires. On devrait donc avoir cinq à six personnes en plus pour nous aider à tenir la boutique.» Quant au bâtiment qu’occupera Brico jusqu’octobre, des tractations sont en cours mais pour le moment, il n’y a pas de repreneur. Il se dit toutefois que la surface intéresserait un de ses voisins d’en face qui, lui aussi, se sentirait un peu à l’étroit dans le sous-sol de la galerie commerciale.

source : Article NE Jordan Kasier

Les commentaires sont fermés.