• Le guide touristique 2015 de la Wallonie Picarde: 130 pages d'activités

     tourisme.jpg

    Avec une toute nouvelle maquette et un peu moins de pages, le guide touristique 2015 de Wallonie picarde (130 pages) vient de sortir.

    Si vous ne savez pas comment occuper les enfants durant les prochains mois, vous y trouverez certainement plusieurs idées de sorties.

    70.000 exemplaires sont actuellement diffusés dans plus de 130 points d’informations dans et hors Wallonie picarde. Le guide est gratuit et disponible dans les offices de tourisme ou sur le site web www.visitwapi.be.

    Dedans, vous trouverez aussi l’agenda avec les événements touristiques de la région, comme la fête de l’accordéon, le sabbat des sorcières, la semaine du slow food à Silly, la ducasse d’Ath, la fête au moulin d’Ostiches ou les musicales de Beloeil...

    On peut par contre regretter que les traductions en anglais et en néérlandais soient dans le même guide, ce qui réduit d’autant la description des lieux et fêtes en français.

    Le guide fonctionne avec différentes thématiques : la Wapi côté sites UNESCO, la Wapi à vélo, le terroir, la mémoire, l’imaginaire...

    La quasi totalité du patrimoine à visiter est repris dans le guide, avec les tarifs, horaires et adresses, et chaque entité a droit à un zoom sur les lieux à visiter.

    Enfin, les dernières pages sont consacrées aux différents hébergements que l’on peut trouver dans la région.

     

  • Le saviez-vous ? La bouteille Coca-Cola célèbre ses 100 ans

    bouteille de coca.JPG

    La mythique bouteille Coca-Cola fête ses 100 ans cette année. Véritable icône de la consommation, elle a à peine changé depuis le premier jour. Elle avait été lancée pour la première fois en 1915 à Terre Haute dans l’Indiana. L’usine «The Root Glass Company» avait reçu la mission de créer une bouteille distinctive, reconnaissable même en morceaux sur le sol. Cette bouteille devait, selon ses promoteurs, conquérir le monde en tant que symbole de la «liberté et du bonheur». En 1950, la bouteille Coca-Cola a été le premier produit commercial à faire la une de TIME Magazine

  • MOUSCRON L’Artem lance sa brasserie didactique

    biere jordan.JPG

    Les petits brasseurs ont entre 16 et 17 ans

    Produire de la bière à l’école, l’idée peut paraître dingue mais quand c’est pour permettre d’apprendre et de comprendre les principes de la fermentation et de la transformation vers le produit fini, il faut l’avouer, c’est plutôt bien vu

    Le secteur agroalimentaire est un secteur en pleine expansion dans notre région. Face à ce constat, l’Artem a décidé de lancer, en septembre dernier, une section agroalimentaire. «Cette section technique de qualification en agroalimentaire a pour but de répondre d’une part à la demande de nos élèves sortis de technique sciences, d’autre part aux besoins du monde économique et du bassin scolaire dans lesquels nous baignons. Il suffit de regarder les offres d’emploi pour se rendre compte de ce qui est proposé », souligne Serge Dumont, le préfet de l’Artem.

    Pour acquérir les connaissances nécessaires pour les professions qui vont s’offrir à eux, les professeurs et surtout les élèves ont décidé de se lancer dans un défi : brasser leur propre bière après avoir visité la brasserie du Cazeau à Templeuve. Certains s’offusqueront  la bière puisse être faite dans une école, mais il s’agit ici d’un brassin didactique. Mais que va apporter un tel projet pour les jeunes ? «Il nécessite diverses compétences à acquérir, liées à l’alimentation, la fermentation, les apports en matières premières et leur transformation vers les produits finis ou semi-finis.

    Cela va de la bière, au pain en passant par le fromage et même le vin puisque des pieds de vigne seront plantés sur le site », assure Serge Dumont. «Le but n’est pas d’en faire de futurs brasseurs, mais ce produit permet de comprendre comment évolue une bactérie, mais aussi de voir comment une matière première se transforme. C’est une section de technicien et il faut donc pouvoir manipuler les choses. La bière, ça n’a l’air de rien mais c’est assez complexe », justifie Jérémy Smet, professeur.

    Du côté des jeunes, on sentait de la fierté face aux nombreuses critiques des goûteurs venus pour l’occasion. «C’est une bière qui est fraîche, légère et qui a plutôt bon goût », soulignet- on dans l’assemblée.

    Pour les élèves de la section, cette aventure, car cela ne se fait pas en deux coups de cuillère à pot, a été très riche en apprentissage. «On s’est dit OK, on va faire de la bière, mais au départ on partait sans aucune notion. Maintenant on connaît les étapes, mais aussi les transformations des matières premières mais aussi les règles d’hygiène qu’il faut respecter », précise Shahinez, 16 ans. «Ça fait plaisir de voir que ce qu’on a fait plaît aux gens. Avec des petits moyens, cela prouve qu’on est capable de faire de belles choses et on ne va pas s’arrêter là », rétorque Benjamin, 17 ans. Pour cette aventure, les élèves et les professeurs ont pu compter sur les conseils d’un brasseur, qui est aussi professeur d’Histoire à l’Artem. Jean-Louis Dits est d’ailleurs gérant de la Brasserie à Vapeur de Pipaix. «Je brasse depuis 31 ans et j’ai pu contribuer à ce beau projet. Car au final, et c’est assez amusant,

    j’ai aussi commencé avec de simples casseroles ». l

    source article J.KASIER Nord Eclair

  • Ouvrez l’E42 aux vélos: Puisqu’on y roule à 10 km/h de moyenne, les cyclistes ne seraient ni gênants, ni en danger

    bouchons tournai.JPG

    On se doutait que le commencement des travaux de réhabilitation de l’autoroute E429 (familièrement E42) depuis la frontière française allait provoquer quelques difficultés de circulation. Mais sans doute pas à ce point. D’autant que d’autres chantiers viennent compliquer les choses, que ce soit en direction de Mons ou de Bruxelles. Et les bouchons, ça fait vite tache d’huile…

    Pour coller au mieux à la réalité, sudpresse a donc testé jeudi vers 10h30 le tronçon d’autoroute qui va de Templeuve (A17) à la sortie 34 à Froyennes (E429), soit 7,5 km…

    43 minutes pour faire 7,5 km soit une moyenne de 10,46 km/h à une heure relativement creuse de la matinée : pas besoin de vélo électrique pour faire aussi bien en pédalant…

    Pour les usagers qui sont restés sur l’autoroute, la galère n’est pas terminée : la circulation au ralenti sur une seule bande se poursuit jusqu’à Kain.

    DÉGÂTS COLLATÉRAUX

    Ce gros engorgement de l’E429 depuis la frontière française jusqu’à Tournai a donc des conséquences qui débordent de loin le cadre de l’autoroute. Puisqu’il devient difficile de s’y engager en s’immisçant dans une file quasi à l’arrêt, les bretelles d’accès sont vite saturées et les bouchons débordent alors sur les voiries avoisinantes.

    C’est notamment le cas sur la chaussée de Courtrai où, le matin, le trafic est considérablement ralenti depuis l’institut Saint-Luc, voire Saint-André.

    Autre « dégât » collatéral : de plus en plus automobilistes et surtout de routiers, excédés par la perte de temps, snobent les autoroutes pour tenter de tracer leur chemin par des voiries secondaires en court-circuitant le gros des bouchons.

    On devine les dangers et nuisancesque cela pourrait provoquer dans certains villages peu adaptés à accueillir un transit accru, et spécialement des poids lourds. Les autorités sont déterminées.

    À Pecq par exemple, les autorités disent veiller au grain et être prêtes à prendre des mesures si des problèmes survenaient. Le radar répressif pourrait bien chauffer…

     

    source : article J-M ELOI Nord Eclair 27/02

  • Unique sur Mouscron - Vivez une soirée du 21 mars en 1920

    1920.jpg

     

    cliquer sur image pour agrandir

    N'oubliez pas de réserver vos places pour cette soirée hors du temps ! 
    Où ? Domaine de Ronceval 
    Quand ? Le 21 mars 2015
    Quoi ? Un voyage dans les années 20'

    Des formules all in ! Comprenant : 
    - Un repas (8 services) concocté par le restaurant Mets Gusta
    - Vins, softs, alcools à volonté ! Et champagne suivant les formules. 
    - groupe d'époque (jazz, danse, spectacle... ) 
    - Atmosphère des années 20'
    - DJ à partir de 23h pour un retour à notre époque. 
    - Et plein d'autres surprises ...

    Faites partie des privilégiés et réservez dès maintenant vos pass pour la soirée !

    Attention ! Plus qu'une centaine de places disponibles 

  • La météo

    meteo28.JPG

    Cet après-midi, le ciel deviendra partiellement à très nuageux avec quelques faibles pluies ou bruines. Les maxima seront compris entre 3 degrés sur les hauteurs de l'Ardenne et 7 ou 8 degrés en plaine. Le vent sera modéré à assez fort de secteur sud à sud-ouest, avec des rafales jusque 50 km/h. 

    Ce soir et cette nuit, le temps deviendra temporairement plus sec mais, dans le courant de la nuit, on prévoit à nouveau de la pluie à partir de l'ouest. En fin de nuit, le temps redeviendra plus sec en région côtière, puis également dans l'ouest du pays. Les minima se situeront entre 1 degré sur les hauteurs de l'Ardenne et 6 degrés à la côte. Le vent sera assez fort d'abord de secteur sud à sud-ouest, puis de secteur sud-ouest. Les rafales pourront atteindre 60 km/h.

    source: Météo.be